L’Union nationale des Associations des Parents d’Elèves du Secondaire et du Supérieur du Burkina (UNAPES-B) reçue par le Président du Faso

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a accordé une audience ce mardi 1er août 2017 à Ouagadougou, à l’Union nationale des Associations des Parents d’Elèves du Secondaire et du Supérieur du Burkina (UNAPES-B), conduite par son président, Monsieur Hector Ardent OUEDRAOGO.
« C’est la fin de l’année scolaire et académique et il était bon pour nous que nous rencontrions le chef de l’Etat, pour échanger avec lui sur les résultats scolaires, recueillir ses impressions sur ces résultats et ses conseils », a expliqué le président Hector Ardent OUEDRAOGO.
« Vous le savez très bien, a poursuivi le président de l’UNAPES-B, ces trois dernières années, et si nous redescendons un peu plus ces dix dernières années, les résultats au niveau du primaire, du secondaire et du supérieur sont en décrescendo. Nous, en tant que parents d’élèves et d’étudiants, avons échangé avec lui pour lui parler des préoccupations que nous avons avec nos enfants, notamment les frais de scolarité, la résorption des retards et les chevauchements au niveau des universités publiques car nous savons que son souhait en tant que chef de l’Etat, c’est vraiment de travailler à la résorption de ces chevauchements et de ces retards ».
Monsieur Hector Ardent OUEDRAOGO a rappelé que les 27, 28 et 29 juillet dernier, l’UNAPES-B a eu des concertations avec les différents partenaires de l’éducation pour voir dans quelles mesures ils pourraient travailler ensemble à la résolution de cette crise du système éducatif : « Nous avons évoqué le système LMD (License, Master, Doctorat), qui est accepté à l’échelle planétaire et nous avons fait comprendre au chef de l’Etat qu’avec nos étudiants, nous avons travaillé à ce qu’il y ait une concertation dans ce sens afin que les choses puissent vraiment aller au mieux ».
Sur tous ces sujets et sur bien d’autres qu’ils ont évoqués, le président de l’Union nationale des Associations des Parents d’Elèves du Secondaire et du Supérieur (UNAPES-B), a affirmé que le Président Roch Marc Christian KABORE a prêté une oreille attentive à leurs préoccupations et est disposé à mettre les moyens nécessaires pour accompagner le système dans son ensemble afin que les choses se passent au mieux.
Evoquant la fonction des Associations des Parents d’Elèves (APE) dans le système éducatif burkinabè, Monsieur OUEDRAOGO a expliqué qu’elles constituent le prolongement de la famille auprès des établissements et ont un rôle d’éducation, d’instruction et de formation.
A ce sujet, il a souligné que le Président du Faso a aussi prêté une oreille attentive à leurs sollicitations, notamment celles relatives à l’obtention d’un siège au profit de l’UNAPES-B, à l’application de la convention liant l’UNAPES-B à l’Etat signée en 2014.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso