Relations entre le Burkina Faso et la Côte d’ivoire : Roch Marc Christian KABORE pour un « rétablissement de la confiance au sommet de l’Etat et entre les peuples »

Le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE, a été reçu en audience par son homologue ivoirien, S.E.M. Alassane OUATTARA, à Addis-Abeba le vendredi 29 janvier 2016 dans la soirée en marge des travaux du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine. Les deux dirigeants ont échangé sur les relations entre les peuples burkinabè et ivoirien. 

Le Présidents Roch Marc Christian KABORE et Alassane OUATTARA ont échangé sur la coopération bilatérale qui existe entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. 

Selon le Président du Faso, le Sommet de l’Union Africaine a toujours constitué une opportunité pour les Chefs d’Etat d’échanger sur les voies et moyens pour la consolidation de l’amitié qui existe entre les différents peuples. Son tête-à-tête avec son homologue ivoirien s’inscrit donc dans cette dynamique.

« Cette session de l’Union Africaine est une occasion pour nous d’échanger sur les voies et moyens de consolider les relations  d’amitié et de fraternité qui existent entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso », a déclaré le Chef de l’Etat burkinabè. 

Le Président du Faso pense qu’au « regard des rapports séculaires qui lient le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, les plus hautes autorités ont le devoir de faire en sorte que cette relation soit renforcée, que cet axe soit consolidé ».

Pour y arriver, le Président Roch Marc Christian KABORE souhaite que « nous (Burkina Faso et Côte d’Ivoire) puissions faire en sorte que les évènements qui ont pu se passer çà et là puissent être considérés comme relevant du passé ».

C’est la raison pour laquelle il émet également le vœu que les deux Etats travaillent « à faire en sorte que véritablement nous puissions rétablir la confiance au sommet de l’Etat et entre nos peuples »

Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire ont des relations séculaires et sont liés par l’histoire et la géographie. Les deux pays ont de ce fait des intérêts de part et d’autre. Il convient pour les dirigeants de préserver ces intérêts au bénéfice des deux peuples frères.

 

26e Sommet de l’Union Africaine : Le Président du Faso est arrivé à Addis-Abeba

Le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE est arrivé le vendredi 29 janvier 2016 à Addis-Abeba en Ethiopie pour prendre part à la 26e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA).

Il était 13 heures 40 minutes en heure locale (10 heures 40 minutes T.U.) quand l’avion présidentiel « le Pic du Nahouri » a atterri à l’aéroport international d’Addis-Abeba avec à son bord le Président Roch Marc Christian KABORE. 

Le Président du Faso a été accueilli par Madame Zenebu TADESSE, la Ministre éthiopienne de la Femme et de l’Enfant et de S.E. Amadou TOURE, Ambassadeur du Burkina en Ethiopie et Représentant permanent auprès de l’Union Africaine. La délégation ministérielle burkinabè déjà présente dans la capitale éthiopienne était également à l’accueil, ainsi que le personnel de la représentation diplomatique à Addis-Abeba. 

Honneurs militaires, exécution de l’hymne de l’UA et salutation des officiels ont ponctué la cérémonie d’accueil. 

Avant l’ouverture officielle de cette 26è session ordinaire prévue le samedi 30 Janvier 2016, le Président du Faso a pris part dans la soirée avec certains de ses pairs, à une réunion de haut niveau du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA.

Communique de presse

PRESIDENCE DU FASOBURKINA FASO

------       -------

CABINETUnité-Progrès-Justice

                     -------

DIRECTION DE LA COMMUNICATION

                                                                                Ouagadougou, le 28 Janvier 2016

 

Le Président Roch Marc Christian KABORE à la 26e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine

Le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE prendra part aux travaux de la 26e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA) qui se tiendra les 30 et 31 janvier 2016 à Addis-Abeba en Ethiopie.

Placée sous le thème « 2016 : Année africaine des droits de l’homme avec un accent particulier sur les droits de la femme », cette 26è session ordinaire sera une occasion pour les Chefs d’Etat africains de commémorer et de célébrer les moments clés de l'histoire des droits de l'homme sur le continent. 

D’importants progrès ont été réalisés en matière de promotion des droits de l’homme en Afrique ; cependant, les défis restent nombreux et interpellent les dirigeants africains à y faire face.

Outre la 26è session ordinaire de l’UA, le Président du Faso prendra part avec ses pairs du G5 Sahel, à une réunion consacrée à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme au Sahel.

Roch Marc Christian KABORE est également invité à prendre part à la réunion du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine. 

En marge des travaux de la 26è Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement, le Président Roch Marc Christian KABORE aura des entretiens bilatéraux et multilatéraux avec certains de ses pairs et des partenaires du Burkina Faso. 

La représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en Côte d’Ivoire reçue par le Président du Faso

Une délégation de l’Organisation des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), conduite par la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU, Madame Aïchatou MINDAOUDOU a été reçue le mardi 26 janvier 2016 en audience par le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE.

La délégation est venue féliciter le Président Roch Marc Christian KABORE après sa brillante élection à la magistrature suprême et lui a aussi présenté les condoléances du Secrétaire général, Monsieur BAN Ki-Moon, suite à l’attaque terroriste du 15 janvier 2016.

L’ONU qui a vivement condamné cet acte ignoble se dit solidaire du Burkina Faso et est prête à accompagner les autorités burkinabè dans la lutte contre le terrorisme.