Conseil des ministres du 13 Avril 2016

                 

 MINISTERE DE LA COMMUNICATION           BURKINA  FASO

ET DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT              Unité - Progrès - Justice

   

                 ------------                                                                                                 

      C A B I N E T                         

COMPTE RENDU DU CONSEIL

DES MINISTRES

(MC-RP N° 015 - 2016)

------------------

                                           

                                         

                  Rémis Fulgance DANDJINOU

               

                       

                                 

                                                                      Ouagadougou, le 13 avril 2016  

                            

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,  

le mercredi 13 avril 2016,

en séance ordinaire, de  10 H 00 mn à 13 H 30 mn,

sous la présidence de

 Son Excellence Monsieur Paul Kaba THIEBA, 

Premier ministre, Chef du gouvernement.

Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour,

entendu une communication orale,

procédé à des nominations,

et autorisé des missions à l’étranger. 

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE INTERIEURE  

Le Conseil a adopté un décret portant approbation des statuts de l’Institut supérieur d’études de protection civile (ISEPC).

L’adoption de ce décret permet de conformer les statuts particuliers de l’Institut supérieur d’études de protection civile (ISEPC), aux dispositions du décret N°2014-613/PRES/PM/MEF du 24 juillet 2014, portant statut général des Etablissements publics de l’Etat à caractère administratif (EPA). 

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

Le Conseil a adopté un décret portant autorisation de perception de recettes relatives à certaines prestations du ministère en charge des libertés  publiques.

Ce décret vise à donner une base légale à la perception des recettes relatives à l’enregistrement des dossiers d’association, en vue d’une bonne mise en œuvre de la loi N°64-2015/CNT du 20 octobre 2015 portant liberté d’association.

Son adoption permet d’accroître la part contributive du ministère en charge des libertés publiques dans la mobilisation des recettes au profit du budget de l’Etat. 

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DU COMMERCE, DE  L’INDUSTRIE ET DE L’ARTISANAT

Le Conseil a adopté un rapport relatif au partenariat avec la firme Monsanto sur la culture du Coton génétiquement modifié (CGM) au Burkina Faso et la préparation de la campagne cotonnière 2016/2017. 

Le partenariat avec la firme Monsanto a permis d’expérimenter le coton Bt depuis 2003. Les résultats obtenus au terme de la période d’expérimentation ne sont pas favorables dans la mesure où la longueur de la soie issue de l’égrainage du coton Bt s’est dégradée et ne répond plus aux besoins du marché.  

Cette situation est à l’origine de la perte du « label coton burkinabè » sur le marché mondial de la fibre et des difficultés financières de toute la filière.  Le Conseil a autorisé le ministre en charge du dossier d’engager, en rapport avec les acteurs de la filière, une réduction graduelle et significative des superficies emblavées en coton génétiquement modifié (CGM) au profit du coton conventionnel. 

Au titre de la campagne cotonnière 2016/2017, la production prévisionnelle est de 700 000 tonnes de coton graine. 

Le Conseil a instruit les ministres concernés à prendre toutes les dispositions nécessaires, notamment financières pour soutenir la filière. 

II. COMMUNICATION ORALE

II.1. Le ministre délégué chargé du budget a fait au Conseil une communication relative à une opération spéciale d’inventaire du matériel roulant, de réforme et de vente aux enchères publiques de matériel réformé de l’Etat et de ses démembrements.

Cette opération, au-delà de l’assainissement du parc automobile de l’Etat et de ses démembrements, a pour objectif principal la connaissance exacte du parc automobile en service dans l’Administration publique.

Elle se déroulera en trois étapes :

  • -l’inventaire du matériel roulant du 18 au 29 avril 2016 ;
  • -la réforme du matériel hors d’usage du 03 au 17 mai 2016 ;
  • -la vente aux enchères publiques du 23 mai au 23 juin 2016.

Le Conseil a instruit les membres du gouvernement de prendre les dispositions idoines pour garantir le succès de l’opération. 

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

  1. A.AU TITRE DU PREMIER MINISTERE 
  • -Monsieur Joseph Martin KABORE, Socio-économiste, est nommé Directeur général de Bagrepôle ; 
  • -Monsieur Tahirou SANOU, Mle 96 033 C, Juriste, 1ère classe,  5ème échelon, est nommé Secrétaire permanent de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARCOP).
  1. B.AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE INTERIEURE
  • -Monsieur Balemany SERISSOUMA, Mle 117 050 V, Administrateur civil, est nommé Préfet du département de Komsilga, province du Kadiogo ;
  • -Monsieur Amidou COMPAORE, Mle 91 941 Y, Administrateur civil, est nommé Préfet du département de Koubri, province du Kadiogo ;
  • -Monsieur Amadou SANOGO, Mle 220 593 X, Secrétaire administratif, est nommé Préfet du département de Gaongo, province du Bazèga ;
  • -Monsieur Moussa TRAORE, Mle 220 605 F, Secrétaire administratif, est nommé Préfet du département de Ipelcé, province du Bazèga ;
  • -Monsieur Adama BIDIGA, Mle 238 001 J, Administrateur civil, est nommé Préfet du département de Diébougou, province de la Bougouriba ;
  • -Monsieur Ali TRAORE, Mle 260 481 P, Secrétaire administratif est nommé Préfet du département de Madouba, province de la Kossi.
  1. C.AU TITRE DU MINISTERE DE L’URBANISME ET DE L’HABITAT
  • -Monsieur Médard Hippolyte KIENDREBEOGO, Mle 33 990 V, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur général du centre de gestion des cités (CEGECI).
  1. D.AU TITRE DU MINISTERE DE LA CULTURE, DES ARTS ET DU TOURISME
  • -Monsieur Louis Achille YAMEOGO, Mle 28 939 S, Conseiller culturel, 2ème grade, 3ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Madame Aïssata BA/ZANGA, Mle 75 444 F, Juriste, 1ère classe, 8ème échelon, est nommée Chargé de missions ;
  • -Monsieur Abdoulaye SANKARA, Mle 18 073 B, Administrateur des services touristiques, 3ème classe, 4ème échelon, est nommé Conseiller technique ;
  • -Monsieur Saïdou SININI, Mle 52 273 G, Professeur certifié,    1ère classe, 9ème échelon, est nommé Inspecteur technique ;
  • -Monsieur Irenée SAWADOGO, Mle 50 241 G, Professeur certifié des lycées et collèges, catégorie A1, 11ème échelon, est nommé Inspecteur technique ;
  • -Monsieur Vincent SEDOGO, Mle 225 608 Y, Maître de recherche, catégorie P2, classe exceptionnelle, est nommé Directeur général du patrimoine culturel (DGPC) ; 
  • -Monsieur Jean-Paul KOUDOUGOU, Mle 47 619 D, Conservateur de musée, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Directeur général du Musée national ; 
  • -Monsieur Issa BARRY, Mle 216 779 U, Administrateur des services touristiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur général de l’Office national du tourisme du Burkina (ONTB) ;  
  • -Madame Eveline BOUGOUMA/BICABA Mle 43 602 M, Conseiller des affaires culturelles, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Chargé d’études ;
  • -Monsieur Clément TIANKUY, Mle 34 824 N, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Directeur de l’administration des finances ;
  • -Monsieur Aboudou DRABO, Mle 104 802 N, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur de l’administration et des finances du Centre National des Arts du Spectacle et de l'Audiovisuel (CENASA) ;
  • -Monsieur Sibidi Vincent TOUGRI, Mle 29 902 D, Conseiller d’intendance universitaire, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur des marchés publics ;  
  • -Monsieur Souleymane TASSEMBEDO, Mle 230 4292 D, Informaticien, catégorie B, 14ème échelon, est nommé Directeur des services informatiques ; 
  • -Monsieur Abdoulaye DIONI, Mle 216 780 F, Administrateur des services touristiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur du développement de l’industrie touristique ;
  • -Monsieur Mahamoudou OUBDA, Mle 96 059 S, Enseignant chercheur, est nommé Directeur régional de la Culture, des arts et du tourisme du Centre ;
  • -Monsieur Seïdou BAMOGO, Mle 26 013 C, Conseiller des affaires cuturelles, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur régional de la Culture, des arts et du tourisme du Sud-Ouest ;
  • -Monsieur Koudougou GAGRE, Mle 114 349 M, Instituteur certifié, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme de la Sissili ;
  • -Monsieur Bely BAYALA, Mle 35 551 K, Conseiller d’éducation, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Boulkiemdé ;
  • -Monsieur Muonbomé Hervé SOMDA, Mle 40 169 X, Instituteur certifié,  est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Ioba ;
  • -Monsieur Manegdnoma Vinilsa Yves Philippe OUEDRAOGO,         Mle  55 590 Z, Instituteur certifié, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Poni ;
  • -Monsieur Désiré TOE, Mle 29 896 P, Instituteur certifié,          1ère classe, 11ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme de la Kossi ;
  • -Monsieur Etienne Baowendmalgré SANDOUIDI, Mle 86 704 B, Instituteur certifié, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Sanmatenga ;
  • -Monsieur Mamoudou DICKO, Mle 91 946 M, Secrétaire administratif, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Soum.

