Echanges directs entre le Président du Faso et les producteurs : Roch Marc Christian KABORE réaffirme l’engagement de son gouvernement à œuvrer pour moderniser et dynamiser l’agriculture

Le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE  s’est entretenu dans la matinée du 30 avril 2016 à Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-Est, avec les acteurs du monde agricole en présence du Premier ministre Paul Kaba THIEBA et des membres du gouvernement.  

Cet exercice a été le clou des activités de la 19ème édition de la  Journée nationale du paysan (JNP 2016) qui vient de se tenir dans la cité de Zoungrantenga.

Le Président Roch Marc Christian KABORE a  mené un débat franc avec les producteurs et productrices venus des 45 provinces du pays. Ce face à face a permis aux acteurs du monde rural de faire le diagnostic des difficultés liées à leurs activités et de poser leurs préoccupations. 

Le thème de cette 19ème édition de la JNP «Agriculture et lutte contre le chômage : développer et soutenir l’entreprenariat agro-sylvo-pastoral, halieutique pour l’insertion socio-professionnel des jeunes », a suscité des  questions du côté des producteurs, notamment,  l’accès des jeunes et des femmes à la terre, la problématique des financements, la sécurité foncière, le désenclavement des provinces pour faciliter l’écoulement des produits, la construction d’unités de production, la construction et la réhabilitation de retenues d’eau, la mise en place d’une assurance, d’une banque agricole et d’une centrale d’achat des intrants et équipements agricoles.

Le Chef de l’Etat a salué la pertinence des préoccupations et a rassuré les   producteurs que la plupart des questions posées sont déjà prises en compte dans l’exécution de son programme de développement. A ce sujet, le Président Roch Marc Christian KABORE a invité le Premier Ministre et les ministres dont le département intervient dans le développement rural à donner des réponses spécifiques aux différentes préoccupations des producteurs.

Au terme de la rencontre, le Chef de l’Etat a réitéré ses remerciements aux différents acteurs du monde agricole et les a exhortés à s’investir  davantage « pour  ajouter de la valeur car l’agriculture  est un secteur pourvoyeur d’emplois surtout en faveur des jeunes et des femmes ».  

Pour finir, le Président du Faso a réaffirmé l’engagement  de son   gouvernement à œuvrer pour moderniser et dynamiser l’agriculture et les activités liées à la production agro-sylvo-pastorale et halieutique. Aussi, a-t-il souhaité que pour les éditions à venir, la Journée nationale du paysan puisse être présentée sous un autre format, qui reste à définir, pour plus d’efficacité.

Le Président du Faso visite des sites de production à Bagré

Après la cérémonie officielle d’ouverture de la  19è Journée nationale du paysan (JNP) le 29 avril 2016, le Président du Faso, le Premier Ministre et des membres du gouvernement se sont rendus à Bagré à une cinquantaine de kilomètres de Tenkodogo où ils ont visité le plan d’eau du barrage et des sites de production.  

Le Président du Faso et sa suite ont visité les installations hydroélectriques de Bagré servant à alimenter la SONABEL, avant de se rendre sur des aménagements de producteurs semenciers. Au niveau du second site, le Président Roch Marc Christian KABORE a suivi les explications des promoteurs sur les potentialités de leurs périmètres.

Toujours à Bagré, le Président du Faso a visité l’Unité de Distribution de Riz de Bagré (UDIRBA) PLUS de l’OCADES Koupela,  spécialisée dans la  transformation du riz paddy en « riz sain» sans traitement chimique de conservation. UDIRBA PLUS reçoit un accompagnement technique de Bagrépôle et a une capacité de production de 100 tonnes par jour, selon ses promoteurs. 

Enfin, à quelques kilomètres à l’entrée Sud de Tenkodogo, le Chef de l’Etat, a visité la ferme laitière, avicole et agricole Flavia. 

A l’issue de cette visite dans ces structures, le Président Roch Marc Christian KABORE a livré ses sentiments à la presse.   « En plus des périmètres irrigués de Bagré et de UDIRBA, nous avons visité une ferme privée d’un fonctionnaire qui est à la retraite et qui s’est engagé dans la production des œufs à base des poules pondeuses. Je le répète : il n’y a pas de sot métier et il faut s’engager dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage  qui regorge de potentialités énormes. Nous devons travailler à ce que les jeunes sachent qu’ils peuvent s’engager dans ces secteurs porteurs. Ce sont des exemples que nous devrons montrer tous les jours et dire qu’il y a des solutions, à condition qu’on ait la volonté, et que l’Etat aussi mette les moyens en place pour pouvoir soutenir les jeunes à démarrer ces genres de projets. C’est vraiment pour nous une très bonne visite qui nous a permis de voir tout le potentiel qui existe au niveau du Burkina Faso  »

Le président du Faso rend une visite de courtoisie aux notabilités coutumières et religieuses de Tenkodogo

Arrivé à Tenkodogo le 28 avril 2016 dans le cadre de la 19è édition de la Journée nationale du paysan (JNP), le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE accompagné du Premier ministre Monsieur Paul Kaba THIEBA, a rendu une visite de courtoisie à sa Majesté GUIGUEM POLLE, roi de Tenkodogo. 

Entouré de ses notables dans le palais royal, au son des tambours de la cour, le dima de Zoungrantenga  a réservé un accueil chaleureux au Président du Faso et au Premier ministre. Puis, les deux plus hautes personnalités de l’Etat et GUIGUEM POLLE se sont retrouvés pour un entretien dans le salon royal.

Après cette visite, le Chef de l’Etat et le Premier ministre se sont rendus à la résidence de l’Evêque de Tenkodogo pour une autre visite de courtoisie. Le Prélat et ses hôtes ont échangé dans une atmosphère conviviale sur les sujets relatifs à la vie du pays.

19è JNP : « Nous allons nous atteler à prendre les dispositions qui pourront encourager les jeunes à s’investir dans le secteur agricole », déclare le Président du Faso

Le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE, a présidé le vendredi 29 avril 2016 à Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-Est, la cérémonie officielle d’ouverture de la 19è édition de la Journée nationale du paysan (JNP).

Organiser sur le thème « Agriculture et lutte contre le chômage des jeunes : développer et soutenir l’entreprenariat agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique pour l’insertion socioéconomique des jeune », cette 19è JNP post-insurrectionnelle représente un moment privilégié au cours duquel les acteurs du monde agricole échangeront avec le Chef de l’Etat de leurs préoccupations et les défis qui sont les leurs. 

Discours, distinctions honorifiques à 70 récipiendaires, remises de semences aux producteurs, visite de stands ont été les temps forts de cette cérémonie qui a réuni autour du Président du Faso, le Premier ministre Paul Kaba THIEBA, des membres du gouvernement, les partenaires au développement ainsi qu’un millier de paysans venus des 45 provinces du Burkina Faso. 

En rapport avec  le thème, le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques Monsieur Jacob OUEDRAOGO a souligné la nécessité pour le gouvernement d’intervenir afin d’« offrir une multitude d’opportunités qui pourraient permettre aux jeunes du monde rural de se réaliser pleinement dans leur milieu et de permettre aux jeunes diplômés des centres urbains de retourner de façon très descente à la terre ou vers les PME de transformation ».

L’appel du ministre Jacob OUEDRAOGO a reçu un écho favorable puisque le Chef de l’Etat a réaffirmé la volonté du gouvernement de booster le secteur agricole, fer de lance de l’économie burkinabè,  surtout en faveur de la jeunesse ,à  travers une meilleure organisation et la mise à leur disposition des moyens et des technologies appropriés : « L’agriculture et l’élevage sont la base de notre économie, c’est le domaine dans lequel nous pouvons créer le maximum d’emplois aussi bien dans la production comme dans la transformation puisque, nous avons dit que pour ajouter de la valeur, il fallait mettre en place des petites et moyennes entreprises, des petites et moyennes industries de transformation. Nous parions justement sur le fait que dans l’agriculture, il y a beaucoup à faire pour l’emploi des jeunes. Nous allons nous atteler à prendre les dispositions qui pourront encourager les jeunes à aller dans ce sens », a déclaré le Président Roch Marc Christian KABORE.