MICHEL KAFANDO AU PALAIS DE SEKHOUTOUREYA

12366244 486844331497842 5365421871116152542 nMichel KAFANDO reçu au palais Sekhoutoureya par Alpha CONDE : « Je serai à Ouagadougou pour l’investiture du Président élu », déclare le Président guinéen

Au terme de son séjour à Conakry où il a assisté à la prestation de serment du Président Alpha CONDE, le Président de la Transition, Président du Faso a été reçu par son homologue guinéen le 15 décembre 2015, peu avant son départ de la capitale guinéenne.

Le Président Michel KAFANDO échange avec les Burkinabè résidant en Guinée

 MG 2638Aussitôt après son arrivée à Conakry et son installation à son hôtel, le Président du Faso a eu une rencontre d’échanges avec les Burkinabè résidant en Guinée le 13 décembre 2015.

Une cinquantaine environ, les Burkinabè à cette rencontre ont d’abord exprimé leur reconnaissance au chef de l’Etat pour sa disponibilité à les rencontrer et à échanger avec eux. L’ambassadeur Kodjo LOUGUE qui a introduit la rencontre a traduit au Président du Faso, le sentiment de ses compatriotes et leur fierté de voir Michel KAFANDO à la tête d’une Transition qui a honoré le Burkina Faso dans la gestion des affaires de l’Etat : « Vous avez montré à la face du monde, un Burkina Faso uni fort et patriote.

Michel KAFANDO présent à la cérémonie de prestation de serment de Alpha CONDE

 12376699 486491694866439 1134428149206209943 nLe Président élu de Guinée, Monsieur Alpha CONDE a prêté serment le lundi 14 décembre 2015 au palais Mohamed V de Conakry. L’audience solennelle de prestation de serment a regroupé plus de 15 chefs d’Etat dont le Président Michel KAFANDO, de vice-présidents africains, de nombreux invités de marque venus d’Afrique et du monde ainsi qu’une population sortie nombreuse pour la circonstance. L’ambiance était à la fête ce jour de prestation à Conakry.
En vertu de l’article 37 de la Constitution guinéenne, le Président Alpha CONDE a juré devant la Cour constitutionnelle de « respecter et de faire respecter la Constitution…et de subir les rigueurs de la loi en cas de parjure ».
Le président de la Cour constitutionnelle a pris acte de la prestation de serment du Président Alpha CONDE et l’a installé dans ses fonctions de Président de la République en attendant son investiture officielle le 21 décembre 2015, délai constitutionnel de rigueur. Le magistrat Kerfala CAMARA a félicité le Président élu et l’a invité à travailler énormément pour l’ensemble des Guinéens sans distinction.
Alpha CONDE tout ému devant son auditoire, a dit que la construction d’un pays fort doit tenir compte des aspirations des populations : « C’est par la solidarité, la paix, le pardon que nous pourrons construire la Guinée », a expliqué le Président Guinéen avant de recevoir les félicitations de ses pairs, des invités et de ses proches. Aussi, s’est-il engagé à « promouvoir la paix et l’état de droit dans le pays ».
Le Président Alpha CONDE a connu la prison, l’exil et la condamnation à mort par contumace avant de parvenir au sommet de l’Etat. A cette cérémonie de prestation de serment, il a reçu la distinction de Grand maître de l’Ordre national de mérite des mains du grand Chancelier sous les ovations du public.

Communiqué de presse Le Président du Faso à l’investiture d’Alpha CONDE et au 40è anniversaire de la CEDEAO

 MG 8482Le Président du Faso, S.E.M. Michel KAFANDO se rendra les 13 et 14 décembre 2015 à Conakry pour assister à la cérémonie d’investiture de Monsieur Alpha CONDE, Président de la République de Guinée. Vainqueur de l’élection présidentielle du 11 octobre 2015 avec 57,84% des suffrages, le Pr Alpha CONDE sera investi le 14 décembre 2015 pour un second mandat. Plusieurs chefs d’Etat sont attendus à cette cérémonie d’investiture.

Après Conakry, le Président du Faso assistera le 16 décembre 2015 à Abuja au Nigeria aux festivités marquant le 40è anniversaire de la CEDEAO. Placée sous le thème « Une vision, un destin commun », la commémoration  devrait permettre à la communauté, d’une part de faire le bilan des acquis de 4 décennies  d’existence et  d’autre part, de se pencher sur les défis qui restent à relever pour passer d’une CEDEAO des Etats à une CEDEAO des peuples, comme le stipule la vision 2020 de l’institution.

Mise sur pied grâce au Traité de Lagos le 28 mai 1975, la CEDEAO a fait de remarquables réalisations en tant que principale Communauté économique régionale de l’Afrique de l’Ouest.