« La France et le Burkina Faso ont les mêmes préoccupations et les mêmes points de vue », déclare Monsieur Claude BARTOLONE

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a reçu en audience, une délégation de l’Assemblée nationale française, conduite par son président, Monsieur Claude BARTOLONE en fin de matinée du jeudi 23 mars 2017. La délégation a été introduite auprès du chef de l’Etat par le président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Monsieur Salifou DIALLO.
A l’issue de l’audience, Monsieur Claude BARTOLONE a dit être venu faire le point des travaux de sa délégation avec le Parlement burkinabè.
« Nous venons d’avoir une audience avec le Président du Faso. Nous avons eu l’occasion avec mon collègue président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso de lui dire le travail que font ensemble les deux Assemblées pour renforcer la démocratie, pour avoir un échange en ce qui concerne les procédures parlementaires qui doivent rendre plus opérationnels les différents travaux des Parlements. Et puis, nous avons eu un échange à la fois sur les questions liées au terrorisme, sur les questions qui doivent nous permettre d’agir ensemble pour renforcer la sécurité de nos populations », a indiqué le président du Palais Bourbon.
La délégation conduite par Monsieur BARTOLONE a également évoqué avec le chef de l’Etat, les sujets relatifs à la coopération décentralisée, la sécurité, l’aide au développement, etc.
De l’avis du président de l’Assemblée nationale française, l’audience avec le Président du Faso a permis de « constater que nous (NDLR : Burkina Faso et la France) avions les mêmes préoccupations, les mêmes points de vue ».
Pour conclure, Monsieur Claude BARTOLONE a souligné que la rencontre de travail entre les Parlements burkinabè et français, objet de son séjour à Ouagadougou, constitue « une démonstration des liens fraternels et politiques qui existent entre nos deux pays ».

 

L’ancien Président allemand, Horst KÖHLER reçu en audience par le Président du Faso

En visite officielle à Berlin, le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a reçu en audience en début de matinée du mercredi 22 mars 2017, l’ancien Président allemand de 2004 à 2010, Monsieur Horst KÖHLER. Au menu de leurs échanges, la coopération bilatérale. 

A l’issue de l’audience, Monsieur Horst KÖHLER a confié avoir eu «  des discussions fructueuses avec le Président du Faso et le féliciter pour la stabilité qui prévaut au Burkina car il faut la stabilité pour créer un environnement favorable aux investissements ».

Selon l’ancien Président allemand, la visite du Président du Faso « vient à point nommé parce qu’en juin prochain, l’Allemagne abritera une rencontre du G20 et la Chancelière Angela MERKEL qui en est la présidente, mettra à profit sa présidence pour inscrire certains points de la coopération à l’ordre du jour ».

Sur le plan de la coopération bilatérale, le Président Roch Marc Christian KABORE et Monsieur Horst KÖHLER ont évoqué des questions relatives à « la formation technique et professionnelle pour les jeunes, au développement des petites et moyennes entreprises et à l’énergie ».

La concrétisation de la coopération bilatérale au menu des échanges entre le Président du Faso et des personnalités allemandes

Au terme de sa visite officielle à Berlin en République fédérale d’Allemagne, le Président du Faso a été reçu le 22 mars 2017 par le président de la Bundestag (Assemblée parlementaire), Monsieur Norbert LAMMERT. Le chef de l’Etat a également accordé une audience à Monsieur Gerd  MÜLLER, Ministre fédéral de la Coopération économique. Ces différentes rencontres ont pour objectif de formaliser les engagements pour le renforcement de la coopération bilatérale.

« Ces échanges ont permis d’avancer d’une manière plus concrète sur les dossiers qui ont été discutés avec la Chancelière Angela MERKEL. Ces dossiers concernent des sujets comme les énergies renouvelables, la question sécuritaire, mais également l’agriculture avec notamment la transformation du coton dont le Burkina Faso est le premier pays  producteur en Afrique », a déclaré le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieur. 

Selon Monsieur Alpha BARRY, le Ministre fédéral allemand s’est dit« désolé de voir des balles de coton exportées alors qu’il existe des possibilités de transformation sur place ». 

Le Ministre Alpha BARRY pense que d’une manière générale, « cette visite officielle a été appréciée à sa juste valeur car elle a permis d’avancer et de relancer la coopération bilatérale ». 

Concernant la question sécuritaire,le chef de la diplomatie a  précisé que le Ministre de la Défense du Burkina a eu des« entretiens fructueux avec le Secrétaire d’Etat allemand à la Défense ».

Table ronde sur le Burkina : Le Président du Faso invite les hommes d’affaires burkinabè et allemands à travailler en partenariat.

En marge de sa visite officielle à Berlin en République fédérale d’Allemagne, le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a pris part à la table ronde sur le Burkina Faso, dans l’après–midi du mardi 21 mars 2017.
Inscrit au menu des activités du 3e Forum économique de Berlin sur l’Afrique, cet exercice a consisté à présenter aux investisseurs allemands, les potentialités d’affaires qu’offre le Burkina Faso. Etaient présents à cette rencontre, des membres du gouvernement, une forte délégation de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso conduite par son président, Monsieur Mahamadi SAWADOGO et de nombreux hommes d’affaires allemands.
Dans son intervention, le président de la Chambre de Commerce du Burkina Faso a fait le bilan des échanges commerciaux entre notre pays et l’Allemagne avant que l’on assiste à la projection d’un film documentaire d’une dizaine de minutes sur les opportunités d’affaires au Burkina.
Quant au Président du Faso, il a d’abord « rassuré les investisseurs allemands de la disponibilité du Burkina Faso à les accueillir en terme de contributeurs au développement économique et social, également en tant que créateurs d’emplois et en tant qu’investisseurs dans les secteurs où ils peuvent avoir de la rentabilité ».
Aussi, leur a-t-il garanti l’existence « des conditions pour un environnement sain pour les investissements dans notre pays ».
Le chef de l’Etat a également présenté les offres et les nombreuses opportunités d’affaires au Burkina Faso, dont la transformation des produits locaux y compris le coton, un produit qui fait de notre pays dans la sous-région, le premier producteur.
D’autres domaines tel l’élevage, peut intéresser les investisseurs allemands sans oublier le secteur minier qui connait un boom, l’internet et la connectivité qui demeurent des domaines à exploiter.
« En matière d’énergie par exemple, a relevé le Président Roch Marc Christian KABORE, l’Allemagne a une grande expérience qu’elle peut partager avec le Burkina Faso puisque nous souhaitons d’ici à 2020, que 30% de notre énergie soient orientés vers l’énergie renouvelable ».
Toutefois, pour plus d’efficacité dans la réussite des partenariats entre les hommes d’affaires, le Président du Faso a « insisté sur la nécessité du gouvernement allemand d’accompagner leurs investisseurs dans notre pays ». Le chef de l’Etat avant de prendre congé des hommes d’affaires, a « souhaité que cette rencontre crée les fondements d’une collaboration beaucoup plus durable entre les hommes d’affaires allemands et burkinabè ».
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Le Président du Faso rencontre les hommes d’affaires burkinabè

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a rencontré en début de soirée du mardi 21 mars 2017 à Berlin, la délégation de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina conduite par son président, Monsieur Mahamadi SAWADOGO.
Présents dans la capitale de la République fédérale d’Allemagne pour prendre part au 3e Forum économique de Berlin sur l’Afrique, les hommes d’affaires burkinabè sont allés exprimer au Président Roch Marc Christian KABORE leur remerciement et leur gratitude pour sa participation appréciable à ce Forum.
Les hommes d’affaires ont exprimé au Président du Faso, le souhait de leur prise en compte dans les différentes missions présidentielles afin de pouvoir rencontrer et convaincre le maximum d’investisseurs internationaux.
En retour, le chef de l’Etat s’est exprimé sur sa rencontre avec la Chancelière allemande, Madame Angela Merkel.
Le Président Roch Marc Christian KABORE a également salué le déplacement de Berlin des hommes d’affaires. « Je suis heureux de voir que des hommes d’affaires participent aux travaux et mènent aussi des échanges directs avec d’autres opérateurs économiques », a déclaré le chef de l’Etat qui pense que « nos hommes d’affaires doivent retenir que toutes les possibilités, toutes les discussions qu’ils engagent, engagent en retour leur crédibilité pour rassurer leur partenaire sur les questions échangées avec eux ». D’où l’invite adressée aux acteurs de la Chambre de Commerce à ne pas dérober à cette règle.