CASEM du secteur de la Défense : Le Président du Faso invite les cardes du département à s’approprier « le Plan Stratégique 2017-2021 pour la Réforme des Forces armées nationales »

Le Président du Faso, Ministre de la Défense nationale et des anciens Combattants, chef suprême des Armées, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a présidé la cérémonie d’ouverture du premier Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année 2017 du Ministère de la Défense nationale et des anciens Combattants le jeudi 16 février 2017.
Ce premier CASEM de l’année 2017 va permettre pendant 48 heures, aux officiers et officiers supérieurs du ministère en charge de la Défense nationale, de réfléchir sur le thème : « Mise en œuvre du Plan Stratégique 2017-2021 pour la Réforme des Forces armées nationales (PSR 2017-2021) : appropriation par les acteurs ».
Dans son discours d’ouverture, le chef de l’Etat a affirmé que « la réforme des Forces armées nationales vise à construire une Armée professionnelle, opérationnelle et républicaine, en phase avec les ambitions du Burkina Faso et les exigences de la démocratie ».
Pour être en phase avec les défis relatifs à la menace terroriste, le Président Roch Marc Christian KABORE a souligné qu’il est « indéniable que nous devons continuellement adapter notre outil de défense à sa versatilité afin de faire face aux nombreux défis qui constituent pour nous un sujet de grande préoccupation ».
A ce sujet, le chef suprême des Armées a réaffirmé la « nécessité de mutualisation des forces avec celles des autres pays, en vue de mener une lutte farouche contre cette gangrène » qu’est le terrorisme.
Pour le Président du Faso, il s’agira à travers cette réflexion stratégique, « d’identifier après une analyse diagnostique globale du secteur de la sécurité, les contraintes et les dysfonctionnements, en vue de proposer les solutions appropriées pour une gestion efficace et efficiente de la sécurité ».
Le chef de l’Etat a précisé à tous les acteurs du département dont il a la charge, que le Plan stratégique 2017-2021 est le «  fruit d’une réflexion consensuelle dont la mise en œuvre permettra de renforcer les capacités des Forces armées nationales ». A cet effet, il les a invités « à s’approprier le contenu détaillé des thématiques à travers des exposés du comité de pilotage afin de faciliter sa mise en œuvre efficiente ».
Au cours de cette cérémonie d’ouverture, le Président du Faso a invité les participants à observer une minute de silence et à avoir une pensée pieuse pour tous les martyrs qui ont été rappelés à Dieu pendant qu’ils accomplissaient leurs missions au nom de la sécurité et de la paix.