Discours de son S.E.M le Président du Faso face aux artistes

Monsieur le Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme

Mesdames et Messieurs le ministres

Monsieur le Gouverneur des Hauts- Bassins

Distingués personnalités

Monsieur le représentant des Artistes

Mesdames et Messieurs les artistes

Je voudrais au nom du Gouvernement et à mon nom personnel saluer les hommes et les  femmes qui œuvrent chaque jour pour faire de notre pays, le Burkina Faso, une terre de culture et d’action culturelle en Afrique et dans le monde.

 En rendant cet hommage mérité aux actrices, acteurs et mécènes du monde de la culture, je voudrais avoir une pensée pour ceux qui nous ont quittés, et je vous invite à observer une minute de silence en leur mémoire(…). Je vous remercie.

Mesdames et Messieurs les acteurs culturels

 J’apprécie votre engagement à mettre en œuvre la politique culturelle, artistique et touristique résultant de mon programme quinquennal. En effet dans le cadre de ce programme, je m’engage à :

  • ?créer les conditions propices à l’expression et au rayonnement des talents des artistes ;
  • ?renforcer les capacités des acteurs ;
  • ?organiser régulièrement des salons thématiques afin de stimuler l’émergence des talents ; 
  • ?valoriser les productions artistiques ;
  • ?créer un mécanisme pour repérer les jeunes talents musicaux qui bénéficieront des facilités d’accès aux structures de formation et d’encadrement pour s’élever vers l’excellence ; 
  • ?favoriser l’octroi des bourses aux plus méritants pour des stages dans des structures offrant de meilleures conditions d’encadrement ;
  • ? améliorer la disponibilité et l’accessibilité des infrastructures culturelles. 

Il s’agit en un mot d’accompagner les acteurs dans la perspective de développer une industrie culturelle nationale à même de promouvoir et défendre les valeurs culturelles nationales tout en améliorant les conditions de vie et de travail des artistes et promoteurs culturels. 

En Effet, le Burkina Faso est plus que jamais un pays aux richesses culturelles multiples, variées et reconnues que nous devons promouvoir pour cimenter l’unité nationale autour de valeurs fortes et porteuses de paix, de cohésion et de prospérité. 

A cet effet, les artistes et les acteurs culturels sont des vecteurs majeurs et sûrs de notre vouloir vivre ensemble.

C’est pour réussir cet ordre socio-culturel désirable que nous invitons les partenaires et sponsors à continuer à multiplier les initiatives pour accroître leurs capacités d’accompagnement et de financement de la culture et des initiatives culturelles dans notre pays.

C’est pourquoi je suis très attentif aux suggestions et recommandations que vous venez de faire pour l’émergence d’un secteur de la culture plus productif, tant pour la cohésion nationale que pour l’atteinte des objectifs de développement durables(ODD).

 Elles seront reversées dans le débat sur la réforme et la rationalisation des institutions que nous devons engager.

En dépit des contraintes budgétaires de l’année en cours, l’excellent plaidoyer de votre ministre de tutelle lors de l’examen de loi de finance rectificative a permis de sauver trois-cents millions dans le Fonds de développement culturel et touristique pour 2016. 

Ces efforts vont se poursuivre, comme vous le souhaitez avec l’amélioration progressive de la santé financière du pays.

Distingués personnalités

Mesdames et Messieurs les artistes

Le projet de construction de la « Cité des arts » dont la réalisation est très attendue par les artistes a retenu toute mon attention. C’est le genre de projet qui se prête bien à une prise en charge à travers un partenariat-public-privé.

 L’année 2016 qui est en cours est une année très difficile en termes d’investissements sur le budget de l’Etat. 

Mais je voudrais être rassurant sur le fait que je ne ménagerai aucun effort pour soutenir le monde de la culture et faire en sorte que ce projet soit une réalité.

Tout en vous félicitant pour votre engagement collectif et soutenu en faveur de la culture, je vous souhaite une excellente soirée.

Je vous remercie.

18e édition de la SNC : Une « Nuit des partenaires » pour magnifier l’excellence des relations entre la SNC et ses partenaires

A l’occasion de la 18e édition de la Semaine nationale de la Culture (SNC), une soirée-gala dénommée « Nuit des partenaires » a été organisée à l’honneur des sponsors et partenaires dans la soirée du vendredi 1er avril 2016 à la Maison de la Culture Mgr Anselme Titianma SANON de Bobo-Dioulasso. Cette soirée-gala avait pour marraine la Première Dame, Madame Sika Bella KABORE.

Cette 18è édition a connu l’accompagnement d’importants partenaires pour son organisation. Pour Madame Sika Bella KABORE, la SNC « constitue une excellente occasion pour magnifier la culture, les acteurs culturels et toutes les bonnes volontés qui accompagnent les efforts de l’Etat dans ce secteur essentiel pour notre identité nationale et notre contribution à la civilisation universelle ».

La Première Dame est convaincue que la contribution de la culture à la cohésion nationale est si importante que les autorités veulent en faire une priorité. Mais au regard de la situation économique nationale difficile qui ne permet pas de libérer des ressources importantes pour soutenir la culture, les artistes et les initiatives culturelles de manière générale, « la forte implication des sponsors et partenaires dans l’organisation des manifestations de la biennale nationale de la Culture est à saluer ».

Le Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Monsieur Taïrou BARRY est du même avis. C’est pourquoi il a remercié très « sincèrement » les sponsors et partenaires de la SNC pour leur implication et leur soutien à chaque organisation. La « Nuit des partenaires » est un hommage qui est rendu à toutes ces bonnes volontés.

 

Le Président Roch Marc Christian KABORE à l’investiture du Président réélu du Niger, Mahamadou ISSOUFOU

Le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE se rend à Niamey  au  Niger, le 02 avril 2016, où il assistera avec d’autres Chefs d’Etat, à l’investiture du Président réélu Mahamadou ISSOUFOU.

Élu avec 92.73% des voix à l’issue du second tour de l’élection présidentielle du 20 mars dernier, qui l’opposait à Hama AMADOU, son principal adversaire, le Président Mahamadou ISSOUFOU, à 65 ans, prêtera serment le 02 avril 2016 pour un nouveau mandat de 5 ans.

 

Une délégation d’opérateurs économiques chez le Président du Faso.

Le Président du Faso S.E.M. Roch Marc Christian KABORE  a reçu en audience une délégation d’opérateurs économiques de Bobo-Dioulasso.

A l’issue de l’audience, un des opérateurs économiques, Monsieur Amadou DAO, a indiqué qu’il s’agissait juste d’une visite de courtoisie pour féliciter le Président pour son élection à la tête du Burkina Faso.

Il a ensuite confié que la situation économique de Bobo-Dioulasso n’a pas été abordée car cela se fera ultérieurement  dans d’autres cadres.  Néanmoins, il a  souhaité que la situation économique de la ville, considérée comme la capitale économique du pays, puisse changer.