Séjour du Président du Faso au Sénégal : Echanges à bâtons rompus avec les Burkinabè du Sénégal

 

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, s’est entretenu avec ses compatriotes résidant à Dakar, en fin d’après-midi du 14 octobre 2017 à la résidence de l’Ambassadeur du Burkina au Sénégal.
Le mot introductif à cette rencontre a été fait par Madame Aline KOALA, Ambassadeur du Burkina Faso auprès de la République du Sénégal. Elle a rappelé que c’est la seconde fois que le Président Roch Marc Christian KABORE dégage de son temps pour s’entretenir avec ses compatriotes du Sénégal après la rencontre de juin 2016.
Madame KOALA a profité de l’occasion pour faire le bilan des relations entre le Sénégal et le Burkina, caractérisées notamment par la bonne entente, les liens forts existant entre les deux chefs d’Etat et des relations diplomatiques exemplaires dont le point d’orgue est la présente visite d’amitié et de travail du Président du Faso.
Parlant des Burkinabè du Sénégal, Madame l’Ambassadeur a dit au chef de l’Etat qu’il peut être fier de ses compatriotes du Sénégal qui sont organisés soit en associations, en amicales, en unions, etc. et qui mènent de multiples actions de solidarité et des activités culturelles et récréatives très prisées par eux-mêmes, voire par d’autres communautés étrangères.
Elle a clos son intervention en rappelant le projet de construction d’une ambassade dont le terrain est déjà acquis et la nécessité d’acquérir un autre terrain aux fins d’édifier la résidence.
Après l’Ambassadeur Aline KOALA, ont pris la parole tour à tour, le président de l’Association des étudiants burkinabè au Sénégal, la présidente de l’Union des femmes burkinabè au Sénégal, le président de l’Union fraternelle des ressortissants burkinabè vivant au Sénégal, le secrétaire général de l’Association des scolaires du Burkina au Sénégal et enfin le doyen des Burkinabè vivant au Sénégal.
Les attentats terroristes, l’opération 40 000 logements, les conditions d’études et de vie des étudiants, la disponibilité des compétences dont regorge la diaspora pour participer à l’œuvre de construction nationale ont été les thèmes clés de leurs interventions. Y figuraient aussi la participation de la diaspora aux activités politiques, notamment l’élection présidentielle de 2020, l’acquisition de documents administratifs, etc.
Le Président du Faso, avant que des réponses aux préoccupations spécifiques ne soient apportées soit par lui-même, soit par les membres du gouvernement, a fait à ses compatriotes du Sénégal, le point de la vie nationale au pays dont l’élément majeur est la problématique sécuritaire. Il leur a expliqué les desseins des terroristes, salué l’action quotidienne des Forces de Défense et de Sécurité et invité la diaspora à s’impliquer dans la lutte contre le terrorisme. Le chef de l’Etat a enfin rappelé la détermination des dirigeants à poursuivre l’œuvre inlassable de développement, nonobstant les coups de boutoir des ennemis du Burkina Faso.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 

Le Président du Faso visite trois projets majeurs du Plan Sénégal émergent


Au second jour de sa visite d’amitié et de travail au Sénégal, le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a visité dans la matinée du samedi 14 octobre 2017, en compagnie du Président de la République du Sénégal, Son Excellence Monsieur Macky SALL, les chantiers du Train Express Régional (TER), le nouvel Aéroport international Blaise DIAGNE et le Centre international de Conférences Abdou DIOUF (CICAD).
Ces trois projets sociaux économiques majeurs constituent la matérialisation de la vision politique du Président Macky SALL dénommée Plan Sénégal émergent (PSE). A chacune des étapes de cette sortie, des visites guidées ont été faites et des explications ont été fournies au Président du Faso.
S’adressant à la presse à la fin de cette visite sur les trois sites, le Président du Faso a dit que l’achèvement du chantier du Train Express Régional serait une véritable révolution en matière de mobilité urbaine et régionale au Sénégal. « Je pense qu’avec le Train Express Régional, non seulement il va assurer le transport des hommes, mais également le transport des marchandises. Un certain nombre de villes et de villages seront traversés par des gares et tout cela va créer une activité économique qui sera favorable à l’évolution économique du pays de façon générale », a-t-il déclaré.
Le chef de l’Etat a ensuite indiqué que le deuxième site qu’il a visité à savoir l’aéroport Blaise DIAGNE dont l’ouverture aura lieu le 7 décembre 2017, va donner une autre dimension à la ville, notamment dans le domaine touristique. Une autoroute a même été construite pour relier Dakar à l’aéroport situé à une cinquantaine de kilomètres.
« Je voudrais féliciter le Président Macky SALL pour la vision qu’il a développée pour créer la nouvelle ville à Diamniadio. Nous voyons déjà que les pôles y sont ; des ministères sont en construction, le Centre de Conférences est déjà existant depuis le Sommet de la Francophonie. Nous avons des logements qui ont commencé à être faits. Je dirais qu’au-delà de l’ensemble de ces projets qui sont importants, le plus important comme l’a souligné le Premier ministre sénégalais, c’est l’aspect développement du capital humain, la prise en compte de l’homme dans le développement. C’est un facteur qu’il ne faut pas négliger et je salue cette vision qui englobe aussi bien le progrès que le fait de faire en sorte que dans ce progrès, l’homme également se sente responsable et participe au développement du pays. C’est fondamental. Nous l’avons déjà dit qu’il était important dans le cadre de nos expériences mutuelles en matière de plan de développement que nous puissions rapprocher nos différentes compétences ministérielles pour voir qu’est-ce que nous pouvons tirer comme bonnes pratiques des uns vis-à-vis des autres », a rappelé le Président Roch Marc Christian KABORE qui a insisté sur le mode de financement de ce type de projets qui est également une expérience à partager.
Répondant à une question relative à l’aéroport de Donsin, le chef de l’Etat a affirmé que le gouvernement burkinabè « est en train de travailler afin que cet aéroport soit très bientôt une réalité ».
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Le Président du Faso a prononcé un toast lors d'un dîner offert en son honneur

BURKINA FASO
------------------

- Excellence Monsieur le Président de la République, Cher frère Macky SALL
- Monsieur le Président de l’Assemblée nationale 
- Monsieur le Premier ministre 
- Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement 
- Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs 
- Distinguées personnalités 
- Mesdames et Messieurs.

Monsieur le Président 
Je voudrais d’abord vous adresser, à vous-même, au Gouvernement et au peuple sénégalais, mes sincères remerciements pour l’aimable invitation que vous m’avez adressée, et pour l’accueil chaleureux et combien fraternel, ainsi que pour les marques d’attention dont nous sommes l’objet, ma délégation et moi-même, depuis notre arrivée dans votre beau pays, le pays de la Teranga.
Permettez-moi ensuite de vous exprimer ma profonde gratitude pour l’honneur que vous m’avez fait, et à travers moi à l’ensemble du peuple burkinabé, en m’élevant à la dignité de Grand Croix de l’Ordre National du Lion.

Monsieur le Président
Je suis particulièrement heureux d’être parmi vous aujourd’hui, pour non seulement réaffirmer l’engagement du Burkina Faso à raffermir ses relations avec le Sénégal, mais également explorer avec vous les meilleures voies pour le renforcement continu d’une coopération dynamique et mutuellement bénéfique pour nos deux pays et nos deux peuples.
Les acquis de cette coopération sont réels dans de nombreux domaines. La tenue régulière des sessions de la Commission mixte permettrait de les consolider. 
Ces relations se fortifient également par la parfaite symbiose, la fraternité et la quiétude dans lesquelles vivent les communautés sénégalaise et burkinabé au Burkina et au Sénégal. Celles-ci sont les vrais architectes et des acteurs de premier plan de cette coopération dont nous nous plaisons à saluer l’exemplarité.
Monsieur le Président
Distinguées personnalités 
Mesdames et Messieurs 
Ma visite se déroule dans un contexte marqué par l’insécurité qui frappe notre sous-région, et qui est porteuse de graves menaces pour la paix et la stabilité dans nos pays, devenus des cibles des terroristes et des trafiquants de tous genres. 
A cet égard, permettez-moi, Monsieur le Président, d’exprimer à vous-même, au gouvernement et au peuple sénégalais, notre gratitude pour la solidarité constante que vous avez toujours manifestée à notre endroit, à chaque fois que nous avons été victimes d’attentats terroristes. Ce fut encore le cas lors de l’attaque du 13 août dernier du restaurant Aziz Istanbul, lorsque vous avez dépêché à Ouagadougou une mission de haut niveau. Le peuple Burkinabè vous en est infiniment reconnaissant.
La lutte efficace contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière est un défi que nous devons relever sans délai, si nous voulons créer les conditions d’un développement durable. Pour ce faire, il nous faut conjuguer nos efforts et mutualiser nos moyens. 
Dans ce sens, nous accueillons favorablement votre proposition de renforcement de notre coopération dans le domaine de la sécurité, telle que présentée le 19 août par votre mission de haut niveau. L’accord sur la sécurité que nous venons de signer est une première manifestation de notre engagement commun.
Je remercie également le Sénégal pour son soutien aux initiatives du G5-Sahel.
C’est le lieu pour moi de saluer la contribution de votre pays à la paix et à la sécurité en Afrique et dans le monde, notamment au Conseil de sécurité de l’ONU. La tenue du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, dont la 4ème édition est prévue les 13 et 14 novembre prochains, en est une parfaite illustration.
Monsieur le Président
Accélérer la croissance et le développement économique et social de nos pays, ensemble avec le secteur privé, est également un de nos défis communs. C’est pourquoi, je voudrais reconnaître la pertinence des politiques publiques que nous mettons en œuvre pour l’amélioration des conditions de vie de nos populations respectives. 
Le Burkina Faso et le Sénégal partagent le même espace géographique et un destin commun. Notre devoir est d’œuvrer au quotidien à accélérer le processus d’intégration, conscients et convaincus que c’est par l’union et la solidarité que nous parviendrons à assurer la paix, la sécurité et le développement en faveur de nos peuples.
De même, l’Afrique doit rester unie, si elle veut jouer le rôle qui lui revient, obtenir et occuper, dans le cadre d’une gouvernance mondiale plus démocratique, la place qui doit être la sienne sur la scène internationale, notamment aux Nations unies, et singulièrement au Conseil de sécurité.
C’est l’occasion pour moi de saluer la convergence de vues de nos deux pays sur les grandes questions de l’heure, telles que la préservation de l’environnement et les changements climatiques, la gouvernance mondiale, la lutte contre le terrorisme. Nous devons continuer d’œuvrer ensemble pour un monde respectueux du droit international, du dialogue des cultures et des religions. 
Monsieur le Président
Je ne saurais terminer mon propos sans vous renouveler ma profonde gratitude pour votre invitation hautement amicale et fraternelle.
A mon tour, et au nom du peuple burkinabè, je vous invite à effectuer une visite officielle au Burkina Faso, afin que nous poursuivions l’œuvre de consolidation de notre coopération. 
Vive l’amitié et la fraternité entre le Burkina Faso et la République du Sénégal !
Je vous remercie !

 

Visite d’amitié et de travail du Président du Faso au Sénégal : Les deux Présidents animent un point de presse


En visite officielle au Sénégal, le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE et le Président de la République du Sénégal, Son Excellence Monsieur Macky SALL, ont animé conjointement un point de presse, le vendredi 13 octobre 2017 à Dakar.
Cet entretien avec la presse a été l’occasion pour les Présidents burkinabè et sénégalais de réaffirmer leurs positions sur certains dossiers d’intérêt commun aux deux pays, mais aussi de donner leurs avis sur des sujets de politique intérieure propre à chaque pays. Il intervient après les échanges entre les deux chefs d’Etat suivis de la signature de trois accords afin de redynamiser la coopération entre les deux pays.
« Nous sommes honorés de recevoir le Président KABORE dont le séjour est aussi une visite amicale et familiale. Je rappelle que le peuple burkinabè et le peuple sénégalais se fréquentent bien avant nos indépendances. Nous avons de part et d’autre nos communautés bien intégrées, des Sénégalais au Burkina Faso et des Burkinabè au Sénégal et nous avons également des binationaux », a souligné le Président Macky SALL dans sa déclaration liminaire.
« Monsieur le Président, merci encore une fois d’avoir bien voulu répondre à mon invitation. Vous êtes bien chez vous au Sénégal, en plus vous connaissez bien ce pays », a-t-il ajouté.
Le Président Macky SALL a expliqué avoir discuté avec le Président Roch Marc Christian KABORE de questions d’intérêt commun se rapportant à la paix et à la sécurité. Pour le chef de l’Etat sénégalais, la paix et la sécurité sont une question vitale dans le contexte de la menace terroriste. Il a affirmé avoir profité de l’occasion pour renouveler au Président du Faso ses condoléances et sa solidarité suite aux attaques terroristes dont le Burkina Faso a été l’objet.
« La menace terroriste n’épargne aucun pays au monde y compris les pays les plus développés qui sont quotidiennement frappés. C’est pourquoi nous devons agir ensemble pour la contenir et la combattre par tous les moyens possibles. C’est le sens des trois accords de coopération que nos deux pays viennent de signer dans les domaines sécuritaire, judiciaire et de l’éducation », a dit le Président Macky SALL qui a salué les efforts que déploient les pays membres du G5 Sahel, à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad dans la lutte contre le terrorisme.
Le Président sénégalais », a aussi précisé avoir discuté avec le Président KABORE des questions de développement économique et social. « Nos pays et nos peuples vivent les mêmes réalités ; nos problèmes sont similaires et nous pouvons donc nous inspirer les uns des autres pour rechercher ensemble les voies et moyens de relever nos défis communs ».
Il a salué les efforts remarquables que déploie le Président Roch Marc Christian KABORE dans le cadre du Plan national de Développement économique et social (PNDES) afin « de conduire les transformations nécessaires à l’amélioration qualitative du peuple burkinabè ».
Dans la déclaration qu’il a aussi faite et en réponse aux propos de son homologue sénégalais, le Président du Faso a réitéré ses remerciements au Président de la République du Sénégal pour l’aimable invitation à lui adressée pour cette première visite officielle au Sénégal.
Il a également profité de l’occasion pour traduire toute sa reconnaissance au Peuple, au Gouvernement sénégalais et au Président de la République pour les marques de sympathie renouvelées, d’attention, de solidarité qu’il a toujours eues vis-à-vis du Burkina Faso chaque fois que le pays a été touché par des événements difficiles. « Nous vous en sommes reconnaissants », a dit le Président Roch Marc Christian KABORE.
Revenant à son tour sur les engagements pris au cours de leurs discussions, le Président du Faso a expliqué qu’ils visent à consolider les relations aussi bien aux plans économique, social, culturel, sécuritaire que dans tous les domaines d’activités. « Près d’une vingtaine de projets d’accords sont en voie d’être signés entre le Burkina Faso et la République du Sénégal, a révélé le chef de l’Etat burkinabè. Ces projets d’accords seront signés au fur et à mesure que la Commission mixte de coopération entre nos deux pays va se tenir et va consolider définitivement les accords que nous devons signer. Je voudrais vous rassurer que notre volonté commune est de faire de la coopération du Burkina et du Sénégal, un exemple pratique et concret ».
L’un des centres intérêts des journalistes a porté sur la relance économique entre les deux pays mais aussi dans le cadre des espaces communautaires d’intégration et le rôle du secteur privé.
Pour le Président du Faso il s’agira à travers un échange d’expériences et de bonnes pratiques, d’améliorer la mise en œuvre des différents programmes d’une part, et d’autre part, faire la promotion des entreprises burkinabè évoluant au Sénégal et vice-versa.
« Concernant les instances sous-régionales, que ce soit la CEDEAO, l’UEMOA, nous sommes soucieux que dans un certain nombre de domaines, il faut que nous puissions avoir des textes communautaires qui nous permettent de défendre les intérêts de notre sous-région et de défendre les intérêts de nos différents pays », a fait remarquer le Président du Faso.
Les échanges des Présidents burkinabè et sénégalais avec la presse ont pris fin par une synthèse de leurs interventions faite par eux-mêmes en wolof pour le Président Macky SALL et en mooré pour le Président Roch Marc Christian KABORE.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Coopération Burkina-Sénégal : Le Président du Faso élevé à la dignité de Grand-Croix du Lion

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a été élevé à la dignité de Grand-Croix du Lion par le Président de la République du Sénégal, Son Excellence Monsieur Macky SALL, le vendredi 13 octobre 2017 à Dakar au premier jour de sa visite d’amitié et de travail.
Après son arrivée, le Président du Faso a aussitôt eu un tête-à-tête avec son homologue sénégalais en fin d’après-midi précédé d’une cérémonie solennelle de décoration par le Président Macky SALL.
Ainsi, le Président Roch Marc Christian KABORE a été élevé à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre du Lion au Palais de la Présidence de la République du Sénégal, en présence d’autorités politiques, administratives et des représentants des différents corps constitués sénégalais, ainsi que les membres de la forte délégation venue du Burkina Faso.
A la fin de la cérémonie de décoration et sous la supervision des Présidents burkinabè et sénégalais, trois protocoles d’accords de coopération ont été signés par le Ministre burkinabè des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieur, Monsieur Alpha BARRY et Monsieur Sidiki KABA, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur. Ces accords de coopération portent sur trois domaines, à savoir l’éducation, la justice et la sécurité.
A l’issue de leur séance de travail, les Présidents Roch Marc Christian KABORE et Macky SALL ont animé une conférence de presse.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso