Théodore II d’Alexandrie reçoit le Président du Faso

Dans le déroulé de son agenda au Caire, le Président Roch Marc Christian KABORE a rendu une visite de courtoisie au Pape de l'église copte orthodoxe d’Egypte, sa Sainteté Tawadros II, en fin de matinée du jeudi 8 juin 2017. Cette visite a été l’occasion pour le chef de l’Etat de présenter les condoléances du peuple burkinabè à l’Eglise copte pour les victimes des attentats dont ont été victimes des fidèles chrétiens coptes.
Tawadros II d’Alexandrie a d’abord souhaité la bienvenue au Président du Faso en Egypte et s’est dit content de cette visite au Caire. « Mon souhait est de voir le Président du Faso visiter des monastères coptes ».
Tout en souhaitant un agréable séjour au Président du Faso et à sa délégation, et beaucoup de bonheur au peuple burkinabè, il s’est dit « très fier des Etalons, l’équipe nationale du Burkina Faso ».
Pendant les échanges, le Patriarche de l’église copte orthodoxe d’Egypte a fait savoir au Président du Faso que l’église copte a effectué de nombreuses missions au profit des populations en dehors même de l’Egypte. « Nous avons effectué de nombreuses missions pour soigner les malades. Nous intervenons beaucoup dans le social et nous avons un très bon rapport avec les autorités politiques et religieuses de l’Egypte ».
Le Président du Faso a quant à lui, remercié le Pape copte pour l’accueil fraternel qui a été réservé à sa délégation et à lui-même. Aussi, a-t-il dit au Pape Tawadros II « toute sa tristesse suite à l’attentat dont ont été victimes des fidèles de l’Eglise copte orthodoxe d’Egypte et au nom de tout le peuple burkinabè, il a présente ses condoléancés aux familles endeuillées ».
Le Président du Faso a ensuite fait au Pape de l’église orthodoxe copte, le point de ses rencontres avec les autorités égyptiennes. Il en a profité pour saluer « l’esprit de tolérance, d’acceptation des différences en Egypte, toute chose qui contribue au renforcement de la paix ».
Au chef de l’Etat, le Patriarche de l’église orthodoxe copte d’Egypte a dit toute sa disponibilité et celle de son église à travailler pour le renforcement de la coopération entre le Burkina Faso et l’Egypte.
Déjà en décembre 2016, des médecins coptes ont effectué une mission médicale au centre médical Paul VI à Ouagadougou. Le Président du Faso, a de ce fait instruit le Ministre de la Santé de poursuivre les contacts dans ce sens pour que le Burkina Faso puisse profiter davantage de ce genre de programme au profit des populations.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 

Le Président du Faso chez le grand imam de la mosquée Al-Azhar du Caire

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a rendu une visite de courtoisie le 8 juin 2017 au cheikh Ahmed Mohamed El-TAYEB, grand imam de la mosquée Al-Azhar du Caire, la plus haute personnalité de l’islam en Egypte.
Les échanges entre le Président du Faso et le cheickh El TAYEB ont essentiellement porté sur la situation des étudiants burkinabè arabophones dans la capitale égyptienne qui sont dans des situations irrégulières pour certains. Le chef de l’Etat a souhaité que les bourses octroyées à ces étudiants par le grand imam de la mosquée Al Azhar passent par le ministère en charge des Enseignements supérieurs au Burkina pour une meilleure répartition et un meilleur suivi des étudiants au Caire.
En matière de coopération, le cheikh Ahmed Mohamed El-TAYEB a dit au chef de l’Etat, sa disponibilité d’accompagner le Burkina Faso dans la formation, par l’enseignement des vrais préceptes de l’Islam à des imams burkinabè afin de mieux lutter contre l’extrémisme religieux.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Le Premier ministre égyptien chez le Président du Faso

Au deuxième jour de sa visite au Caire en République Arabe d’Egypte, le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a reçu en audience le Premier ministre égyptien, Monsieur Cherif ISMAIL en début de matinée du jeudi 08 juin 2017.
Au menu des échanges entre les deux personnalités, le renforcement de la coopération entre le Burkina Faso et l’Egypte dans le domaine de la santé. A cet entretien avec le chef de l’Etat, était présent le Ministre de la Santé, Monsieur Nicolas MEDAH.
«Cet entretien a porté sur des questions relatives à la coopération bilatérale dans les domaines de l’industrie, du commerce et de la santé », a dit Monsieur Ahmed EMAD, Ministre de la Santé de l’Egypte. « Sur ce dernier point, a précisé Monsieur EMAD, ils ont évoqué la possibilité de construction d’une usine de produits pharmaceutiques au Burkina Faso par l’Egypte qui a une grande expérience en la matière car ayant déjà exécuté ce genre de projets dans de nombreux pays africains ».
Selon Monsieur Ahmed EMAD, l’Egypte envisage également l’échange de chirurgiens et de professeurs dans les facultés de médecine avec le Burkina Faso et prévoit aussi de partager son expérience dans la lutte contre les maladies hépatiques.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Les Ministres égyptiens en charge des questions militaires reçus en audience par le Président du Faso

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a reçu en audience le 7 juin 2017 à son pied à terre sis au palais de Koubbah au Caire, les Ministres égyptiens en charge de la Défense et de la Production militaire, le Général d’Armée Sedki SOBHI et le Général de Division Mohamed EL ASSAR.
Les deux ministres sont venus s’entretenir avec le chef de l’Etat, de la coopération bilatérale en matière militaire entre le Burkina Faso et l’Egypte. Le Président du Faso avait à ses côtés au cours de ces deux audiences, le Ministre burkinabè de la Défense et des anciens Combattants, Monsieur Jean Claude BOUDA.
« Il s’est agi lors des deux entretiens, de discuter de coopération militaire. Nous estimons que dans le contexte actuel, nous devons renforcer la coopération militaire au niveau des pays du Sud. Nous savons que l’Egypte a une très grande expérience et une expertise en matière de lutte contre le terrorisme. Dans la partie nord de notre pays, la menace terroriste est présente », a confié le Ministre de la Défense et des anciens Combattants.
Enfin, Monsieur Jean Claude BOUDA a dit que « nous cherchons les voies et moyens pour mutualiser nos énergies, nos efforts et nos intelligences pour venir à bout des menaces terroristes qui sèment la désolation et la mort dans notre pays ».

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Burkina Faso/République Arabe d’Egypte : Les Présidents KABORE et Al SISSI réaffirment leur engagement de renforcer la coopération bilatérale

A l’issue de la séance de travail que le Président Roch Marc Christian KABORE a eu avec son homologue égyptien Abdel Fattah Al SISSI le 7 juin 2017, les deux chefs d’Etat ont réaffirmé leur volonté au cours d’un point de presse, de renforcer la coopération égypto-burkinabè.
Peu après son arrivée au Caire dans l’après-midi du 7 juin 2017, le Président du Faso a été officiellement accueilli par son homologue de la République Arabe d’Egypte au siège de la présidence à Héliopolis où il a eu droit à tous les honneurs : présentation des armes par la Garde d’Honneur; exécution de l’Hymne national du Burkina, suivi par celui de l’Egypte ; revue de la Garde d’Honneur ; présentation des hautes personnalités de la République Arabe d’Egypte et du Burkina Faso et séance de photos.
A l’issue du cérémonial d’accueil, les deux dirigeants s’entretiennent en tête à tête avant la séance de travail élargi aux deux délégations. Au terme de ces échanges, les Présidents Roch Marc Christian KABORE et Abdel Fattah Al SISSI animent un point de presse au cours duquel ils réaffirment leur engagement d’insuffler un nouvel élan à la coopération entre leurs deux pays.
« J’ai discuté avec le Président Roch Marc Christian KABORE, des moyens d’appuyer et de renforcer la coopération bilatérale entre l’Egypte et le Burkina Faso dans différents domaines. Nous nous sommes mis d’accord sur des questions de libre échange et sur des accords économiques », a déclaré le Président égyptien.
Le Président Abdel Fattah AL SISSI a ensuite exprimé au Président du Faso, « son admiration pour la stabilité et le développement du Burkina Faso ». Il a affirmé que l’Egypte va apporter son soutien au Burkina Faso en investissant dans différents domaines, notamment les infrastructures et l’énergie. « Nous nous sommes mis d’accord sur le renforcement de la coopération par le renforcement des capacités à travers des stages et des formations. Je souhaite que la tenue prochaine de la Commission mixte au Caire soit accélérée pour promouvoir les relations entre les deux pays », a soutenu le Président égyptien.
Les deux chefs d’État ont également abordé au cours de cette rencontre, des questions relatives à la situation politique et sécuritaire régionale, notamment en en Libye et dans le Sahel.
Pour terminer, le Président AL SISSI a qualifié cet entretien de « positif et fructueux » et a dit espérer que cette collaboration entre les deux pays continue toujours pour « l’intérêt des deux peuples et du continent africain ».
Répondant à son homologue égyptien, le Président du Faso a confié qu’ « entre l’Egypte et le Burkina Faso, les relations sont anciennes et de ce point de vue, nous sommes engagés à faire en sorte que la prochaine rencontre mixte permette de relancer cette coopération de façon intensive dans les domaines de l’éducation, de l’agriculture, de la santé et dans le domaine militaire».
Le chef de l’Etat a réaffirmé son engagement à « faire en sorte que le secteur privé joue son rôle dans les relations entre nos deux pays ». « C’est pour cela que, durant mon séjour, j’aurai l’opportunité de rencontrer les hommes d’affaires égyptiens. C’est l’occasion pour nous de faire en sorte qu’il existe une coopération entre les secteurs privés », a indiqué le Président Roch Marc Christian KABORE.
Le Président du Faso a « salué le leadership de son homologue égyptien dans la lutte non seulement contre le terrorisme, mais également dans la stabilité qu’il a pu apporter à l’Egypte ». Outre ces acquis, il s’est également félicité de toutes ses actions pour la paix dans la sous-région, en Libye et en Syrie.
« Nous ne pouvons que vous encourager et vous soutenir de manière à ce que le travail que vous menez aujourd’hui, non seulement ramène la confiance entre les Egyptiens eux-mêmes, mais également la confiance de ceux qui viennent de l’extérieur, car je dois le rappeler, l’Egypte est un centre touristique beaucoup prisé. Il est temps qu’elle retrouve son lustre d’antan dans ce domaine », a déclaré le Président du Faso.
Avant de quitter le siège de la présidence à Héliopolis, le chef de l’État a exprimé sa conviction de voir se renforcer cette coopération dans le cadre de la lutte contre le terrorisme : « Votre expérience doit pouvoir servir non seulement le G5 Sahel, mais également l’Union africaine. Ce combat que nous menons contre le terrorisme est un combat de principe, c’est un combat de longue haleine. C’est également un combat pour lequel nous devons fédérer nos moyens pour arriver à bout de cette gangrène », a dit en conclusion le Président du Faso.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso