La Fédération des Eglises et Missions évangéliques présente son nouveau bureau exécutif au Président du Faso


Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a reçu en audience en début de matinée du lundi 21 août 2017, le nouveau bureau de la Fédération des Eglises et Missions évangéliques (FEME).
Conduite par son président sortant, le Pasteur Samuel YAMEOGO, la délégation de la FEME est venue « présenter à Son Excellence Monsieur le Président du Faso, son nouveau bureau exécutif et lui demander son soutien et sa bénédiction ».
« Depuis un certain temps, a confié le Pasteur Samuel YAMEOGO, j’ai dirigé le bureau de la FEME et aujourd’hui, c’est le Pasteur Henri YE qui est élu à ce poste ».
La nouvelle équipe de la FEME dirigée par le Pasteur YE promet d’œuvrer dans « la dynamique amorcée par l’ancien bureau surtout pour ce qui concerne les œuvres sociales pour le bien-être de nos populations ».
« Nous avons aussi saisi cette occasion pour présenter à Son Excellence, nos condoléances suite à la disparition brutale du président de l’Assemblée nationale, Docteur Salifou DIALLO », a ajouté le Pasteur Samuel YAMEOGO.
Le représentant de la délégation de la Fédération des Eglises et Missions évangéliques, a dit que son organisation a également présenté au chef de l’Etat et à toute la Nation burkinabè, ses «condoléances suite à tous ces évènements qui sont venus troubler la quiétude de nos populations et endeuillé de nombreuses familles. Nous avons prié et continuons de prier pour le Burkina Faso et nous sommes sûrs que Dieu, le Tout Puissant nous entend et exaucera nos prières ».
Le Pasteur Samuel YAMEOGO a terminé en « souhaitant une bonne saison de pluie au vu des inquiétudes à certains endroits ». « Nous prions pour que Dieu donne à notre pays, la paix et la prospérité », a-t-il affirmé.
Créée en 1960, la Fédération des Eglises et Missions évangéliques compte actuellement onze dénominations (églises) et sept missions membres. Elle regroupe presque toute la communauté protestante du Burkina dirigée par un bureau exécutif.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Disparition du Président de l’Assemblée nationale Salifou DIALLO : Le Président du Faso signe le livre de condoléances


Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a signé le livre de condoléances, le 21 août 2017 au siège du Parlement burkinabè, ouvert suite à la disparition brutale du Président de l’Assemblée nationale, Son Excellence Monsieur Salif DIALLO.
Etaient présents à l’hémicycle ce lundi matin, outre le Président du Faso, le Premier ministre, les membres du gouvernement, les Honorables députés, des ambassadeurs, des chefs de mission diplomatique et l’ensemble du personnel parlementaire.
A l’issue de la cérémonie, le chef de l’Etat a expliqué l’esprit de cette signature du livre de condoléances : « C’est une occasion encore pour nous de pouvoir réitérer nos sincères condoléances à toute la famille DIALLO, à toute la Nation entière, au parti. C’est également l’occasion pour nous de magnifier l’action de Salif DIALLO tout au long de sa vie politique dans notre pays. C’est vrai, plus de trente ans de vie politique que nous avons eue à mener ensemble, il était tout à fait normal que nous puissions reconnaitre en cette personnalité un certain nombre de qualités : c’est un patriote, un homme de conviction et un homme de combat », a rappelé le Président du Faso.
Le chef de l’Etat a invité les uns et les autres à demeurer fidèles à l’intérêt supérieur de la Nation à l’image de l’illustre disparu : « L’homme propose et Dieu dispose. Il est clair que Salif DIALLO nous a quittés le 19 août au matin, mais nous devons continuer le combat pour la consolidation de la démocratie, le combat pour le développement économique et social de notre pays, le combat pour la justice. C’est un combat de longue haleine. Au cours du combat, il y en a qui tombent, il y a d’autres qui se relèvent et qui continuent la lutte. C’est pour cela que nous disons que la lutte doit se poursuivre. Nous devons continuer le combat pour le développement de notre pays ».
Le Président Roch Marc Christian KABORE a aussi expliqué que sa présence à l’hémicycle ce jour vise à traduire sa solidarité aux parlementaires en attendant de prendre part aux obsèques prévues pour le jeudi 24 août 2017 au Palais des Sports de Ouaga 2000 pour témoigner une fois de plus ses « hommages à ce personnage qui a marqué la vie politique burkinabè ».
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Le peuple sénégalais solidaire du peuple burkinabè suite aux événements tragiques qui ont endeuillé le Burkina

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a reçu en audience le samedi 19 août 2017 en début d’après-midi, une forte délégation du gouvernement sénégalais, conduite par le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Monsieur Abdoulaye Daouda DIALLO.
Introduit auprès du chef de l’Etat par le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité du Burkina, Monsieur Simon COMPAORE, le Ministre Abdoulaye Daouda DIALLO, accompagné du Secrétaire d’Etat à la Communication, Monsieur Yaleham M’BAYE, d’Officiers généraux et supérieurs du Sénégal, a affirmé à la presse, à sa sortie d’audience, être venu sur instruction de Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal, porteur d’un message de condoléances au peuple burkinabè avec à sa tête le Président Roch Marc Christian KABORE, pour « partager la douleur qui a frappé le peuple frère du Burkina ».
Il s’est par ailleurs exprimé sur le décès ce jour à Paris du président de l’Assemblée nationale burkinabè, Monsieur Salifou DIALLO : « Au moment de notre arrivée, on a été informé de cette mauvaise nouvelle qui frappe encore une fois le même peuple, c’est-à-dire la disparition du président de l’Assemblée nationale, le Docteur DIALLO. Comprenez que c’est avec beaucoup de peine que nous apprenons tout cela. Mais nous avons justement ce devoir de venir partager ces peines au nom du peuple sénégalais avec le Burkina Faso et surtout venir avec un message de soutien ».
Outre le soutien, cette visite a pour autre objectif de « partager cette vision de lutter résolument ensemble contre le terrorisme qui est aujourd’hui quelque chose à extirper de notre sous-région », a dit Monsieur Abdoulaye Daouda DIALLO.
Le Ministre sénégalais de l’Intérieur et de la Sécurité publique préconise de ce fait, deux approches dans la lutte contre le terrorisme : Dans un premier temps, pour lutter contre le fléau, il faut, a-t-il dit, « faire de l’information. Il nous faut beaucoup d’information. Il nous faut échanger sur cela. Le ministre d’Etat Simon COMPAORE et moi on s’est rencontré à Abidjan lorsqu’il y a eu les attaques de Grand-Bassam, il y a été question d’avoir un journal, un mensuel, de partage de l’information. Nous sommes en train d’y travailler ».
Ensuite, il faut nous « préparer à ces attaques qui peuvent arriver d’un moment à l’autre. Et pour cela aussi, il nous faut des entraînements, il nous faut beaucoup plus de coopération ».
Le Ministre DIALLO a réaffirmé que c’est surtout dans une volonté commune de la sous-région que l’on pourra lutter efficacement contre ce phénomène.
La présence de trois Généraux et d’autres Officiers supérieurs dans sa délégation « prouve la posture du Sénégal de lutter résolument contre ce mal », a-t-il dit en conclusion.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Décès du Président de l’Assemblée nationale

Le Président du Faso,Président du Conseil des Ministres,Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a le profond regret d'annoncer au peuple burkinabè et aux amis du Burkina Faso,la disparition brutale dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 août 2017 à Paris,de Son Excellence Monsieur Salifou DIALLO,Président de l'Assemblée nationale du Burkina Faso.
En cette douloureuse circonstance,le Président du Faso,en son nom personnel,au nom du Gouvernement et du peuple burkinabè,présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées de l'illustre disparu.
Le programme des obsèques sera communiqué ultérieurement.
Pour le Président du Faso et P/D
Le Directeur de Cabinet du Président du Faso
E.H Seydou ZAGRE
Ministre Plénipotentiare
Commandeur de l'Ordre National