Le chef du Parlement ghanéen reçu en audience par le Président du Faso

Présent à Ouagadougou dans le cadre de la Conférence sur « Gouvernance, Démocratie et Affaires », le président de l’Assemblée nationale de la République du Ghana, l’honorable Professeur Mike OQUAYE, a été reçu en audience le mercredi 17 janvier 2018 en fin de matinée par le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE. Le Professeur OQUAYE a précisé qu’au cours de ses échanges avec le chef de l’Etat, il a été question d’examiner les voies et moyens pour renforcer la démocratie. Le président du Parlement ghanéen a dit avoir pour ce faire, proposé la mise en place d’une commission électorale qui aura la charge «d’examiner les meilleures pratiques en matière d’élection », car sans démocratie, il ne peut y avoir de développement. C’est la raison pour laquelle il faut « s’assurer que nos populations deviennent autonomes sur le plan économique. Il faut essayer de développer nos industries pour éviter d’importer des produits alimentaires et tout autre article, surtout de l’Europe », pense le président de l’Assemblée nationale du Ghana. Il a proposé pour cela un changement de paradigme de développement par une spécialisation dans les différents domaines industriels. Par exemple si le Burkina Faso a des compétences dans un domaine donné qu’il le développe. Il en sera de même pour le Ghana. Donc l’Afrique doit « forger son propre paradigme de développement pour satisfaire et répondre au mieux aux besoins de ses populations », a dit l’honorable Professeur Mike OQUAYE. La Direction de la Communication de la Présidence du Faso