Le Président du Faso rencontre les Burkinabè de Turquie

Avant de quitter la capitale économique turque, le Président du Faso a échangé avec la diaspora burkinabè de Turquie le 15 avril 2016 à Istanbul.

Le chef de l’Etat a d’abord indiqué qu’il était loin de penser  qu’il y avait au moins 300 Burkinabè, majoritairement étudiants qui vivent en Turquie. Il a ensuite donné des informations sur la situation nationale depuis sa prise de pouvoir. Il s’agit  de la remise en route de l’économie burkinabè, des attentats du 15 janvier 2016, de la sécurisation des points sensibles du pays, la reprise du budget 2016 de l’Etat. 

Il a aussi fait part aux compatriotes vivant en Turquie, des mesures fortes récemment prises par le gouvernement. Elles concernent notamment la construction de 2500 nouvelles classes au primaire et au secondaire, 1000 nouvelles écoles pour remplacer celles en paillotes, 200 CEG et 80 lycées. Au niveau de l’université, il sera permis aux étudiants d’utiliser les TIC afin de leur permettre de suivre les cours sur leurs téléphones portables et il est prévu la construction d’amphithéâtres. Il a également été question du recrutement de 4200 enseignants parmi les étudiants titulaires du BAC+2 et qui n’ont pas d’emploi.

Sur le plan de la santé, le Président du Faso a fait cas de la gratuité des accouchements, de certains soins pour les enfants de zéro à cinq ans, du dépistage du cancer et pour ce dernier cas, de la construction d’un  centre de cancérologie. Il a aussi évoqué la formation de 135 spécialistes qui seront déployés dans les centres hospitaliers régionaux.

Sur le plan de l’eau potable et de l’assainissement, il est prévu la réalisation de 1016 forages en 2016 et dans le domaine de l’électricité, l’énergie solaire sera privilégiée à travers la mise en place de centrales solaires.

Les étudiants burkinabè en Turquie ont aussi adressé des doléances au Président du Faso. Elles se résument à l’insertion socioprofessionnelle après les études, l’augmentation du nombre de boursiers, les difficultés d’accès aux centres de santé, la régularisation des titres de séjour. Sur ces questions, le Président du Faso a promis  engager des discussions avec les autorités turques en concertation avec le ministère burkinabè en charge de l’Enseignement supérieur (pour ce qui concerne l’augmentation du nombre des bourses), pour trouver des solutions idoines à toutes ces préoccupations.

Le ministre en charge des Burkinabè de l’Extérieur Monsieur Alpha BARRY, a annoncé la création d’un site de la diaspora qui permettra à celle-ci d’être en contact permanent avec le ministère de tutelle.

Avant de quitter ses compatriotes, le Président du Faso leur a remis sa contribution pour soutenir la sélection des Burkinabè de Turquie, engagée dans la CAN de football des 16 pays africains de la Turquie.

 

Les Premières Dames se concertent pour lutter contre le cancer

En marge du 13e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’OCI, des épouses de dirigeants présents à Istanbul  dont la Première Dame du Burkina, Madame Sika Bella KABORE, se sont réunies pour échanger sur la lutte contre le cancer. 

Présidée par la  Première Dame de Turquie, Madame Emine ERDOGAN, cette rencontre avait pour objectif de discuter de l’accès au traitement  contre le cancer dans les pays membres de l’OCI.

Les Premières Dames comptent sur leur rôle et leur influence dans leurs pays, pour lutter contre  le cancer et entendent promouvoir la coopération entre les pays membres de l’OCI, développer des canaux de communication dans leur combat contre ce fléau.

Des autorités d’Oman et du Turkménistan échangent avec le Président du Faso

Le Président du Faso a poursuivi sa série de rencontres bilatérales, en marge du sommet de l’OCI en recevant deux personnalités dans la soirée du 14 avril 2016 à Istanbul. 

La première personnalité à être reçue a été le président du Conseil d’Etat d’Oman, Dr Yahya Mafoud ALMANDARI. 

Après celui-ci, ce fut au tour du vice-président du Turkménistan de s’entretenir  avec le chef de l’Etat burkinabè. Quoique distants géographiquement du Burkina, ces deux pays se sentent proches diplomatiquement du « pays des Hommes intègres ». C’est ainsi que les deux personnalités ont tenu à présenter leurs respects au Président du Faso et l’ont félicité pour sa brillante élection à la tête du pays. Ils ont aussi exploré des voies de coopération entre leur pays respectif et le Burkina Faso.

Avec le Turkménistan, il est prévu très prochainement l’établissement de relations diplomatiques.

Une mission de la BID bientôt au Burkina Faso

Le Président du Faso S.E.M. Roch Marc Christian KABORE  a reçu en audience le président de la Banque islamique de développement (BID),  Dr  Ahmed Mohamed ALI, le 14 avril 2016  à Istanbul.

Dans le cadre du 13e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’OCI qui se tient à Istanbul en Turquie du 14 au 15 avril 2016, le président du Faso a eu une série de rencontres bilatérales. 

C’est dans ce sens qu’il a rencontré le président de la BID en marge du sommet. A sa sortie d’audience, Dr Ahmed Mohamed ALI a confié se réjouir d’avoir été reçu par le Président du Faso. « Nous avons discuté des relations de  coopération entre la BID et le Burkina Faso.  Et il a été convenu qu’une mission de la BID se rende au Burkina Faso pour examiner le renforcement de la coopération entre les deux parties », a expliqué le premier responsable de la Banque islamique.