Le Vice-Premier ministre, Ministre de la Coopération au Développement de la Belgique soutient le processus démocratique du Burkina

Le Président du Faso a été reçu par le Vice-Premier ministre, Ministre de la Coopération au Développement de la Belgique le 16 juin 2016. Avec Monsieur Alexander DE CROO, le Président Roch Marc Christian KABORE a parlé de développement et d’investissement.
Le Vice-Premier ministre belge s’est dit ravi de rencontrer à nouveau le Président du Faso, six mois après l’audience que lui a accordée le chef de l’Etat à Ouagadougou. Alexander DE CROO encourage les autorités burkinabè qui se sont engagés dans un véritable processus de développement du pays. La Belgique a-t-il dit, « ne ménagera aucun effort pour soutenir le processus démocratique en cours au Burkina ». C’est cette volonté politique reconnue des autorités burkinabè en matière de démocratie qui a guidé la Belgique à réinscrire le Burkina sur la liste des pays prioritaires au développement car le développement ne peut aboutir si le pays reste en dehors des principes et des pratiques démocratiques.
Les échanges entre le Président Roch Marc Christian KABORE et le Vice-Premier ministre belge ont surtout concerné les secteurs de l’eau, de la santé sexuelle et reproductive, de la sécurité et de l’informatisation de la fonction publique. Alexander DE CROO pense qu’il faut « aller au-delà d’une discussion de développement vers une discussion d’investissement, commerciale ». Le secteur privé est l’autre mamelle du développement où il faut investir et ce volet va être pris en compte dans la dynamique de coopération entre la Belgique et le Burkina.

Le président de la Chambre des Représentants de Belgique promet plaider la cause du Burkina auprès des institutions belges

Le Président Roch Marc Christian KABORE a été reçu le 16 juin 2015 par le président de la Chambre des Représentants de Belgique, Monsieur Siegfried BRACKE.
L’entretien a permis à Monsieur BRACKE de s’informer du déroulement du processus électoral au Burkina Faso depuis les élections couplées de novembre 2015 jusqu’aux municipales du 22 mai dernier.
Après avoir félicité le Président Roch Marc Christian KABORE pour sa brillante élection à la magistrature suprême, le président de la Chambre des Représentants lui a promis de plaider la cause du Burkina auprès des institutions, du gouvernement, des hommes d’affaires belges.
Selon Monsieur, BRACKE « le processus démocratique au Burkina Faso doit servir d’exemple et de modèle en Afrique ».
Roch Marc Christian KABORE a remercié Siegfried BRACKE pour cette marque de sympathie et de confiance à l’endroit du Burkina. « Le processus électoral est certes parachevé avec les municipales de mai dernier, fera remarquer le chef de l’Etat, mais les défis sont nombreux et les attentes des populations se font de plus en plus pressantes ; aussi, le Président KABORE a-t-il demandé l’accompagnement des autorités et des institutions belges dans la mise en œuvre du Programme national de développement économique et social ».
Le président de la Chambre des Représentants a dit prendre bonne note des observations de son hôte et se donnera les moyens d’accompagner le Burkina dans sa marche vers des lendemains prospères.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Le Président du Faso s’entretient avec le Premier ministre du Royaume de Belgique

Le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE s’est entretenu le 16 juin 2016 à Bruxelles avec le Premier ministre du Royaume de Belgique, Monsieur Charles MICHEL.
L’audience qui a été élargie aux ministres Alpha BARRY des Affaires étrangères et Adizatou Rosine COULIBALY/SORY des Finances a permis aux personnalités des deux pays de faire un tour d’horizon de la coopération bilatérale entre le Royaume de Belgique et le Burkina Faso.
Plusieurs domaines de la coopération ont été abordés et le Royaume de Belgique s’est dit disposé à appuyer le Burkina pour relever les défis liés au développement.
En rappel, en mai 2015, le gouvernement belge a décidé d’inscrire à nouveau le Burkina sur la liste des pays prioritaires au développement (14 pays au total) et dès janvier 2016, le ministre belge des Affaires étrangères était à Ouagadougou pour concrétiser cette volonté affichée.

La vice-présidente de la Commission européenne reçue par le Président du Faso

La vice-présidente de la Commission européenne et Haute Représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Madame Federica MOGHERINI a été reçue par le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE.
Le Président KABORE et Madame MOGHERINI ont fait un tour d’horizon de la coopération entre le Burkina Faso et la Commission européenne. L’opportunité a été donnée à la diplomate européenne de s’imprégner des informations relatives à la situation socio politique du Burkina et aussi tracer les axes d’un partenariat plus solide.
Madame Federica MOGHERINI a rassuré le Président Roch Marc Christian KABORE du soutien des institutions politiques européennes au programme de développement du Burkina.