Le président du Parlement panafricain souhaite la bienvenue au Président du Faso

Le président du Parlement panafricain, Monsieur Roger Nkodo DANG et des Ambassadeurs africains accrédités en Afrique du Sud ont reçu le Président Roch Marc Christian KABORE dans la soirée du 7 mai 2017 pour lui souhaiter la bienvenue en Afrique du Sud.
Entouré de ses principaux collaborateurs et de diplomates africains, Monsieur Roger Nkodo DANG a remercié le Président du Faso pour avoir accepté l’invitation du Parlement panafricain d’honorer de sa présence à sa quatrième session ordinaire qui s’ouvre ce lundi 08 mai 2017. « Votre présence en qualité de Président d’honneur à notre quatrième session ordinaire honore toute l’Afrique », a fait savoir l’Honorable DANG.
Pour les personnalités présentes à cette soirée, les actions de développement entreprises par le Président du Faso dans son pays sont positivement appréciées au-delà des frontières du Burkina. Elles ont de ce fait tenu à rendre un vibrant hommage au Président Roch Marc Christian KABORE et lui ont assuré de leur soutien dans sa noble mission de faire de son pays, un havre de paix, de sécurité et de bonheur pour tous les Burkinabè.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Le Président du Faso est arrivé à Johannesburg

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE est arrivé à Johannesburg en Afrique du Sud , ce dimanche 07 mai 2017 pour prendre part lundi 08 mai, à la quatrième session ordinaire du Parlement panafricain. 

A son arrivée, le Président Roch Marc Christian KABORE a été accueilli par ses compatriotes très fortement mobilisés pour la circonstance autour de l'ambassadeur Salamata SAWADOGO.
Président d'honneur de cette quatrième session ordinaire, le Président du Faso va prononcer un important discours du haut de la tribune de cette auguste Assemblée africaine.
Les parlementaires africains présents à Midrand, siège du Parlement panafricain disent attendre cette allocation du chef de l'Etat qui jouit d'une grande estime auprès d'eux. "Nous avons beaucoup à apprendre de notre ancien collègue et nous voulons profiter de son riche parcours de parlementaire et de chef d'Etat", confie un député africain.
Dans l'après midi du 08 mai 2017, le Président du Faso s'entretiendra avec ses compatriotes sur la situation nationale du pays.

Le Président du Faso à la cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire du Parlement panafricain

PRESIDENCE DU FASO BURKINA FASO
------ -------
CABINET Unité-Progrès-Justice
-------
DIRECTION DE LA COMMUNICATION


Ouagadougou, le 06 mai 2017

Communiqué de presse

 

Invité en qualité de Président d’honneur à la cérémonie solennelle d’ouverture de la quatrième session ordinaire du Parlement panafricain, le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE se rendra à Midrand en Afrique du Sud, le 07 mai 2017.
Lors de cette session ordinaire de la quatrième législature, le Président du Faso va délivrer un message le 08 mai 2017 aux honorables députés du Parlement panafricain.
Le Parlement panafricain en adressant cette invitation au Président du Faso, veut s’inspirer de son expérience d’ancien parlementaire et de sa vision de développement du continent en sa qualité de chef d’Etat.

48 heures pour consolider les liens entre le Burkina Faso et le Ghana

Au terme de sa visite de 48 heures à Ouagadougou, le Président du Ghana, Son Excellence Monsieur Nana Addo Dankwa Akufo-ADDO et son homologue burkinabè, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE ont conjointement animé un point de presse. C’était l’occasion pour les deux chefs d’Etat de dresser le bilan du séjour de la délégation ghanéenne.
Le bilan de ce séjour dédié à la coopération entre les deux pays est satisfaisant selon le Président du Faso, pour qui, « la qualité des résultats auxquels nous sommes parvenus est à la hauteur de la qualité de l’amitié et de la fraternité qui existent entre la République du Ghana et le Burkina Faso et entre nos deux peuples ». Les deux parties ont pris l’engagement d’œuvrer à la consolidation des liens de partenariat entre les deux pays mais aussi à travers la coopération sous régionale par le biais des institutions existantes.
La coopération entre les deux pays est appelée à s’amplifier « en faisant en sorte de ne pas rester seulement dans des projets théoriques mais de réaliser un certain nombre de projets intégrateurs. C’est dans ce sens que la question de l’électrification est prévue pour être réalisé d’ici fin 2017 », a confié le Président du Faso.
La question des infrastructures a également été abordée lors de ce point de presse. Et le chef de l’Etat burkinabè a indiqué qu’il s’agit pour les deux parties de « se mettre en place pour faire en sorte que ce projet soit une réalité tant du point de vue de son tracée que du point de vue du financement ». Selon le Président du Faso des partenaires ont déjà manifesté leur intérêt pour le financement de ce projet.
Les échanges entre les deux délégations ont abouti à l’engagement commun « d’amplifier les relations commerciales et de régler un certain nombre de questions sur le transport routier que nous avons avec le Ghana. A ce niveau également l’engagement a été pris pour qu’une solution rapide soit trouvée », a souligné le Président du Faso.
Pour sa part le chef de l’Etat du Ghana, Son Excellence Monsieur Nana Addo Dankwa Akufo-ADDO a noté que cette visite a permis à son pays de « renouveler son engagement à renforcer ses relations de coopération avec le Burkina Faso ».
Pour lui, les deux pays sont liés depuis plusieurs siècles par l’histoire, la géographie et la culture. « Nous n’avons pas d’autres options que de travailler ensemble pour améliorer les conditions de vie de nos populations » a dit le Président du Ghana. Pour celui qui vient d’accéder à la magistrature suprême de son pays il y a quatre mois, par voie démocratique, il est important de construire avec les voisins, particulièrement le Burkina Faso, de solides relations de coopération.
Il a terminé son propos par des mots de remerciements à l’endroit du Président du Faso pour la distinction dont il a été honoré. Il dit qu’au-delà de sa personne c’est le peuple ghanéen qui a été honoré de la plus haute distinction du Burkina Faso
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso