« Il y a nécessité de restructurer 2IE », déclare le PCA de l’Institut

Le président du Conseil d’administration (PCA) de l’Institut international d'Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2IE), Sa Majesté Aboubakary ABDOULAYE, a été reçu en audience par le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE en fin d’après-midi du mardi 07 février 2017. A sa sortie d’audience, Sa Majesté Aboubakary ABDOULAYE a confié à la presse être venu rendre compte des décisions prises lors du Conseil d’administration tenu le samedi 04 février dernier, de restructurer 2IE. « Nous sommes venus pour rendre un hommage au Président du Faso dans le cadre de la restructuration de 2IE Ouagadougou, Institut international d'Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement. Nous avons tenu un Conseil d’administration le samedi dernier et nous avons des ambitions pour restructurer 2IE et le réadapter au contexte actuel, dans la plateforme de la formation professionnelle en Afrique de l’Ouest et du centre. Il était donc nécessaire que nous venions rendre compte au Président du Faso des résolutions que nous avons prises, des options à prendre afin qu’il nous apporte sa sagesse et son soutien », a expliqué le PCA de 2IE. Selon Sa Majesté Aboubakary ABDOULAYE, cette restructuration s’inscrit dans une logique de réadaptation de l’école 2IE, vieille de 10 ans, au contexte économique de ses Etats membres. « 2IE, c’est déjà 16 Etats africains, 2000 étudiants sur la plateforme de Ouagadougou et de Kamboinsin, c’est 10 ans de business plan et de modèle économique. Tout cela est arrivé à un niveau d’obsolescence que nous devons réajuster par rapport à l’évolution de notre région, et aussi nous réajuster par rapport aux crises économiques de nos Etats membres », a-t-il soutenu pour conclure.