Conseil de Défense et de Sécurité Nationale : la situation sécuritaire à la loupe des membres


Conseil supérieur de la Défense Nationale : la situation sécuritaire à la loupe des membres
(Ouagadougou, 17 mai 2018). Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce matin au palais de Kosyam, l’ouverture d’une session du Conseil supérieur de la Défense Nationale. Au centre de cette session qui réunit des membres du gouvernement et la haute hiérarchie de l'armée et de la police, la situation sécuritaire nationale.
Sous la supervision du Président Roch Marc Christian Kaboré, les membres du Conseil supérieur de la Défense Nationale vont suivre une présentation sur l’état des lieux, les actions déjà entreprises, les perspectives, les mesures d’accompagnement et les difficultés. Ils se pencheront également sur la mise en cohérence des textes afférents audit conseil.
Le Conseil supérieur de la Défense Nationale a, entre autres missions, la coordination des questions de sécurité intérieure et extérieure, la conduite de la politique de sécurité et de défense. Il définit les orientations stratégiques et fixe les priorités nationales en matière de défense et de sécurité. C’est également l’instance chargée de piloter la gestion des crises de nature à porter atteinte aux intérêts vitaux du pays.
Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Sécurité: la force du G5 Sahel opérationnelle.

(Ouagadougou, 13 mai 2018). Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a accordé dans la matinée de ce dimanche 13 mai, une audience aux ministres de la Défense du G5 Sahel (Mali, Mauritanie, Niger, Burkina Faso, Tchad) présents à Ouagadougou dans le cadre d’une réunion.
L’occasion a été donnée aux ministres de faire le point de leurs travaux de ce jour au chef de l’Etat. Selon le chef de la délégation, le ministre de la Défense du Niger, Kalla Moutari, les travaux se sont penchés sur la mise en place de la force du G5 Sahel, la montée en puissance de cette force, la validation de certains textes.
Il a annoncé que cette force est aujourd’hui prête à lancer ses opérations. Selon toujours le porte-parole des ministres de la Défense du G5 Sahel, la question du début de l’opérationnalisation de cette force est laissée à la discrétion des responsables militaires.
Direction de la Communication de la Présidence du Faso

OIF : Le Président du Faso invité au prochain Sommet en Arménie.

(Ouagadougou, 11 mai 2018). Le Président du Faso a reçu en audience en fin de matinée de ce vendredi, l’Administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) Adama Ouane. Il était porteur d’un message de la Secrétaire générale de l’OIF, Michaelle Jean.
Les échanges entre le chef de l’Etat et l’envoyé spécial de Michaelle Jean ont porté sur les activités de la francophonie sur le plan régional, en particulier au Burkina Faso, ainsi que sur la nouvelle programmation de l’institution pour la période 2019/2022. La question du développement au niveau de la francophonie, sa contribution à la stabilité et à la lutte contre le terrorisme, la promotion de la paix et de la démocratie ont été également abordées.
L’Administrateur de la Francophonie a saisi l’occasion de cette audience pour inviter le Président du Faso au prochain Sommet de la Francophonie qui se tiendra en Arménie en octobre prochain.
Direction de la Communication de la Présidence du Faso

G5 Sahel : Le Comité de Défense et de Sécurité fait le point de ses travaux au Président du Faso

(Ouagadougou, 11 mai 2018). Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience en milieu de matinée, le Comité de Défense et de Sécurité du G5 Sahel, conduit par son président, le Général de Corps d’Armée Ahmed Mohamed, chef d’Etat-major général des armées du Niger.
Il s’est agi pour le Comité de Défense et de Sécurité du G5 Sahel de présenter au chef de l’Etat les conclusions des travaux de la 6e réunion du Comité.
Selon le Général Ahmed Mohamed, les travaux de cette session ont porté essentiellement sur l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel.
Le Comité de Défense et de Sécurité du G5 Sahel regroupe les chefs d’Etat-major des Armées et les Directeurs généraux de police des différents pays membres (Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad, Mauritanie). Ils se réunissent traditionnellement en deux formats : le format sécurité avec les Directeurs généraux de police, et le format défense ne réunissant que les chefs d’Etat-major des Armées.
La plénière de ces deux formats donne le Comité de Défense et de Sécurité.
En rappel, dans le cadre du G5 Sahel, une force conjointe a été créée au sein de laquelle les cinq Etats mutualisent leurs moyens pour faire
face à la menace terroriste qui sévit dans l’espace.
Direction de la Communication de la Présidence du Faso