Les organisateurs de la Conférence sur « Gouvernance, Démocratie et Affaires » reçus par le Président du Faso

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a reçu en audience les organisateurs de la Conférence sur « Gouvernance, Démocratie et Affaires », dans la soirée du mercredi 17 janvier 2017 à Ouagadougou, juste après la cérémonie de clôture de ladite Conférence. A leur sortie d’audience, l’ambassadeur du Burkina Faso auprès des Etats Unis d’Amérique, Monsieur Seydou KABORE a indiqué que la délégation qui a organisé la Conférence, composée du Mouvement mondial pour la Démocratie, la Chambre de Commerce des Etats Unis, l’ambassade des Etats Unis d’Amérique au Burkina, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina, le Centre international pour les Entreprises privées (CIPE) et le ministère burkinabè des Affaires étrangères, a eu le privilège de rencontrer le Président du Faso au terme de deux jours de travaux pour lui signifier la totale satisfaction des participants, des panelistes et des organisateurs qui ont fait un travail remarquable sur la Conférence. « En tant que co-organisateur de cette Conférence, je voudrais dire que le choix du Burkina n’est pas un fait du hasard. C’est parce que le Burkina est en train de démontrer à la face du monde que la gouvernance est ouverte et partagée et que la démocratie et les affaires réussissent bien au Burkina. C’est la raison pour laquelle la partie américaine a bien accepté d’organiser cette Conférence qui a été initiée par le Président du Faso depuis septembre 2017 à New York », a expliqué Monsieur KABORE. Selon l’ambassadeur Seydou KABORE, les organisateurs ont bénéficié des conseils du Président du Faso qui s’est engagé pour que la délégation burkinabè soit assez importante pour représenter le Burkina Faso avec la « Déclaration de Ouagadougou » en mai 2018 à Dakar au Sénégal. A sa suite, le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieur, Monsieur Alpha BARRY a au nom du Président du Faso, remercié tous les participants et organisateurs. Il a souligné que ce fut de grands moments d’échanges avec les hommes politiques, les parlementaires, la société civile, les membres du gouvernement, les hommes et femmes d’affaires, les syndicats, qui ont abouti à la « Déclaration de Ouagadougou ». Monsieur BARRY a également salué la présence remarquée à cette Conférence des Présidents Mahamadou ISSOUFOU du Niger et Ibrahim Boubacar KEÏTA du Mali. Pour la présidente du Conseil d’Administration du Mouvement mondial pour la Démocratie, Madame Zeinab BANGOURA, le choix de Ouagadougou n’est pas accidentel. En effet, le leadership du Président du Faso après les évènements de 2014, les efforts en termes de consolidation de la démocratie ainsi que les efforts pour asseoir le développement ont guidé le choix de la capitale burkinabè. Elle a assuré que tous les participants sont satisfaits de la Conférence et la « Déclaration de Ouagadougou » constitue une référence pour la Conférence de Dakar en mai 2018. Pour sa part, le président du Conseil d’Administration du Centre international pour les Entreprises privées, Monsieur Greg LEBEDEV, a souligné que le message qui sera porté aux Etats Unis est de faire savoir que le Burkina Faso est un pays qui montre un certain leadership et offre des opportunités qu’il faut explorer. Enfin, le Ministre Alpha BARRY et le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina, Monsieur Mahamadi SAWADOGO sont revenus sur la question de création d’emplois pour les jeunes, une thématique qui a été abordée lors de la rencontre. Selon Monsieur Mahamadi SAWADOGO, le thème de la Conférence était pertinent et la « Déclaration de Ouagadougou » permettra de créer des emplois pour que les jeunes ne risquent plus leur vie en allant à l’aventure. La Direction de la Communication de la Présidence du Faso