Le Président du Faso inaugure la mine d’or de Houndé d’une capacité de 6 à 8 tonnes de production par an

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a procédé à l’inauguration de la mine d’or de Houndé, province du Tuy, dans la région des Hauts-Bassins le 09 décembre 2017. Avec l’inauguration de cette infrastructure minière, 18 mois après le lancement des travaux, la mine d’or de Houndé rentre dans sa phase opérationnelle.
Les habitants de Houndé et des villages environnants ont sonné la mobilisation en réservant un accueil chaleureux au Président du Faso à l’occasion de l’inauguration de la mine d’or de leur ville.
Le maire de Houndé, Monsieur Boureïma Dissa GNOUMOU après avoir souhaité la bienvenue au chef de l’Etat a égrené des doléances qui ont trait au bitumage de 100 kilomètres de route dans la province du Tuy, à la construction de barrage pour les cultures de contre-saison, au lotissement de la ville de Houndé.
Le Président Directeur Général (PDG) de Endeavour Mining dont la filiale Houndé Gold Opération exploite la mine de Houndé, Monsieur Sébastien de MONTESSUS a transmis ses « vifs remerciements » au Président du Faso pour avoir effectué le déplacement de Houndé pour le lancement et l’inauguration de la mine. D’ores et déjà, Monsieur de MONTESSUS se réjouit des chiffres « records» que la mine atteindra : une production de 6 à 8 tonnes d’or par an, 20 milliards de recettes fiscales à l’Etat, 700 emplois directs et 1000 emplois non permanents. Le PDG a aussi exprimé sa joie parce que la construction de la mine a nécessité 6 millions d’heures de travail en 18 mois « sans un seul cas d’accident de travail ».
Le Ministre des Mines et des Carrières, Monsieur Oumarou IDANI a indiqué qu’avec l’ouverture et l’entrée en production de la mine d’or de Houndé, 12 mines industrielles sont désormais en production dont 11 d’or et une de zinc et 4 mines d’or sont actuellement en construction. Au niveau de la production industrielle, Monsieur IDANI a noté que de 36 tonnes en 2015, celle-ci est passée au 30 novembre 2017 à 40 tonnes. Le ministre a ensuite rassuré les responsables de la mine de l’accompagnement constant de l’Etat pour une exploitation réussie de la mine.
A l’issue de la cérémonie d’inauguration qui a été aussi marquée par la coupure symbolique du ruban, la coulée d’or et la signature du livre d’or, le Président du Faso a souligné que revenir à Houndé pour l’inauguration de la mine est pour lui un « moment important pour la Nation en général et pour les populations de Houndé en particulier pour amorcer le développement ». Il a encouragé la poursuite du dialogue entre la mine et la population pour résoudre les préoccupations qui peuvent subvenir. Le chef de l’Eta a ensuite tenu à remercier Endeavour Mining pour avoir respecté les engagements pris dès le départ et qui montre leur professionnalisme.
Au sujet de l’orpaillage avec son lot de remous dans certaines localités, le chef de l’Etat a indiqué que c’est un vieux problème auquel il faut trouver des solutions.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Fête nationale à Gaoua : La population de la Région du Sud-Ouest Offre l’eau de bienvenue au Président du Faso

Ce 9 décembre 2017, le Président du Faso a pris la route de Gaoua où se tiennent les manifestations commémoratives du 57ème anniversaire de l’indépendance du pays. Sur le trajet le Président Roch Marc Christian KABORE a marqué dix points d’arrêt pour saluer les populations sorties nombreuses. Sur la route qui mène à Gaoua, chef-lieu de la Région du Sud-Ouest les populations se sont massées de part et d’autres de la voie à l’entrée des communes urbaines et rurales pour réserver un accueil chaleureux au Président du Faso. Drapé d’une tenue traditionnelle en Faso Dan Fani, le chef de l’Etat a été accueilli par chants, danses et ovations nourries d’une population enthousiaste à tous les points d’arrêt. Des jeunes, des vieux et des femmes sont spontanément sortis pour lui exprimer leur joie de le recevoir dans la Région du Sud-Ouest. L’eau de bienvenue lui a été offerte dans la commune rurale de Oronkua, porte d’entrée de la Région du Sud-Ouest sur la nationale N°12. A l’entrée de Gaoua, le Président Roch Marc Christian KABORE a symboliquement reçu les clefs de la ville hôte du 57ème anniversaire de la fête de l’indépendance du pays. Cet anniversaire est placé sous le thème : « Diversité culturelle et citoyenneté responsable pour un Burkina Faso solidaire et harmonieux ». L’activité principale de cette commémoration est la parade civile et militaire prévue pour le lundi 11 décembre 2017. La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Quarante ans de l’Institut géographique du Burkina : Le Président du Faso apporte son soutien au personnel

A l’occasion des 40 ans d’existence de l’Institut géographique du Burkina (IGB), le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE est allé dans l’après-midi du jeudi 7 novembre 2017 encourager le personnel qui y travaille. Dans leur message à l’endroit du Président Roch Marc Christian KABORE, les travailleurs par la voix de Madame Amélie ZOETYENGA ont exprimé leur joie de l’accueillir au sein de leur service. « En 40 ans d’existence, vous êtes le premier Président à nous honorer de votre présence et nous vous en sommes très reconnaissants », a-t-elle affirmé. Les travailleurs se sont ensuite solennellement engagés à l’accompagner avec détermination dans ses efforts de développement du Burkina Faso par une information géographique de qualité. Madame ZOETYENGA a clos son propos en sollicitant le soutien du Président du Faso pour un financement conséquent et pérenne de la cartographie. En réponse au message du personnel, le chef de l’Etat a salué le travail abattu par l’IGB car « c’est un travail qui sert à la décision ». « Je pense que l’on n’a pas toujours conscience du rôle important que l’IGB veut jouer et doit jouer, que ce soit en matière de développement ou que ce soit dans les domaines de la sécurité, de la santé, de l’éducation, etc. », a dit le Président du Faso qui a fait remarquer que 40 ans d’existence de l’Institut géographique du Burkina, c’est 40 ans de travail sur la cartographie au Burkina Faso. Il a pour ce faire, félicité les travailleurs actuels ainsi que leurs prédécesseurs. Le chef de l’Etat a fait une mention spéciale au personnel féminin de cette institution, environ 40% des effectifs, pour leur contribution à l’accomplissement de la mission assignée à l’IGB. Le Président Roch Marc Christian KABORE a pris l’engagement de remettre en état de vol l’avion-photographe de l’IGB. De même, il a promis d’examiner avec attention, le document portant sur le Schéma directeur de la cartographie pour les dix prochaines années, lorsqu’il sera soumis en Conseil des ministres. Cette participation du Président du Faso aux 40 ans d’existence de l’IGB a été ponctuée également par une visite des locaux, un message dans le livre d’Or et une photo de famille avec l’ensemble du personnel. La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Diplomatie : Trois nouveaux Ambassadeurs avec résidence à Ouagadougou présentent leurs lettres de créance au Président du Faso

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a reçu les lettres de créance de trois nouveaux Ambassadeurs (Nigeria, Ghana, Canada) accrédités auprès du Burkina Faso avec résidence à Ouagadougou. C’était dans la matinée du 06 décembre 2017 à la Présidence du Faso. Les trois nouveaux Ambassadeurs ont tous pour résidence Ouagadougou. La première à présenter ses lettres de créance au Président du Faso est Madame Rahmatu Dunama AHMED, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Fédérale du Nigeria auprès du Burkina Faso. Titulaire d’une maîtrise en Droit et Relations internationales de l’Université de Lagos en 1990, elle a rejoint le ministère nigérian des Affaires étrangères en 1983 après une formation à l’Académie diplomatique du ministère des Affaires étrangères. Au cours de sa carrière professionnelle, elle a servi dans les missions diplomatiques de son pays, à Tunis et à Moscou comme chargée de l’administration générale et des finances. Madame l’Ambassadeur a été également adjointe au chef de mission à l’ambassade du Nigeria au Botswana. Née le 13 octobre 1960, Madame Rahmatu Dunama AHMED est mariée et mère de trois enfants. Le deuxième diplomate est Monsieur Naa Bolina SAAKA, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Ghana auprès du Burkina Faso. Diplômé de l’Université de Montpellier (France), Monsieur SAAKA a occupé les fonctions de Directeur du lycée de Tamalé. Il a également travaillé dans plusieurs autres établissements secondaires du Ghana comme professeur de français, surveillant, chef du département français et Coordonnateur de programmes d’échanges entre le lycée de Tamalé et le Prytanée Militaire du Kadiogo (PMK). Monsieur SAAKA est né le 27 novembre 1947, est marié et père de sept enfants. Monsieur Edmond Raphael Dejon WEGA est le dernier à boucler le ballet diplomatique comme Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Canada auprès du Burkina Faso. Il est titulaire d’un Master en Administration des affaires, option finances de l’Université du Québec à Montréal en 2000 et a rejoint le ministère des Affaires mondiales du Canada en 2003. Au sein de l’administration centrale canadienne, Monsieur WEGA a travaillé au service de l’Afrique subsaharienne en tant que Directeur général par intérim de l’Afrique australe et de l’Est et Directeur du Fonds canadien pour l’Afrique. Dans les missions diplomatiques de son pays, Monsieur WEGA a occupé les fonctions de Ministre conseiller, chef de la Coopération pour le développement de l’Ambassade de son pays en Éthiopie et à Maputo entre 2008 et 2015. Né le 04 août 1972 à Ebolowa au Cameroun, Monsieur WEGA parle le français et l’anglais. La Direction de la Communication de la Présidence du Faso