                                                          Le Ministre de la Communication et

                                                           des Relations avec le Parlement, 

                                                  Porte-parole du gouvernement

                                                    Rémis Fulgance DANDJINOU

Compte rendu du Conseil des Ministres du 08 avril 2016

                 

 MINISTERE DE LA COMMUNICATION              BURKINA  FASO

ET DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT              Unité - Progrès - Justice

   

                 ------------                                                                                                 

      C A B I N E T                         

COMPTE RENDU DU CONSEIL

DES MINISTRES

(MC-RP N° 014 - 2016)

------------------

                                           

                                         

                  Rémis Fulgance DANDJINOU

               

                       

                                 

                                                                      Ouagadougou, le 08 avril 2016  

                            

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,  

le vendredi 8 avril 2016,

en séance ordinaire, de  10 H 30 mn à 16 H 45 mn,

sous la présidence de

 Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, 

Président du Faso, Président du Conseil des ministres.

Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour,

entendu des communications orales,

procédé à des nominations,

et autorisé des missions à l’étranger. 

I . DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION ET DES BURKINABE DE L’EXTERIEUR

Le Conseil a examiné deux (02) projets de loi.

Le premier porte autorisation de ratification de la Convention de Minamata sur le mercure, adoptée le 10 octobre 2013 à Kumamoto au Japon.

La ratification de cette Convention vise à renforcer le cadre juridique national relatif à la gestion rationnelle des produits et substances chimiques dangereux et à parachever les engagements internationaux du Burkina Faso.

Le Conseil a marqué son accord pour la transmission du projet de loi à l’Assemblée nationale.

Le second projet de loi est relatif à une autorisation de ratification la Convention sur la réduction des cas d’apatridie adoptée à New York, le 30 août 1961.

La ratification de cette Convention vise à renforcer le cadre juridique national de promotion et de protection des droits humains et à faire face aux cas d’apatridie existant ou qui viendraient à se présenter au Burkina Faso.  

Le Conseil a marqué son accord pour la transmission du projet de loi à l’Assemblée nationale.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE, DES DROITS HUMAINS ET DE LA PROMOTION CIVIQUE

Le Conseil a adopté un rapport relatif aux visites professionnelles des lieux de détention effectuées en 2015. 

Ces visites ont concerné les quartiers de détention de 26 maisons d’arrêt et de correction, des cellules de garde à vue de 203 unités de gendarmerie et de commissariat de police dans les 45 provinces du Burkina Faso.

Ce rapport fait ressortir une surpopulation carcérale quasi générale, la défectuosité des bâtiments, une insuffisance dans le respect des normes de prise en charge sanitaire, alimentaire et de transfèrement des détenus.

Le Conseil a instruit les ministres concernés à prendre les dispositions nécessaires pour l’amélioration de la protection des droits des personnes privées de liberté au Burkina Faso.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE l’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

Le Conseil a adopté un rapport relatif à la passation d’un marché par la procédure d’entente directe pour la fourniture de vingt-deux millions (22 000 000) de timbres fiscaux au profit de l’Administration publique.

Le Conseil a marqué son accord pour l’attribution du marché à la Société « Canadian bank note company limited», pour un montant de deux cent cinquante-six millions sept cent soixante-trois mille deux cent seize (256 763 216) francs CFA TTC.

Le financement est assuré par le budget de l’Etat, gestion 2016.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA PROTECTION SOCIALE 

Le Conseil a adopté deux (02) rapports. 

Le premier est relatif à l’état de mise en œuvre du Plan stratégique décennal de modernisation de l’Administration publique (PSDMA)     2011-2020.

Le PSDMA, décliné en plans d’actions triennaux est dans la phase d’exécution de son deuxième Plan d’actions 2015-2018. Des acquis ont été engrangés mais des défis restent à relever.

Au regard des résultats mitigés du 1er plan d’actions 2011-2014 du PSDMA, le Conseil a instruit le ministre en charge du dossier et l’ensemble des ministres de prendre les mesures nécessaires afin que toutes les actions inscrites dans les cinq (05) axes stratégiques du     2ème plan d’actions 2015-2018, soient mises en œuvre avec diligence et efficacité et qu’une évaluation des résultats soit régulièrement faite. 

Le second porte sur le bilan de l’organisation des concours professionnels, des concours directs et des recrutements sur mesures nouvelles de la Fonction publique de l’année 2015. Il concerne également l’autorisation de recrutements sur concours au titre de la session 2016. 

Pour l’année 2015, ce bilan fait ressortir 3 127 postes pourvus au titre des concours professionnels, 7 486 postes pour les concours directs et 5 160 postes au titre des concours sur mesures nouvelles.

Au titre de l’année 2016, les postes à pourvoir sont de 4 588 pour les concours professionnels, 11 537 postes pour les concours directs, 7 917 pour les concours sur mesures nouvelles, soit un total de 24 035 agents contre un effectif de 20 494 en 2015. A cela il faut ajouter les  787 postes des 12 concours annulés en 2015. 

Le Conseil a marqué son accord pour l’organisation des concours professionnels, directs et sur mesures nouvelles de la Fonction publique, au profit des départements ministériels et des institutions au titre de la session 2016. 

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION 

Le Conseil a adopté deux (02) décrets portant respectivement création d’emplois et nomination d’enseignants à l’Université Ouaga II.

L’adoption de ce rapport permet la création de deux (02) emplois dont un (01) de Maître de conférences en sciences de gestion à l’Unité de formation et de recherche en sciences économiques et de gestion (UFR/SEG) et un (01) emploi de Maître de conférences en droit privé à l’Unité de formation et de recherche en sciences juridiques et politiques (UFR/SJP) de l’Université Ouaga II. 

I.6. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT 

Le Conseil a adopté un rapport relatif à l’état de mise en œuvre du Programme de développement intégré de la vallée de Samendéni (PDIS).

Ce Programme vise à assurer une croissance soutenue du secteur rural en vue de contribuer à la lutte contre la pauvreté, au renforcement de la sécurité alimentaire et à la promotion d’un développement durable.

D’un taux global de réalisation de 92%, le barrage hydroélectrique  de Samendéni accuse un retard de deux (02) ans. La mise en œuvre du PDIS connait également des difficultés d’ordre financier, technique et administratif. 

Le Conseil a instruit les ministres concernés à prendre les dispositions appropriées, pour lever les contraintes et difficultés rencontrées en vue  de poursuivre et finaliser la mise en œuvre dudit Programme dans les meilleurs délais. 

I.7. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENERGIE, DES MINES ET DES CARRIERES

Le Conseil a examiné un projet de loi et adopté un décret.

Le projet de loi porte organisation de la commercialisation de l’or au Burkina Faso.

Ce projet de loi vise à mieux réglementer le commerce de l’or, à maximiser et à rendre plus fiables les statistiques relatives à la production d’or ainsi que les recettes minières et fiscales du Burkina Faso.

Le Conseil a marqué son accord pour la transmission du projet de loi à l’Assemblée nationale. 

I.8. AU TITRE DU MINISTERE DU COMMERCE, DE l’INDUSTRIE ET DE L’ARTISANAT

Le Conseil a adopté un décret portant approbation des statuts de l’Agence Burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (A.B.NOR.M).

L’adoption de ce décret permet de conformer les statuts de l’Agence Burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité aux dispositions de l’article 53 du décret N°2014-613/PRES/PM/MEF du 24 juillet 2014 portant statut général des Etablissements publics de l’Etat à caractère administratif (EPA). 

II. COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Burkinabè de l'extérieur a fait au Conseil le bilan de la visite de travail du Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, du 5 au 7 avril 2016 à Paris, en République française. 

Au cours de son séjour, le Président du Faso a eu des entretiens avec son homologue français, le Premier ministre, le Président de l’Assemblée nationale, le ministre de l’intérieur, des hautes personnalités et le Patronat français (MEDEF). 

Il s’est par ailleurs entretenu avec la Directrice générale de l’UNESCO et la Secrétaire générale de l’OIF.    

Il a également échangé avec les Consuls honoraires du Burkina Faso en France et les représentants de la diaspora burkinabè.

Cette visite du Président du Faso a donné lieu à la signature d’une convention de prêt de 30 millions d’euros destinés à renforcer les capacités d’approvisionnement en eau et l’assainissement des villes de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. 

II.2. Le ministre de l’Urbanisme et de l’habitat a fait au Conseil une communication relative à deux (02) correspondances, l’une de l’ancien Premier ministre Yacouba Isaac ZIDA, notifiant le renoncement de la « fondation ZIDA pour le burkindi », au terrain à usage communautaire sis à Ouaga 2000 et l’autre, de son épouse, Rehanata Stéphanie KABORE, notifiant son renoncement d’un terrain à usage d’habitation, préalablement acquis dans la même zone. 

Le gouvernement prend acte de ce renoncement, mais par souci de transparence, commet l’ASCE-LC d’auditer les attributions de parcelles dans toute la zone de Ouaga 2000.  

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

  1. A.AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE INTERIEURE
  • -Monsieur Daniel COULIBALY, Mle 24 135 H, Administrateur civil, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Madame Andréa Marie KABORE/OUEDRAOGO, Mle 28 148, Administrateur civil, 1ère classe, 8ème échelon, est nommée Chargé de missions ;
  • -Monsieur Boukaré LINKONE, Mle 23 556 B, Administrateur civil, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Halhassane SINARE, Mle 41 154 C, Juriste, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Amidou BALIMA, Mle 15 382 D, Administrateur civil, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Lamourdia THIOMBIANO, Mle 24 063 J, Administrateur civil, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Halidou OUEDRAOGO, Mle 28 120 T, Administrateur civil, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Dramane SANOU, Mle 25 126 G, Conseiller des affaires économiques, 2ème classe, 9ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Issa COMPAORE, Mle 28 529 B, Administrateur civil, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Nébilma Joseph BAKOUAN, Mle 22 515 Y, Administrateur civil, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Pierre BICABA, Mle 28 409 W, Administrateur civil,  1ère classe, 9ème échelon, est nommé Conseiller technique du Secrétaire d’Etat chargé de la décentralisation ;
  • -Monsieur Toukoumnogo Léonard GUIRA, Mle 17 315 L, Administrateur civil, 2ème classe, 8ème échelon, est nommé Conseiller technique du Secrétaire d’Etat chargé de la décentralisation ;
  • -Madame Mariam DIALLO/ZOROME, Mle 57 724 E, Commissaire divisionnaire de Police, 1ère catégorie, 1er échelon, est nommée Secrétaire permanent du Comité national de lutte contre la drogue (CNLD) ;
  • -Monsieur Sylvestre N’DO, Inspecteur de Police municipale, est nommé Directeur chargé de la coordination des polices municipales.
  1. B.AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION
  • -Monsieur Mamidou KONE, Mle 25 646 X, Administrateur civil, 3ème classe, 4ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Wamtinga Richard SAWADOGO, Mle 88 764 P, Maître de recherche, catégorie P2, 1er échelon, est nommé Inspecteur général des services ;
  • -Monsieur Gomkoudougou Roger ZANGRE, Mle 13 191 L, Chargé de recherche, catégorie P3, 4ème grade, 3ème échelon, est  Inspecteur technique des services. 
  • -Monsieur Florent SONG-NABA, Mle 231 946 P, Maître assistant en Economie à l’Unité de formation et de recherche en sciences économiques et de gestion (UFR/SEG), est nommé Maître de conférences en sciences de gestion à l’Université Ouaga II (UFR/SEG), pour compter du 20 novembre 2015 ;
  • -Monsieur Windpagnangdé Dominique KABRE, Mle 102 676 W, Maître assistant en Droit à l’Unité de formation et de recherche en sciences juridiques et politiques (UFR/SJP), est nommé Maître de conférences en droit privé à l’Université Ouaga II (UFR/SJP), pour compter du 20 novembre 2015.
  1. C.MINISTERE DE L’EAU ET  DE L’ASSAINISSEMENT
  • -Monsieur Moustapha CONGO, Mle 36 649 Y, Ingénieur en technologie de l’eau, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Secrétaire permanent pour la gestion intégrée des ressources en eau (SP/GIRE) ;
  • -Monsieur Dofihouyan YE, Mle 33 957 Y, Ingénieur du génie rural, 1er grade, 9ème échelon, est nommé Directeur général de l’eau potable ;
  • -Monsieur Ouigou Patrice GUISSOU, Mle 29 479 W, Ingénieur du génie rural, 2ème grade, 8ème échelon, est nommé Directeur général des infrastructures hydrauliques ;
  • -Monsieur André Patindé NONGUIERMA, Mle 21 332 T, Ingénieur du génie rural, 3ème classe, 5ème échelon, est nommé Directeur général de l’assainissement ;
  • -Monsieur Serge Modeste Dizoun TRAORE, Mle 104 512 Y, Ingénieur du génie civil, 1er grade, 4ème échelon, est nommé Directeur général des ressources en eau ;
  • -Monsieur Ousmane NACRO, Mle 007, Gestionnaire financier et commercial, hors catégorie, 14ème échelon, est nommé Directeur général de l’Agence d’exécution des travaux eau et équipement rural (AGETEER).  
  1. D.AU TITRE DU MINISTERE DES INFRASTRUCTURES
  • -Monsieur Pako Franck Olivier TOE, Gestionnaire Comptable et financier est nommé Secrétaire Permanent du Programme Sectoriel Transport (PST) ;
  • -Monsieur Congnimmalgda Evariste DONDOULGOU,                Mle 55 741 V, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur des marchés publics ;
  • -Monsieur Moumouni GUIRE, Mle 44 749 Y, Conseiller en gestion des ressources humaines, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur des ressources humaines ;
  • -Madame Garmien Clarisse HEMA/SOULAMA, Mle 102 943 F, Conseiller en Sciences et Techniques de l’information et de la communication, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directrice de la communication et de la presse ministérielle. 
  1. E.AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENERGIE, DES MINES ET DES CARRIERES
  • -Monsieur Kalifa PALM, Mle 218 839 G, Maître de recherche, catégorie P2, classe exceptionnelle, 1er échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur L. W. Pascal ZOMBRE, Mle 130 355 G, Magistrat,    2ème grade, 3ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Pascal DIENDERE, Mle 28 462 B, Conseiller des Affaires économiques, catégorie A2, 8ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Madame Joséphine BASSOLET/ TOE, Mle 7 862 K, Economiste, catégorie 8, 14ème échelon, est nommée Inspecteur technique des services ;
  • -Monsieur Mahamady OUEDRAOGO,  Mle 238 569 S, Conseiller en droits humains, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;
  • -Monsieur Laurent Wendinmi KABRE, Mle 241 883 P, Ingénieur des travaux de la géologie et des mines, 1ère classe, 1er échelon est nommé Directeur des carrières ;
  • -Monsieur Mamadou SAGNON, Mle 207 637 L, Ingénieur des travaux de la géologie et des mines, 1ère classe, 3ème échelon est nommé Directeur de la géologie.
  1. F.AU TITRE DU MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES 
  • -Monsieur Allassani OUEDRAOGO, Mle 49 516 E, Ingénieur de conception informatique, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Directeur de cabinet ;
  • -Monsieur Abdou Karim TRAORE, Mle 01 733, Inspecteur des services postaux et financiers,  échelle 2, 20ème échelon, est nommé Inspecteur général des services ;
  • -Madame Alimatou Flalo BICABA/LAMIZANA, Mle 1 098, Juriste, 3ème  catégorie, 11ème échelon, est nommée Directrice générale des activités postales.
  1. G.AU TITRE DU MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION ET DE L’INSERTION PROFESSIONNELLE 
  • -Monsieur Alphonse SANHOUIDI, Mle 21 656 M, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 3ème classe, 5ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Mahamadou LAMOUZANA, Mle 21 630 E, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Jean Noël ZERBO, Mle 23 131 S, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 2ème classe, 11ème échelon, est nommé Inspecteur général des services ;
  • -Monsieur Mohamed ZOROM, Mle 91 674 N, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Inspecteur technique ;
  • -Madame Marthe Clarisse ZINKONE/KERE, Mle 25 790 Z, Conseiller en gestion des ressources humaines, est nommée Inspecteur technique en remplacement de monsieur Hamadou KOBANKA ;
  • -Monsieur Idrissa TRAORE, Mle 117 343 M, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services en remplacement de monsieur Aboulassé ILBOUDO ;
  • -Monsieur Hamidou SAWADOGO, Mle 216 746 Y, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;
  • -Monsieur Yacouba OUILY, Mle 83 953 B, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services en remplacement de monsieur Boussanga Pierre MONE ;
  • -Monsieur Adama KOUNKORGO, Mle 97 589 S, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 2ème échelon, est  nommé Inspecteur technique des services ;
  • -Monsieur Diaboado Philibert YONLI, Mle  25 857 Y, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services en remplacement de monsieur Robert SAWADOGO ;
  • -Madame Wendtouin Gisèle BANGRE/SAWADOGO,                Mle 91 707 N, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 2ème échelon, est nommée Inspecteur technique des services en remplacement de monsieur D. Alphonse ABGA ;
  • -Monsieur Blaise DABONE, Mle 35 191 U, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie P4, 2ème grade, 3ème échelon, est nommé Directeur général du Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré (CFPR-Z) ;
  • -Monsieur Larba PILGA, Mle 211 773 C, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur général de la Jeunesse et de l’éducation permanente ; 
  • -Monsieur Tibila Pierre OUEDRAOGO, Mle 36 584 A, Professeur certifié de l’enseignement technique, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur général du Centre d’évaluation et de formation professionnelle de Ouagadougou (CEFPO) ;
  • -Monsieur Elie ZOURE, Mle 56 715 D, Inspecteur du Trésor,     1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur général du Fonds d’appui au secteur informel (FASI) ;
  • -Monsieur Sansan KAMBIRE, Mle 3 047, Economiste-planificateur, 1ère catégorie, 7ème échelon, est nommé Directeur général de l’Insertion professionnelle et de l’emploi ;
  • -Monsieur Mounirou FARTA, Mle 36 501 E, Inspecteur de l’enseignement secondaire, Catégorie P, 3ème grade, 1er échelon, est nommé Directeur général de la formation professionnelle ;
  • -Monsieur Sébastien SANON, Mle 55 890 A, Economiste, 1er grade, 5ème échelon, est nommé Directeur général du Fonds d’appui aux initiatives des jeunes (FAIJ) ;
  • -Monsieur Boureima NABALOUM, Mle 117 336 K, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Chargé d’études ;
  • -Monsieur Amidou BANCE, Mle 212 368 B, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Chargé d’études ;
  • -Madame Nomwendé Véronique ALIRA/WANGRAWA,              Mle 225 071 U, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 2ème échelon, est nommée Directrice du développement institutionnel et de l’innovation ;
  • -Monsieur Sévérin SOMDA, Mle 208 035 B, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de l’administration et des finances du Groupement d’intérêt public/Programme national de volontariat (GIP/PNV-B) ;
  • -Monsieur Kitibyèda COMPAORE, Mle 247 593 T, Conseiller d’intendance scolaire et universitaire, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur des affaires financières du Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré (CFPR-Z) ;
  • -Monsieur Souleymane TAPSOBA, Mle 85 087 W, Ingénieur d’application des techniques informatiques, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur des services informatiques ;
  • -Madame Alizata SANOU/KOUDA, Mle 247 305 A, Conservateur d’archives, 1ère classe, 1er échelon, est nommée Directrice des archives et de la documentation ;
  • -Monsieur Hamidou SANKARA, Mle 117 349 J, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur régional de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle des Hauts-Bassins ;
  • -Monsieur Soumaïla SANA, Mle 117 342 Z, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé  Directeur régional de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle du Nord ;
  • -Monsieur Souleymane BAGAYEN, Mle 212 367 M, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur régional de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle du Sahel ;
  • -Madame Chrisophine Marie Lidwine KABORE/OUEDRAOGO,    Mle 220 375 F, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice régionale de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle du Centre-Nord ;
  • -Madame Mamouna KASSIA, Mle 211 768 M, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice régionale de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle du Plateau-Central ;
  • -Monsieur Issifou KABORE, Mle 220 371 N,  Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur régional de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle du Centre-Sud ;
  • -Monsieur Guétawindé Michel Marie SIMPORE, Mle 220 372 V, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe,   3ème échelon, est nommé Directeur régional de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle du Centre-Ouest ;
  • -Madame Félicienne DIMA, Mle 91 706 R, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, catégorie A, 1er grade, 2ème échelon, est nommée Directrice régionale de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle de l’Est ;
  • -Monsieur Wenémanagadé Samuel DIENDERE, Mle 211 769 N, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe,   3ème échelon, est nommé Directeur régional de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle du Sud-Ouest ;
  • -Monsieur Romain KABORE, Mle 97 590 D, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé  Directeur régional de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle du Centre ;
  • -Monsieur Barthélémy BADIEL, Mle 246 742 U, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé  Directeur régional de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle des Cascades ;
  • -Monsieur Moumouni OUEDRAOGO, Mle 225 913 P, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, catégorie A, 1er grade,   2ème échelon, est nommé Directeur régional de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle de la Boucle du Mouhoun ;
  • -Madame Reine Annick KANDO, Mle 211 764 F, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice régionale de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle du Centre-Est.
  1. H.AU TITRE DU MINISTERE DE L’URBANISME ET DE L’HABITAT
  • -Madame Fati Alice Laure SANHOUIDI/KAFANDO,                  Mle 74 251 S, Géographe, 1ère catégorie, 10ème échelon, est nommée Chargé de missions ;
  • -Monsieur Bourbila Daniel Wend-Panga KERE, Mle 286 165 V, Assistant à l’Université Ouaga II, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Chargé de missions ;
  • -Monsieur Arabouri BARRY, Mle 21 473 H, est nommé Conseiller technique ;
  • -Monsieur Moussa SANKARA, Mle 28 050 S, Architecte,           1ère classe, 13ème échelon, est nommé Conseiller technique ;
  • -Monsieur Pegdwendé Aimé Camille SOUBEIGA, Mle 214 905, Architecte-Urbaniste, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Secrétaire permanent  de la politique nationale du logement (SP/PNL) ;
  • -Monsieur Gueswendé Marc OUEDRAOGO, Mle 207 366 U, Architecte-urbaniste, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Secrétaire permanent de coordination du programme de développement urbain (SPC/PDU); 
  • -Monsieur Nimouindonné Robert LOUE, Mle 31 282 K, Ingénieur du génie civil, est nommé Directeur général de l’Agence de conseil et de maîtrise d’ouvrage délégué en bâtiment et aménagement urbain (ACOMOD-BURKINA) ;
  • -Monsieur Gouwendé Thierry YAMEOGO, Mle 215 175 G, Ingénieur des techniques en génie civil, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de la viabilisation et de l’aménagement urbain ;
  • -Monsieur Tenwendé Dieudonné COMPAORE, Mle 76 048 B, Professeur certifié des lycées et collèges, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de la statistique et de la gestion urbaine (DSGU) ;
  • -Monsieur Sinidah TINYAR, Mle 76 101 B, Spécialiste en Système d’information géographique, 1ère catégorie, 7ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Urbanisme et de l’habitat du Centre-Sud ;
  • -Monsieur Tasséré CONGO, Mle 32 422 D, Technicien supérieur géomètre, 1er grade, 12ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Urbanisme et de l’habitat du Centre-Ouest ;
  • -Monsieur Ardiouma BAYOGO, Mle 229 857 B, Conseiller en aménagement du territoire et développement local, 1ère classe,  2ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Urbanisme et de l’habitat du Centre-Est ;
  • -Monsieur Solimane Hamed OUATTARA, Mle 215 173 W, Planificateur-aménageur foncier, 1er grade, 3ème échelon, est nommé Directeur de la planification et de la recherche urbaine ; 
  • -Madame Mamounata IGO/OUEDRAOGO, Mle 118 771 J, Ingénieur du génie civil, 1ère classe, 4ème échelon, est nommée Directrice des études et du suivi des travaux ;
  • -Monsieur Barthélémy BALBONE, Mle 74 256 V, Technicien supérieur en génie civil, 2ème catégorie, 5ème échelon, est nommé Directeur de l’habitat, du logement, de l’innovation et des matériaux appropriés (DHLIMA) ;
  • -Monsieur Ganda KAGONE, Mle 18 961 Z, Ingénieur en génie civil, 1er grade, 13ème échelon, est nommé Directeur de la règlementation des marchés et des statistiques de la Direction générale de l’architecture, de l’habitat et de la construction (DGAHC) ; 
  • -Monsieur Règma Justin YAMEOGO, Mle 23 436 W,      Ingénieur-topographe, catégorie A, 14ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Urbanisme et de l’habitat du Centre-Nord ;
  • -Monsieur Sami MIDIOUR, Mle 078 P, Géographe, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Urbanisme et de l’habitat du Plateau-Central ; 
  • -Monsieur Lagtaaniayir Herman Roland WAALE SOME,              Mle 91 505 M, Gestionnaire urbain, 1ère catégorie, 5ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Urbanisme et de l’habitat du Sahel.

III.2. NOMINATION DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

  1. A.MINISTERE DE L’ENERGIE, DES MINES ET DES CARRIERES

Le Conseil a adopté un décret portant nomination de Madame Aissata TAPSOBA/SY, Mle 508 704 T, Administrateur représentant l’Etat au titre du ministère de l’Energie, des mines et des carrièresau Conseil d’administration de la Société Essakane SA, pour un premier mandat de trois (03) ans.

  1. B.MINISTERE DU COMMERCE, DE L’INDUSTRIE ET DE L’ARTISANAT

Le Conseil a adopté deux (02) décrets.

Le premier nomme Monsieur Moumouni OUEDRAOGO, Mle 35 076 S, Professeur certifié, Administrateur représentant l’Etat au titre du ministère de l’Energie, des mines et des carrières au Conseil d’administration de la Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY), pour un premier mandat de trois (03) ans, en remplacement de Monsieur Moussa OUATTARA

Le second nomme Monsieur Abdouramane OUEDRAOGO, Mle 22 343 R, Conseiller des Affaires économiques, Administrateur représentant l’Etat au titre du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat au Conseil d’administration de la Nouvelle Société sucrière de la Comoé (SN-SOSUCO), pour un premier mandat de trois (03) ans, en remplacement de Monsieur Sami OUATTARA

                                                     Le Ministre de la Communication et

                                                      des Relations avec le Parlement, 

                                                  Porte-parole du gouvernement

                                                            Rémis Fulgance DANDJINOU