Etats généraux de la jeunesse : Le Président du Faso appelle les jeunes à s’orienter vers des secteurs porteurs

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a présidé la cérémonie de clôture des états généraux de la jeunesse le 18 novembre 2017 à Ouagadougou. Cette rencontre était placée sous le thème : « Quelle gouvernance pour une contribution optimale de la jeunesse au renouveau politique, économique et social au Burkina Faso ». Pendant 72 heures, les jeunes venus de toutes les régions du Burkina et de la diaspora ont réfléchi sur leurs préoccupations. Le forum a été sanctionné par des décisions fortes.

Plusieurs personnalités dont le Premier ministre, Monsieur Paul Kaba THIEBA ont pris part à la cérémonie de clôture de ces états généraux. L’événement a essentiellement été marqué par le lancement du site web du ministère de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelle par le ministre de tutelle et la remise de chèques à des jeunes producteurs modèles.
Le ministre Smaila OUEDRAOGO a félicité les jeunes pour leur engagement à travers leur assiduité et leur ponctualité aux travaux en vue de réfléchir sur leurs propres préoccupations. Il s’est dit fier de la jeunesse burkinabè qui, grâce à sa détermination, peut amener le pays vers des lendemains meilleurs. Le ministre a ensuite annoncé que dans le cadre du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, le fonds spécial mis en place pour financer des projets intégrateurs passe désormais à 200 millions de FCFA.
A travers un appel des 993 délégués venus des 45 provinces du Burkina, de la diaspora, des communautés étrangères vivant dans notre pays et des associations de jeunes et de jeunesse, la porte-parole des participants, Florence NIGNAN a lu les recommandations et conclusions des travaux. Il s’agit entre autres, de l’engagement des jeunes à s’impliquer dans la lutte contre le terrorisme, l’invitation adressée au gouvernement de promouvoir l’emploi des jeunes et faciliter leur accès au financement, la prise en compte des préoccupations de la diaspora, vu l’intérêt manifesté par ceux-ci de contribuer au développement du Burkina Faso.
Les jeunes ont par ailleurs adressé une félicitation au chef de l’Etat pour sa disponibilité et les actions qu’il mène en faveur de la jeunesse.
Dans son adresse, le Président du Faso a aussi félicité les participants pour le travail abattu en 72 heures. Pour lui, les conclusions des travaux témoignent du sérieux avec lequel les débats ont été menés. Le chef de l’Etat leur a rendu hommage pour leur mobilisation pendant les évènements des 30 et 31 octobre 2014 et le putsch manqué du 16 septembre 2015. Il les a invités à demeurer une jeunesse consciente qui prend en compte l’intérêt de leur pays et leurs propres intérêts et à être de tous les combats contre les fléaux qui les minent, en combattant notamment l’incivisme.
Le Président du Faso a également appelé les jeunes à se tourner vers des secteurs porteurs : agriculture, élevage, artisanat, TIC, startups, etc.
Pour ce qui concerne les différents fonds mis à la disposition des jeunes et dont ils souhaitent le renforcement, le chef de l’Etat les a d’abord invités à une utilisation rigoureuse de ces fonds afin de pouvoir toujours bénéficier de l’accompagnement du gouvernement. Il a enfin rassuré les jeunes que le gouvernement prendra en compte toutes les préoccupations et propositions soulevées afin qu’il y ait une traduction concrète sur le terrain.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso