Entretien entre les Présidents KAGAME et KABORE à Munich

En marge des travaux de la 54ème Conférence de la sécurité de Munich, les Présidents Roch Marc Christian KABORE et Paul KAGAME du Rwanda, par ailleurs Président en exercice de l’Union africaine se sont entretenus ce vendredi 16 février 2018. L’entretien qui a été élargie aux délégations accompagnant les deux chefs d’État ont porté sur la coopération bilatérale entre le Burkina et le Rwanda et sur le dernier Sommet de l’Union Africaine (UA) tenu à Addis-Abeba fin janvier. Selon Monsieur Alpha BARRY, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, cet entretien a donné l’occasion au Président Roch Marc Christian KABORE qui n’avait pas pu prendre part au dernier Sommet de l’UA de remercier son homologue rwandais pour sa désignation à la tête de l’organisation continentale et lui assurer du soutien du Burkina tout au long de son mandat et dans les réformes qu’il a comme chantier et compte mettre en œuvre. Il a aussi été évoqué au cours de cette rencontre, les questions sécuritaires au Sahel et l’organisation de la force conjointe du G5 Sahel dont le financement sera évoqué très prochainement à Bruxelles avec la présence de l’UA. La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Le Délégué CSBE de la circonscription d’Allemagne reçu en audience par le Président du Faso

Présent à Munich en République fédérale d’Allemagne dans le cadre de la 54ème Conférence sur la sécurité, le Président du Faso a reçu le vendredi 16 février 2018 le Délégué du Conseil supérieur des Burkinabè de l’Étranger de la circonscription d’Allemagne, Monsieur Larba NADIEBA. L’entretien entre le chef de l’État et le Délégué CSBE a porté sur la situation des Burkinabè vivant en République fédérale d’Allemagne. Selon Monsieur NADIEBA, l’audience a été mise à profit pour exprimer la reconnaissance de la diaspora vivant en Allemagne suite à la création d’un ministère plein dédié à elle et aussi exprimer leurs préoccupations au chef de l’État. Ces préoccupations portent essentiellement sur la question de la double nationalité. « L’Allemagne et un certain nombre de pays empêchent d’avoir la double nationalité si le pays d’origine ne signifie pas qu’en obtenant une autre nationalité, on ne perd pas sa nationalité d’origine », a expliqué le Délégué CSBE Larba NADIEBA qui a assuré avoir eu auprès du Président du Faso, une oreille attentive. La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Coopération bilatérale : Les secteurs des infrastructures et de l’énergie intéressent l’Allemagne

Le président de l’Association des entreprises allemandes évoluant en Afrique promet d’augmenter les investissements allemands au Burkina Faso. C’est la déclaration faite par Monsieur Stefan LIEBING, le patron de cette association à l’issue d’un entretien avec le Président Roch Marc Christian KABORE le 16 février 2018 à Munich. Selon Monsieur LIEBING, son Association va intervenir spécifiquement dans les secteurs des infrastructures et de l’énergie. L’Association des entreprises allemandes évoluant en Afrique a déjà envoyé une délégation à Ouagadougou qui a identifié des projets d’énergie conventionnelle, mais aussi renouvelable dans lesquels elle compte investir. « Les discussions sont déjà en cours avec le gouvernement », a affirmé Monsieur Stefan LIEBING. La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Coopération bilatérale : Les secteurs des infrastructures et de l’énergie intéressent l’Allemagne

Le président de l’Association des entreprises allemandes évoluant en Afrique promet d’augmenter les investissements allemands au Burkina Faso. C’est la déclaration faite par Monsieur Stefan LIEBING, le patron de cette association à l’issue d’un entretien avec le Président Roch Marc Christian KABORE le 16 février 2018 à Munich. Selon Monsieur LIEBING, son Association va intervenir spécifiquement dans les secteurs des infrastructures et de l’énergie. L’Association des entreprises allemandes évoluant en Afrique a déjà envoyé une délégation à Ouagadougou qui a identifié des projets d’énergie conventionnelle, mais aussi renouvelable dans lesquels elle compte investir. « Les discussions sont déjà en cours avec le gouvernement », a affirmé Monsieur Stefan LIEBING. La Direction de la Communication de la Présidence du Faso