Entretien entre le Président du Faso et le Premier ministre indien


Le Président du Faso, venu prendre part à New Delhi en Inde au premier Sommet de l’Alliance solaire internationale (ASI), s’est entretenu dans la soirée du dimanche 11 mars 2018 avec le Premier ministre indien, Monsieur Narendra MODI
Avec le Premier ministre indien il a été question des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays, a expliqué à la presse le Ministre burkinabè des Affaires étrangères et de la Coopération, Monsieur Alpha BARRY.
« En effet, il s’agit d’amitié parce que nous avons une convergence de vues sur les questions politiques, notamment en se soutenant mutuellement au niveau des instances internationales pour nos candidatures respectives. Sur le plan de la coopération, vous savez bien que l’Inde intervient au Burkina Faso et l’un des aspects les plus visibles concerne les bus pour la ville de Ouagadougou, mais également pour les étudiants », a-t-il fait remarquer.
Le Ministre BARRY a dit que le Président du Faso a traduit sa satisfaction sur la coopération avec l’Inde et a soumis quelques projets notamment celui du chemin de fer entre le Ghana et le Burkina Faso et le projet solaire puisque nous sommes venus lancer l’Alliance solaire internationale.
Selon le chef de la diplomatie burkinabè, outre la centrale solaire de 33 mégawatts de Zagtouli, réalisée avec l’aide de la France et de l’Union européenne, le Burkina Faso ambitionne de pouvoir réaliser deux autres centrales solaires de 50 mégawatts chacune. Il veut pour ce faire, s’appuyer cette fois-ci sur la République de l’Inde.
« Nous avons également discuté d’agriculture avec l’Inde dont vous connaissez les grandes avancées dans ce domaine notamment en termes de mécanisation, de production et de transformation », a ajouté Monsieur Alpha BARRY. Il a précisé que le Premier ministre indien a lui aussi marqué sa satisfaction sur l’exécution des projets entre les deux pays et a instruit ses services techniques pour examiner l’ensemble de ces projets afin qu’ils aboutissent très rapidement.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso