Sommet extraordinaire de l’UEMOA : Monsieur Abdallah BOUREIMA nommé nouveau président de la Commission

Le Sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a pris fin dans l’après-midi du lundi 10 avril 2017 à Abidjan en présence des huit chefs d’Etat de l’Union dont le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE.
D’importantes décisions ont été prises par les chefs d’Etat, relatives aux politiques liées au processus d’intégration ainsi que les questions économiques et sécuritaires.
La Conférence a pris acte de l’expiration des mandats du président et des membres de la Commission. Elle a ainsi décidé de confié la présidence de la Commission de l’UEMOA au candidat proposé par le Niger. A ce titre, la Conférence a nommé Monsieur Abdallah BOUREIMA comme nouveau président de la Commission. Cependant, sur proposition des chefs d’Etat, la nomination des autres membres de la Commission interviendra au plus tard le 1er mai 2017.
Par ailleurs, la Conférence a entériné la proposition du Conseil des ministres de nommer au titre du Sénégal, Monsieur Mamadou N’DIAYE, président du Conseil régional de l’Epargne public et des Marchés financiers.
Les chefs d’Etat ont invité ces deux nouveaux présidents de l’Union à « préserver les acquis de l’intégration ».
Outre ces nominations majeures, des décisions fortes ont été prises par les dirigeants ouest africains. Abordant l’état de l’Union, la Conférence a examiné la situation sécuritaire au sein de la sous-région. Elle a condamné « vigoureusement » les attaques terroristes perpétrées dans certains Etats membres et a réitéré sa solidarité envers ces pays « frères », ainsi qu’à l’endroit de tous les peuples affectés par le fléau du terrorisme à travers le monde. Dans la lutte contre le terrorisme, la Conférence salue les dispositions prises en vue de « l’opérationnalisation de la délégation à la paix et à la sécurité de l’Union ». Elle « encourage la poursuite et la mise en œuvre de la feuille de route relative à ce chantier pour assurer la quiétude nécessaire au développement de la sous-région ».
Soucieux du bien-être de leurs populations, les chefs d’Etat ont pris des mesures vigoureuses dans ce sens. Il s’agit entre autres du financement des projets relatifs au développement de l’énergie à hauteur de 229 milliards de F CFA en ce qui concerne l’initiative régionale pour l’énergie durable ; de la révision des textes en vigueur dans l’Union en matière de répression du faux monnayage et des autres atteintes aux signes monétaires ; de la réduction du taux de prélèvement communautaire et de solidarité de 1 à 0,8% à partir du 1er juillet, avec un objectif de 0,5% en janvier 2020.
Avant de déclarer les travaux de cette session extraordinaire terminés, Monsieur Alassane OUATTARA, Président en exercice de l’UEMOA a remercié ses pairs pour avoir répondu favorablement à son invitation pour la tenue de cette réunion à Abidjan. Les autres chefs d’Etat de l’UEMOA, par la voix du Président Faure GNASSINGBE du Togo en ont pris acte et ont témoigné leur gratitude à l’hôte du Sommet pour l’accueil et toutes les commodités mises à leur disposition pour la réussite de ce Sommet.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ouverture du Sommet extraordinaire de l’UEMOA sur l’état de l’Union et la gouvernance des institutions

Le Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) s’est ouvert ce lundi 10 avril 2017 dans la capitale économique ivoirienne, en présence des huit chefs d’Etat dont le Président Roch Marc Christian KABORE.
La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Président Alassane OUATTARA de Côte d’Ivoire, Président en exercice de l’UEMOA. Tout comme le président du Conseil des ministres de l’Union, en la personne de Monsieur Amadou BÂ, ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal, le Président Alassane OUATTARA s’est beaucoup appesanti sur la situation de l’Union depuis la dernière Conférence des chefs d’Etat à Dakar en juin 2016. Une situation marquée par d’importants événements, notamment des actes terroristes, enlèvements de personnes par des groupes armés non étatiques dont la seule volonté selon le Président Alassane OUATTARA est de « semer la peur et le chaos ».
Pour venir à bout de ce fléau, pense le chef de l’Etat ivoirien, il faut « intensifier les efforts dans la bonne gouvernance, l’amélioration des conditions de vie de nos populations, et surtout la création d’emplois pour notre jeunesse ». Il est dans ce sens, permis d’espérer car les bonnes performances économiques des Etats membres « encouragent à l’optimisme » avec un taux de croissance économique de 6,8% en 2016, soit quatre fois supérieurs à la moyenne de l’Afrique sub-saharienne. Quant aux perspectives économiques de 2017, elles sont favorables malgré « toutes les contraintes vécues au quotidien ». Et le Président en exercice de la Conférence de dire que « ces résultats encourageants sont le fruit des politiques économiques cohérentes mises en œuvre par nos pays respectifs avec l’accompagnement des organes et des institutions communautaires et le soutien de la communauté internationale ».
Toutefois, prévient Monsieur Alassane OUATTARA, les bonnes performances de notre union « ne doivent pas occulter les défis auxquels nous sommes confrontés ». Ces défis, a-t-il dit, « concernent les menaces sécuritaires, la baisse de la demande en provenance des économies émergentes, la baisse des taux des principaux produits de base et la baisse des liquidités bancaires ».
Se prononçant toujours sur la vie de l’Union, principalement dans le domaine de l’intégration régionale, le chef de l’Etat ivoirien note que « des avancées significatives dans plusieurs domaines ont été faites, en particulier l’approfondissement des marchés communs et la mise en œuvre des politiques sectorielles ».
Au vu de toutes ces données, le Président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat propose que la présente session extraordinaire se penche sur « l’état de l’Union ainsi que sur la gouvernance des institutions » en vue de prendre des décisions nécessaires pour « renforcer notre cohésion ainsi que notre intégration régionale pour le bien-être des populations de notre espace communautaire ». En somme, prendre d’importantes décisions « pour l’avenir de notre institution », a conclu le Président Alassane OUATTARA.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Sommet extraordinaire de l’UEMOA : Le Président du Faso est arrivé à Abidjan

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE est arrivé à Abidjan dans la matinée du 10 avril 2017 pour prendre part au Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).
Le Président du Faso a été accueilli à sa descente de l’avion par le Vice-Président de Côte d’Ivoire, Monsieur Daniel Kablan DUNCAN, des membres du gouvernement ivoirien, les Ministres burkinabè des Affaires étrangères, et de l’Economie, l’Ambassadeur du Burkina Faso auprès de la République de Côte d’Ivoire et le personnel de l’ambassade.
Après un bref entretien au salon d’honneur présidentiel, le Président du Faso a été salué par des membres de la communauté burkinabè présents à l’aéroport, avant de regagner son pied à terre.
Ce Sommet extraordinaire auquel sont conviés les dirigeants ouest africains va se pencher sur les questions économiques et financières de l’institution. La désignation du président de la Commission de l’UEMOA devrait également être abordée au cours du huit clos qui interviendra juste après l’ouverture officielle.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Communiqué de presse: Le Président du Faso à Abidjan pour un Sommet extraordinaire de l’UEMOA

PRESIDENCE DU FASO BURKINA FASO
------ -------
CABINET Unité-Progrès-Justice
------
DIRECTION DE LA COMMUNICATION

Ouagadougou, le 09 avril 2017


Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE prendra part le lundi 10 avril 2017 à Abidjan, à un Sommet extraordinaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).
Dans la capitale économique ivoirienne, le Président du Faso et ses pairs de la communauté ouest africaine vont échanger sur les questions relatives au bon fonctionnement de leur institution.
En marge de la réunion, le Président du Faso échangera avec des partenaires du Burkina sur des sujets liés au développement du pays.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 

« Que le Seigneur vous assiste dans votre mission », souhaitent les enfants du préscolaire privé Monseigneur Dieudonné YOUGBARE au Président du Faso

Les pensionnaires du Centre d’Eveil et d’Education préscolaire privé Monseigneur Dieudonné YOUGBARE de Koupéla ont visité, ce samedi 08 avril 2017, le Palais de Kosyam. Les « tous petits » ont saisi l’occasion pour rencontrer le Président Roch Marc Christian KABORE.
Au nombre de 154, élèves et encadreurs ont été accueillis chaleureusement à la Présidence du Faso ce samedi 8 avril 2017. Quatre temps forts ont marqué cette visite des enfants du Centre d’Eveil et d’Education préscolaire privé Monseigneur Dieudonné YOUGBARE de Koupéla : visite guidée à l’intérieur du palais présidentiel, séance de photos avec le chef de l’Etat, l’intonation en chœur du Ditaniyè et remise d’un souvenir au Président du Faso.
Les enfants très enthousiastes, ont pu découvrir lors de la visite, l’espace aménagé dénommé plateforme de la Présidence qui accueille certaines manifestations, le dispositif des plaques solaires qui alimentent en partie le palais en électricité, la salle polyvalente et le hall d’honneur où sont disposés les posters de tous les chefs d’Etat du Burkina Faso.
La visite guidée a fait place à une séance de photos. Chaque section, à savoir les « oiseaux », les « lapins » et les « béliers » (entendu la petite, moyenne et grande section) a posé avec le Président du Faso. Visiblement très à l’aise aux côtés du chef de l’Etat, les enfants ont, à l’unisson avec lui, chanté l’hymne nationale.
S’en est suivie la remise d’un présent des pensionnaires du centre au Président Roch Marc Christian KABORE. Après avoir remercié le Président du Faso pour l’accueil chaleureux qui leur a été réservé, Madame Pulchérie BERE, s’est adressée au nom de tous ses camarades au Président du Faso : « Nous vous aimons beaucoup, nous vous offrons ce présent, signe de notre Amour pour vous. Que le Seigneur vous assiste dans votre mission. Nos prières vous accompagnent. Merci, merci ! »
A son tour, le chef de l’Etat a félicité ces petits qui maîtrisent parfaitement le ditaniyè.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso