Écrire au président

Recherche
avancée

2008-08-04

Communiqué du Conseil des ministres du 4 août 2008

Le conseil des ministres s’est tenu le lundi 04 août 2008 en séance ordinaire à partir de 09 heures 00 sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso, Président du conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, autorisé des missions à l’étranger et procédé à des nominations.
I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

Le conseil a examiné et adopté trois (03) rapports relatifs à la révocation des agents indélicats que sont respectivement :
GUIRE Salif, Mle 49 645, infirmier breveté en service au Centre médical avec antenne chirurgicale du district sanitaire de Dô dans la ville de Bobo-Dioulasso ;

KI Constant, Mle 108 695, agent itinérant de santé en service au Centre de promotion sociale de Zourmakita, district sanitaire de Manga ;

NSANZIMANA Jean Claude, Mle 104 109, médecin en service au Centre hospitalier régional de Koudougou.

Les intéressés se sont rendus coupables de manquement grave à leurs obligations d’honorabilité et de dignité prescrites par les dispositions en vigueur.

Ils sont révoqués de la Fonction publique en application de l’article 147 de la loi n°013-98/AN du 28 avril 1998 portant régime applicable aux emplois et aux agents de la Fonction publique.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

Le conseil a examiné et adopté neuf (09) rapports. Le premier rapport est relatif à une demande d’autorisation pour la passation d’un marché de gré à gré pour les missions de contrôle technique des infrastructures sanitaires des régions du Centre-Est et du Nord.

Au terme de ses délibérations, le conseil a autorisé la passation dudit marché avec le Laboratoire national du bâtiment et des travaux publics pour un montant de cent vingt millions trois cent cinquante deux mille six cent quarante sept (120 352 647) F CFA TTC.

Le deuxième rapport est relatif aux résultats des travaux de dépouillement de l’appel d’offres pour les travaux de construction et de bitumage d’un tronçon de six (06) km de la route nationale 18 entre Fada N’Gourma et Bilanga.

Après délibération, le conseil a marqué son accord pour la passation du marché avec l’entreprise EBOMAF pour un montant de deux milliards quatre cent trente millions neuf cent vingt sept mille sept cent quatre vingt quatorze (2 430 927 794) F CFA TTC avec un délai d’exécution de quatre (04) mois.

Le financement est assuré par le budget de l’Etat gestion 2008.

Le troisième rapport est relatif aux résultats des travaux de dépouillement de l’appel d’offres restreint pour l’acquisition de 14 500 tonnes d’engrais au profit du ministère de l’Agriculture, de l’hydraulique et des ressources halieutiques. Cet appel d’offres entre dans le cadre des mesures exceptionnelles prises par le gouvernement en vue d’accroître la production agricole de la campagne 2008-2009, notamment le riz.

Au terme de ses délibérations, le conseil a autorisé l’attribution du marché aux entreprises TROPIC-AGROCHEM/TOGUNA et AMEFERT pour un montant de cinq milliards cent cinquante quatre millions neuf cent vingt cinq milles (5 154 925 000) F CFA TTC avec un délai d’exécution de quinze (15) jours.

Le quatrième rapport est relatif au désengagement de l’Etat du capital de la Banque agricole et commerciale du Burkina (BACB).

Dans le cadre de son désengagement des secteurs concurrentiels, il s’avère indispensable pour l’Etat de céder une partie de ses actions à des partenaires de références en vue d’un développement diversifié des activités de la BACB.

Les concertations entamées avec le groupe ECOBANK ayant présenté la meilleure offre ont abouti à la prise de majorité dans la participation au capital de la BACB ; le prix de cession s’élève à neuf milliards cinq cent millions (9 500 000 000) de F CFA représentant la prise de majorité à hauteur de 90% dans le capital global de la BACB sur des actions antérieurement détenues par la BCEAO, la BOAD, la SGBB, l’AFD et l’Etat burkinabè. L’Etat burkinabè conservera 10% des actions dans le capital de la banque.

Le cinquième rapport est relatif à l’examen des résultats de l’appel d’offres pour les travaux de construction de logements sociaux dans les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Koudougou et Fada N’Gourma entrant dans le cadre du programme « 10 000 logements sociaux ».

Le conseil a autorisé l’attribution des marchés à vingt quatre (24) entreprises pour un montant de un milliard huit cent quarante neuf millions vingt huit mille quatre cent quinze (1 849 028 415) F CFA.

Le financement de l’opération est assuré par le budget de l’Etat gestion 2008.

Le sixième rapport est relatif à l’examen et à l’adoption d’un décret portant révocation de KONE Abdul-Wahab, Mle 39 699 C, inspecteur du Trésor, précédemment agent comptable de l’Ecole nationale des eaux et forêts de Dindéresso.

KONE Abdul-Wahab s’est rendu coupable de plusieurs malversations portant sur un déficit de caisse de 21 080 017 F CFA, d’opérations frauduleuses sur chéquiers d’un montant de 348 825 566 F CFA.

Au terme de ses délibérations, le conseil a décidé la révocation de KONE Abdul-Wahab avec poursuite judiciaire conformément à l’article 147 de la loi n°013-98/AN du 28 avril 1998 portant régime applicable aux emplois et aux agents de la Fonction publique.

En outre, le conseil a instruit les ministres en charge du dossier de diligenter des investigations en vue de mettre à jour tous les manquements et implications liés à ces malversations.

Le septième rapport est relatif aux résultats des travaux de dépouillement de l’appel d’offres restreint pour la construction, la réhabilitation et l’exploitation de systèmes d’approvisionnement en eau potable (AEPS) dans les régions du Sahel, du Centre-Nord et de l’Est.

Au terme de ses délibérations, le conseil a marqué son accord pour l’attribution du marché aux entreprises :
Groupement Vergent Hydro/Faso Hydro pour un montant de sept cent vingt six millions soixante quatre mille huit cent vingt six (726 064 826) F CFA TTC avec un délai d’exécution de six (06) mois.

PPI – BF pour un montant de six cent vingt cinq millions six cent soixante seize mille quatre cent vingt six (625 676 426) F CFA TTC avec un délai d’exécution de six (06) mois.

Le financement est assuré par l’Agence française de développement.

Le huitième rapport est relatif à l’adoption d’un décret portant création, attributions, composition, organisation et fonctionnement de l’Institut des hautes études internationales (INHEI).

Il a pour missions la formation et le perfectionnement des cadres supérieurs en diplomatie et en relations internationales au profit des administrations publiques, du secteur privé et de la société civile ainsi que la promotion de la culture de l’international et la recherche prospective.

Le nouvel institut a le statut d’un établissement public à caractère scientifique, culturel et technique (EPSCT) disposant d’une personnalité juridique et d’une autonomie financière.

Le neuvième rapport est relatif à l’adoption d’un décret portant création, attributions, composition, organisation et fonctionnement d’un Fonds national de solidarité.

Le Fonds national de solidarité contribue à la prise en charge des personnes vulnérables, des groupes défavorisés ou en difficultés et des victimes des catastrophes naturelles et des crises humanitaires.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE

Le conseil a examiné et adopté deux (02) rapports. Le premier rapport est relatif à l’examen et à l’adoption d’un décret portant définition des juridictions des missions diplomatiques du Burkina à travers le monde.

Notre pays compte vingt huit (28) missions diplomatiques qui couvrent différents pays.

Le présent décret prend en compte la nouvelle ambassade auprès de la République fédérative du Brésil avec résidence à Brasilia et reconsidère les juridictions précédemment définies par les dispositions du décret n°2004-454/PRES/PM/MAECR du 18 octobre 2004.

Le second rapport est relatif à l’examen et à l’adoption d’un décret portant approbation des statuts de l’Institut national des hautes études internationales (INHEI).

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DES TRANSPORTS

Le conseil a examiné et adopté un décret portant organisation de la recherche et le sauvetage d’aéronefs en détresse au Burkina Faso.

Au terme du présent décret, tout aéronef bénéficiera des premiers secours organisés conformément à la réglementation internationale.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION

Le conseil a examiné et adopté un décret portant dissolution de la fédération des associations professionnelles des contrôleurs aériens de l’ASECNA (FAPCAA).

En exécution de son préavis de grève du 30 juin 2008, les membres de cette fédération ont observé quarante huit (48) heures de silence radio du lundi 29 au mercredi 31 juillet 2008 en dépit de la lettre du ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, la réquisition du ministre des Transports et la décision du Tribunal de grande instance de Ouagadougou déclarant le mouvement illégal.

La FAPCAA reconnue par récépissé n°95-0286/MAT/SG/DGAT/DLPAJ du 02 octobre 1995 a pour objectifs de contribuer à la promotion, à la régularité et la sécurité de la circulation aérienne.

Aussi, la grève observée ayant perturbé la sécurité aérienne contraire à son statut, le conseil des ministres a adopté un décret portant dissolution de la FAPCAA en application des dispositions de l’article 47 de la loi n°10-92/ADP du 15 décembre 1992.

I.6. AU TITRE DU MINISTERE DES MINES, DES CARRIERES ET DE L’ENERGIE

Le conseil a examiné et adopté deux (02) rapports.

Le premier rapport est relatif à l’état d’avancement de la réforme du secteur de l’énergie.

La politique de développement du secteur de l’énergie favorise une réforme dudit secteur qui permet l’accès de l’électricité à moindre coût au plus grand nombre. En plus des centres exploités par la SONABEL, l’électrification rurale gérée par le Fonds de développement de l’électrification constitue le second axe prioritaire de cette politique d’électrification dans notre pays.

Au terme de ses délibérations, le conseil a donné des instructions aux ministres en charge du dossier de poursuivre la réflexion pour l’aboutissement de la politique de réforme du secteur de l’énergie.

Le second rapport est relatif à la mise en œuvre des filières de formation dans les métiers des mines.

L’activité minière au Burkina Faso connaît un essor qui nécessite une action vigoureuse de formation en vue de la résorption des besoins de personnel qualifié en la matière.

Au terme de ses délibérations, le conseil a instruit les ministres en charge des Mines et des Enseignements secondaire, supérieur et de la recherche scientifique de mettre en place dans les meilleurs délais la structure de formation requise en collaboration avec les opérateurs du secteur minier et les partenaires techniques et financiers.

La création d’un institut supérieur de formation dans les métiers des mines répond aux différents besoins de qualification des sociétés minières.

I.7. AU TITRE DE MINISTERE DU COMMERCE, DE LA PROMOTION DE L’ENTREPRISE ET DE L’ARTISANAT

Le conseil a examiné et adopté un rapport relatif à l’évaluation et à la définition de la stratégie de privatisation du Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA).

Le CCVA créé en 1996 sous la forme d’un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) a été transformé en société d’Etat en 1999 avec un capital de quatre cent vingt six millions (426 000 000) F CFA.

Le CCVA a été élu à la privatisation partielle par la loi n°15-2001/AN du 04 juillet 2001. La structure du capital proposée pour le CCVA privatisé se présente comme suit : privés stratégiques 51%, Etat burkinabè 25%, le public 20% et le personnel 04%.

Au terme de ses délibérations, le conseil a autorisé le ministre des Finances d’explorer les possibilités en vue de trouver des partenaires stratégiques pour un bon aboutissement du processus de privatisation du CCVA.

I.8. AU TITRE DU MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE, SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Le conseil a examiné et adopté deux (02) rapports.

Le premier rapport est relatif à l’examen et à l’adoption d’un décret portant modification du décret n°2006-171/PRES/PM/MESSRS/SECU/MFPRE du 20 avril 2006 portant création, attributions, organisation et fonctionnement d’un service de sécurité des universités en vue de permettre la pleine application du décret 2000-560/PRES/PM/MESSRS/MEF/SECU du 12 décembre 2000 relative aux franchises et libertés universitaires.

Au terme de ce décret, le service de sécurité des universités est chargé des missions de sécurité dans les espaces et enceintes universitaires. Il est placé sous la tutelle administrative du ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la recherche scientifique et sous la tutelle technique du ministre de la Sécurité. Le service de sécurité des universités assure la sécurité des biens et des personnes dans les établissements en respect des franchises et libertés universitaires.

Le second rapport est relatif à l’examen et à l’adoption d’un décret portant organisation de l’enseignement supérieur.

Ledit décret vient en application de l’article 26 de la loi n°013-2007/AN du 30 juillet 2007 portant loi d’orientation de l’éducation.

Il traite de l’organisation des enseignements supérieurs public et privé, définit leurs champs d’action, leur structuration administrative, académique et pédagogique.

Le présent décret traite des droits et devoirs des différents personnels présent dans les espaces et enceintes universitaires à savoir les enseignants, le personnel administratif techniques ouvriers et de soutien, les personnels de sécurité universitaires et les étudiants.

Son adoption fixe le cadre juridique du secteur de l’éducation, facilite la mise en œuvre de la politique éducative pour une avancée significative de la réforme de notre système éducatif.

I.9. AU TITRE DU MINISTERE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE

Le conseil a examiné et adopté un décret portant création, attributions, composition et fonctionnement du comité de pilotage des études de faisabilité d’un système national d’assurance maladie.

Il s’agira d’explorer les voies et moyens de mettre en place un système cohérent d’assurance maladie devant permettre un large accès des populations aux soins de santé à l’horizon 2015.

Le présent décret crée un comité de pilotage comprenant les départements ministériels concernés, les organismes de prévoyance sociale, les établissements de santé et la société civile chargé de préparer la mise en œuvre du projet.

I.10. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ACTION SOCIALE ET DE LA SOLIDARITE NATIONALE

Le conseil a examiné et adopté deux (02) rapports.

Le premier rapport est relatif à l’examen et à l’adoption d’un décret portant adoption des statuts du Fonds national de solidarité.

L’adoption de ce décret vise à conformer le fonctionnement du Fonds à la réglementation qui régit les fonds nationaux.

Au terme de ses délibérations, le conseil a adopté ledit décret.

Le second rapport est relatif à l’organisation du mois de solidarité, édition 2008.

Le mois de solidarité est un moment d’interpellation et de sensibilisation des Burkinabè sur la nécessité d’une synergie d’actions en vue de mobiliser des ressources financières et matérielles pour l’appui aux groupes vulnérables.

La présente édition vise à associer le plus grand nombre d’organisations de la société civile, les opérateurs économiques et les investisseurs en vue d’une implication significative dans le développement des actions de solidarité au profit des couches vulnérables.

Au terme de ses délibérations, le conseil a autorisé la célébration du mois de la solidarité en novembre prochain et instruit le ministre en charge de la Solidarité nationale de poursuivre les réflexions en vue d’inculquer une culture pérenne de la solidarité dans notre pays.

I.11. AU TITRE DU MINISTERE DE LA PROMOTION DES DROITS HUMAINS

Le conseil a examiné et adopté un décret portant modification du décret n°2005-100/PRES/PM/MPDH du 23 février 2005 portant création, attributions, composition et fonctionnement du Comité interministériel des droits humains et du droit international humanitaire. Le présent décret assure un meilleur fonctionnement dudit comité et élargit son champ de recours.

Avant de lever sa séance à 14 H 45, le conseil a entendu des communications orales et procédé à des nominations.

II - COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres a fait au conseil le bilan du séjour du Président du Faso en Côte d’Ivoire les 30 et 31 juillet 2008.

Le Président du Faso a pris part à Bouaké à la commémoration du premier anniversaire de la Flamme de la paix qui consacre la Journée nationale de la réconciliation et de la réunification.

La grandiose cérémonie ponctuée de prières s’est déroulée en présence de tous les principaux acteurs politiques de la Côte d’Ivoire.

Les différentes communautés confessionnelles ont prôné la paix des cœurs et prié pour une consolidation de la paix et une évolution harmonieuse du processus devant conduire à des élections apaisées.

Le Président du Faso, facilitateur du dialogue direct inter-ivoirien dont les accords ont été signés à Ouagadougou a marqué sa satisfaction au regard de l’évolution du processus conduisant à la paix.

La seconde étape du séjour s’est déroulée à Yamoussoukro à l’occasion de la sortie de la 38e promotion des élèves officiers d’active de l’Académie militaire de Zambakro dont la promotion porte le nom de baptême Blaise COMPAORE.

La cérémonie riche en couleurs a consacré la sortie de 101 élèves officiers symbolisant la future armée ivoirienne après la crise.

Le Président Blaise COMPAORE a prodigué des conseils à ses filleuls qui effectueront un voyage d’études et de travail au Burkina Faso dans les semaines à venir.

II.2. Le ministre de la Culture, du tourisme et de la communication a fait au conseil une communication relative à la tenue dans notre pays du forum portant sur Les Médias et le développement les 12 et 13 septembre 2008.

Ce forum est une initiative conjointe de la Commission de l’Union africaine et de la Commission de l’Union européenne en association avec les partenaires et professionnels des médias privés et publics.

La Communication pour le développement est un sujet d’intérêt commun qui répond aux défis du 21e siècle. Le forum de Ouagadougou permettra de réfléchir et de formuler des propositions tant pour l’Afrique que pour le monde.

II.3. Le ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la recherche scientifique a fait au conseil une communication relative à la réouverture des universités de Ouagadougou pour compter du 1er septembre 2008.

Le conseil scientifique de l’université de Ouagadougou et le conseil de formation et de la vie universitaire ont proposé les conditions de reprise et d’achèvement de l’année universitaire 2007-2008.

Les mesures académiques et pédagogiques proposées par les instances de l’université prennent en compte le réaménagement du calendrier universitaire, l’application des textes, les inscriptions, l’évaluation, les dérogations et mesures d’accompagnement.

III - NOMINATIONS

MINISTERE DE LA SANTE

Madame Korotoumou OUATTARA, Mle 65 067 T, 1ère classe, 8e échelon, est nommée directrice générale du centre hospitalier universitaire (CHU) Sanou Souro de Bobo-Dioulasso ;

MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

Monsieur Tarebwaogda Lazare SAVADOGO, Mle 52 189 F, inspecteur du Trésor, 1ère classe, 4e échelon, est nommé agent comptable au centre national de la recherche scientifique et technologique ;

Monsieur Reléouindé KASSOGA, Mle 24 883 A, administrateur des services financiers, 1ère classe, 5e échelon, est nommé agent comptable du centre hospitalier universitaire (CHU) Yalgado OUEDRAOGO ;

Monsieur Mohamed Tiémoko OUATTARA, Mle 91 266 M, inspecteur du trésor, 1ère classe, 2e échelon, est nommé agent comptable à la Bibliothèque nationale du Burkina (BNB) ;

Madame Kafouan Angeline BAMBARA/KADEBA, Mle 33 314 K, inspecteur du Trésor, 1ère classe, 9e échelon, est nommée agent comptable au centre hospitalier universitaire (CHU) pédiatrique Charles-de-Gaulle.

MINISTERE DE LA JUSTICE

COUR DES COMPTES Est nommé Premier président de la Cour des Comptes :
Monsieur Boureima Pierre NEBIE, Mle 93 29 E, Inspecteur du Trésor, pour un second mandat de cinq (05) ans.

Sont nommées membres de la Cour des Comptes les personnes dont les noms suivent :
Monsieur Pascal SANOU, Mle 9 506 M, inspecteur des impôts, président de chambre, pour compter du 24 juillet 2007 ;

Madame Sabine OUEDRAOGO/YATA, Mle 15 183 Z, inspecteur principal du trésor, président de chambre, pour compter du 24 juillet 2007 ;

Monsieur Bagnini Désiré Aimé BATIONO, Mle 14 288 E, inspecteur des finances, conseiller, pour compter du 14 août 2007 ;

Monsieur Alfred MEDAH, Mle 18 542 K, inspecteur des finances, conseiller, pour compter du 14 août 2007 ;

Madame Célestine TOE/GOLANE, Mle 15 184 N, inspecteur des impôts, conseiller, pour compter du 14 août 2007 ;

Monsieur Nimpomoussi Joseph TAMINI, Mle 17 968 C, inspecteur des finances et administrateur des services financiers, conseiller, pour compter du 14 août 2007 ;

Monsieur Salfo OUANDAOGO, Mle 15 140 D, inspecteur du Trésor, 1ère classe, 11è échelon, conseiller.

Sont nommés aux fonctions indiquées en regard de leurs noms, les magistrats dont les noms suivent :

COUR DE CASSATION
Monsieur Noaga Barthélemy SININI, Mle 30 083, Magistrat de Grade exceptionnel, 4è échelon, président de Chambre ;

Monsieur Kiehfté DIOLOMPO, Mle 30 120, Magistrat de Grade exceptionnel, 4è échelon, avocat général.

CONSEIL D’ETAT
Madame Marguerite OUEDRAOGO/AYO, Mle 30 086, Magistrat de Grade exceptionnel, 4è échelon, conseiller ;

Monsieur Amidou ZOURE, Mle 16 700 L, administrateur civil, conseiller, pour compter du 14 août 2007 ;

Monsieur Mamadou TOE, Mle 24 993 G, administrateur civil, conseiller, pour compter du 14 août 2007 ;

Les magistrats ci-dessous reçoivent une nomination aux fonctions indiquées en regard de leurs noms :
Madame Elisabeth BADO/SOME, Mle 30 120, Magistrat de Grade exceptionnel, 2e échelon, est nommée Conseiller ;

Monsieur Gustave Marie Vincent SIMDE, Mle 30 150, Magistrat de grade exceptionnel, 3è échelon, est nommé Commissaire du Gouvernement Adjoint ;

Monsieur Kango SAWADOGO, Mle 30 123, Magistrat de grade exceptionnel, 2e échelon, est nommé Commissaire du Gouvernement Adjoint ;

Madame Victoria OUEDRAOGO/KIBORA, Mle 30 120, Magistrat de 1er grade, 2è échelon, est nommée Commissaire du Gouvernement Adjoint.

Sont nommés présidents des Cours d’appel de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, les personnes dont les noms suivent :

Monsieur Georges SANOU, Mle 30 095, Magistrat de Grade exceptionnel, 4è échelon, est nommé Premier Président de la Cour d’Appel de Ouagadougou ;

Monsieur Ouarayo DOFINI, Mle 30 139, Magistrat de Grade exceptionnel, 4è échelon, est nommé Premier Président de la Cour d’Appel de Bobo-Dioulasso.

Sont nommés aux fonctions en regard de leurs noms, les magistrats dont les noms suivent : CHANCELLERIE CABINET
Placide NIKIEMA, Mle 130 181, 1er grade, 2è échelon, est nommé Chef de Cabinet ;
Florentine KIMA, Mle 130 198, 2è grade, 3è échelon est nommée Conseiller Technique ;
Latin PODA, Mle 130 194, 1er grade, 1er échelon est nommé Conseiller Technique ; SECRETARIAT GENERAL
Maryse Angèle BICABA/BATTERY, Mle 30 068, 1er grade, 1er échelon, est nommée Chargé d’étude ;
Mwinzié Eric DA, Mle 130 230, 2è grade, 3è échelon est nommé Chargé d’étude ;
Madame Arlette Toussaint LOMPO/THIOMBIANO, Mle 65 858 C, administrateur civil, 1ère classe, 3è échelon, est nommée chargée d’études au secrétariat général ;

Monsieur Hamidou OUEDRAOGO, Mle 24 126 H, administrateur des services financiers, 1ère classe, 2è échelon, est nommé personne responsable des marchés (PRM).

DIRECTION DES L’ADMINISTRATION PENITENTIAIRE ET DE LA REINSERTION SOCIALE
Moussa Guillaume ZOURE, Mle 130 313, 3è grade, 3è échelon est nommé membre ;

DIRECTION DES AFFAIRES CIVILES PENALES ET DU SCEAU
Amidou NABI, Mle 130 295, 3è grade, 3è échelon est nommé membre ;
Bruno ZABSONRE, Mle 130 384, 3è grade, 2è échelon est nommé membre ;

DIRECTION DE LA LEGISLATION ET DE LA DOCUMENTATION
Issa Saferiba FAYAMA, Mle 130 274, 3è grade, 3è échelon est nommé membre ;

COUR D’APPEL DE OUAGADOUGOU SIEGE
Brigitte OUEDRAOGO/VALMEDE, Mle 30 145, Grade exceptionnel, 4è échelon est nommée Vice-présidente et Présidente de la Chambre d’accusation ;

Kadidiatou HAMA/DIALLO, Mle 30 100, 1er grade, 3è échelon est nommée Présidente de Chambre ;
Seydou MILLOGO, Mle 130 165, 1er grade, 2è échelon est nommé Président de Chambre ;
Fanta YARO/SANOGO, Mle 130 168, 1er grade, 2è échelon est nommée Présidente de Chambre ;
Mathias NIAMBA, Mle 130 175, 1er grade, 2è échelon est nommé Conseiller ;
Wenceslas ILBOUDO, Mle 130 178, 1er grade, 2è échelon est nommé Conseiller ;

Patrice NABIAS, Mle 130 228, 2è grade, 3è échelon est nommé Conseiller ;
Seidou OUEDRAOGO, Mle 130 206, 2è grade, 3è échelon est nommé Conseiller ;
Ibrahima NANA, Mle 130 200, 1er grade, 1er échelon est nommé Conseiller ;

PARQUET GENERAL
Paulin BAMBARA, Mle 130 214, 2è grade, 3è échelon est nommé Substitut du Procureur Général ;
Kalilou SEREME, Mle 130 201, 1er grade, 1er échelon est nommé Substitut du Procureur Général ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE OUAGADOUGOU SIEGE
Pascal COMPAORE, Mle 130 221, 2è grade, 3è échelon est nommé Vice-président ;
Raketa ZOROME, Mle 130 284, 3è grade, 3è échelon est nommée Juge au siège ;
S. N. Michelle SAVADOGO, Mle 130 250, 2è grade, 1er échelon est nommée Juge au siège ;

INSTRUCTION
Fatimata SANOU/TOURE, Mle 130 222, 2è grade, 3è échelon est nommée Juge d’Instruction avec rang de Vice-président ;

Kalifa BAGUE, Mle 130 316, 3è grade, 3è échelon est nommé Juge d’Instruction ;
Sékou TRAORE, Mle 130 335, 3èm grade, 2è échelon est nommé Juge d’Instruction ;

TRIBUNAL D’INSTANCE
Pulchérie W. SAWADOGO, Mle 130 257, 2è grade, 1er échelon est nommée Présidente ;
Moussa KABORE, Mle 130 391, 3è grade, 2è échelon est nommé Juge au siège ;

TRIBUNAL DU TRAVAIL
W. Valérie SAOUADOGO, Mle 130 305, 3è grade, 3è échelon est nommée Juge au siège ;

TRIBUNAL ADMINISTRATIF
Sandaogo Antoine KABORE, Mle 130 243, 3ème grade, 2ème échelon est nommé Juge au siège ;

Ervé DABONE, Mle 130 239, 2ème grade, 1er échelon est nommé Commissaire du Gouvernement ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE KAYA
Tierno Oumar COULIBALY, Mle 130 261, 3è grade, 3è échelon est nommé Président ;
Moussa Stéphane SORY, Mle 130 243, 2è grade, 1er échelon est nommé Procureur du Faso ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE OUAHIGOUYA
Sami Evariste SOU, Mle 130 229, 2è grade, 3è échelon est nommé Président ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE TENKODOGO
Hermann SOMDA, Mle 130 288, 3è grade, 3è échelon est nommé Président ;
Raogo Cyrille Parfait SOUBEIGA, Mle 130 252, 2è grade, 1er échelon est nommé Procureur du Faso ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE FADA
N. Anthelme TARPAGA, Mle 130 282, 3è grade, 3è échelon est nommé Président ;
B. Joël SOMDA, Mle 130 280, 3è grade, 3è échelon est nommé Procureur du Faso ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE KOUDOUGOU
Jean Jacques W. OUEDRAOGO, Mle 130 212, 2è grade, 3è échelon est nommé Procureur du Faso ;

Souleymane SAWADOGO, Mle 130 290, 3è grade, 3è échelon est nommé Juge au siège, cumulativement Président du Tribunal du Travail ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE MANGA
ATTIRON Hervé, Mle 130 268, 3ème grade, 3ème échelon est nommé Président ; TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BOGANDE
Sidi Becaye SAWADOGO, Mle 130 312, 3è grade, 3è échelon est nommé Procureur du Faso ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE KONGOUSSI
Augustine BADO, Mle 130 276, 3è grade, 3è échelon est nommée Présidente ;

Désiré BONKOUGOU, Mle 130 271, 3è grade, 3è échelon est nommé Procureur du Faso ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE ZINIARE
Brahima SERE, Mle 130 304, 3è grade, 3è échelon est nommé Président ;

Daouda ZOUNGRANA, Mle 130 251, 2ème grade, 1er échelon est nommé Procureur du Faso ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE DORI
Adama KAFANDO, Mle 130 307, 3è grade, 3è échelon est nommé Procureur du Faso ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE DJIBO
Ousmane BIRBA, Mle 130 301, 3è grade, 3è échelon est nommé Président ;
Arouna YODA, Mle 130 281, 2è grade, 1er échelon est nommé Procureur du Faso ;

COUR D’APPEL DE BOBO-DIOULASSO SIEGE
Cyprien DABIRE, Mle 130 184, 1er grade, 1er échelon est nommé Conseiller ;
W. Bruno KABORE, Mle 130 203, 1er grade, 1er échelon est nommé Conseiller ;
Adama NANA, Mle 130 208, 2è grade, 3è échelon est nommé Conseiller ;

PARQUET
Didier HIEN, Mle 130 186, 1er grade, 1er échelon est nommé Substitut du Procureur Général ;
Maurice NIKIEMA, Mle 130 195, 1er grade, 1er échelon est nommé Substitut du Procureur Général ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BOBO-DIOULASSO SIEGE
R. Jean OUEDRAOGO, Mle 130 193, 1er grade, 1er échelon est nommé Président ;
Théophile SAWADOGO, Mle 130 242, 2è grade, 1er échelon est nommé Vice-président ;
W. Modeste KONOMBO, Mle 130 226, 2è grade, 3è échelon est nommé Procureur du Faso ;
Emmanuel KONENE, Mle 130 306, 3è grade, 3è échelon est nommé Juge au siège ;

INSTRUCTION
Emile ZERBO, Mle 130 344, 3è grade, 2è échelon est nommé Juge d’Instruction ;
Yssouf SANOU, Mle 130 359, 3ème grade, 2ème échelon est nommé Juge d’Instruction ;
Aristide KOHIO, Mle 130 368, 3è grade, 2è échelon est nommé Juge d’Instruction ;

TRIBUNAL D’INSTANCE DE BOBO
Abasse NOMBRE, Mle 130 321, 3è grade, 3è échelon est nommé Président ;

JUGE DES ENFANTS
Djénéba OUEDRAOGO, Mle 130 387, 3è grade, 2è échelon est nommée Juge des enfants cumulativement juge au siège au Tribunal de Grande Instance de Bobo-Dioulasso ;

TRIBUNAL POUR ENFANTS
N. J. Désiré COMBARY, Mle 130 308, 3è grade, 3è échelon est nommé Juge au Tribunal pour enfants cumulativement juge au siège au Tribunal de Grande Instance de Bobo-Dioulasso ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BANFORA
Zoumana TINDE, Mle 130 247, 2è grade, 1er échelon est nommé Président ;
Mamadou TRAORE, Mle 130 296, 3è grade, 3è échelon est nommé Procureur du Faso ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE DEDOUGOU
Souka KONOMBO, Mle 130 265, 3è grade, 3è échelon est nommé Président ;
Diby Damien MILLOGO, Mle 130 298, 3è grade, 3è échelon est nommé Procureur du Faso ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE TOUGAN
Mahama SORY, Mle 130 291, 3è grade, 3è échelon est nommé Procureur du Faso ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE NOUNA
Edouard KIEMDE, Mle 130 309, 3è grade, 3è échelon est nommé Président ;
Moussa DIANDA, Mle 130 310, 3è grade, 3è échelon est nommé Procureur du Faso ;

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE ORODARA
Anatole KABORE, Mle 130 300, 3ème grade, 3ème échelon est nommé Président ;
Constantin SOME, Mle 130 285, 3è grade, 2è échelon est nommé Procureur du Faso.

Les élèves magistrats dont les noms suivent reçoivent les affectations suivantes :

Palakwendé Ted Rodrigue BILGHO, Mle 130 416, commissaire du gouvernement adjoint près le Tribunal Administratif de Ouagadougou ;

Sonnontien Eugenie Séraphine OUATTARA, Mle 130 417, juge au siège au Tribunal de grande instance de Ouagadougou ;

Noël Quentin Aquin ROUAMBA, Mle 130 418, juge au siège au le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ;

Claver KABRE, Mle 130 419, substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ;

Mathias OUEDRAOGO, Mle 130 420, juge au siège au Tribunal de grande instance de Ouahigouya ;

Dassambwindé Blaise Pascal KABORE, Mle 130 421, juge au siège au Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso ;

Lafama THIOMBIANO, Mle 130 422, substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ;

Oumpouguila dit Charles COULDIATI, Mle 130 423, substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Koudougou ;

Z. Constantin Marie Roland OUEDRAOGO, Mle 130 424, juge d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Koudougou ;

Adama OUEDRAOGO, Mle 130 425, substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouahigouya ;

Emma Adélaïde KI, Mle 130 426, juge au Tribunal du Travail de Ouagadougou ;

Rockia YERBI, Mle 130 427, substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso ;

Carole Gwladys T. W. Yasmina BONKOUNGOU, Mle 130 428, juge au siège au Tribunal de grande instance de Ouagadougou ;

Abdoulaye SEMPORE, Mle 130 429, substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso ;

Emile Fidèle Conatie DALA, Mle 130 430, substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ;

Abdou Fataho OUEDRAOGO, Mle 130 431, juge d’instruction au Tribunal de grande instance de Tenkodogo ;

Bangueibyame Pascal MINOUNGOU, Mle 130 432, juge au siège au Tribunal du Travail de Bobo-Dioulasso ;

Mariam COULIBALY, Mle 130 433, juge au siège au Tribunal de grande instance de Ouagadougou ;

Mathieu LOMPO, Mle 130 434, Substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ;

Ini Benjamine Esther DOLI, Mle 130 435, substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso ;

Kiswensida Victor PAHIMA, Mle 130 436, juge au siège au Tribunal de grande instance de Banfora ;

Souleymane BAKO, Mle 130 437, juge d’instruction au Tribunal de grande instance de Kongoussi ;

Paul DAMIBA, Mle 130 438, juge d’instruction au Tribunal de grande instance de Nouna ;

Abdoul Dramane ILBOUDO, Mle 130 439, juge d’instruction au Tribunal de grande instance de Gaoua ;

Wendpanga Théophile NANA, Mle 130 440, juge d’instruction au Tribunal de grande instance de Orodara ;

Mouni SIMPORE, Mle 130 441, juge d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Djibo ;

Théodore BANCE, Mle 130 442, substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Tenkodogo ;

Oubaïdoulaye OUEDRAOGO, Mle 130 443, substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Dédougou ;

Tahirou KIENOU, Mle 130 444, substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Dori ;

Drissa MILLOGO, Mle 130 445, Juge d’instruction au Tribunal de grande instance de Banfora.

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE

Monsieur Max François Nawonetouo MEDAH, Mle 18 561 P, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 7e échelon, est nommé conseiller technique du ministre délégué chargé de la coopération régionale ;

Madame Noëlie Marie Thérèse OUEDRAOGO, Mle 28 412 X, administrateur civil, 1ère classe, 4e échelon, est nommée conseiller technique du ministre délégué chargé de la coopération régionale ;

Monsieur Kalifa Jacques BELE, Mle 19 926 F, ministre plénipotentiaire, 1ère classe, 12e échelon, est nommé secrétaire permanent de la commission nationale de l’intégration ;

Monsieur Denis OUEDRAOGO, Mle 22 340 Y, ministre plénipotentiaire, 1ère classe, 14e échelon, est nommé coordonnateur de la commission nationale pour les réfugiés (CONAREF) ;

Monsieur Der KOGDA, Mle 22 507 W, ministre plénipotentiaire, 8e échelon, est nommé directeur général des relations multilatérales ;

Monsieur François OUBIDA, Mle 17 299 N, ministre plénipotentiaire, 1ère classe, 9e échelon, est nommé directeur général des relations bilatérales ;

Monsieur Y. Eric TIARE, Mle 26 744 K, ministre plénipotentiaire, 1ère classe, 13e échelon, est nommé directeur général des affaires juridiques et consulaires ;

Madame Aïssata BOLY/GOMGNIBOU, Mle 29 322 J, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 7e échelon, est nommée directrice Europe-Amérique-Caraïbes ;

Monsieur Issa SOMA, Mle 19 924 N, ministre plénipotentiaire, 1ère classe, 8e échelon, est nommé directeur des opérations de maintien de la paix ;

Monsieur Bourèma KI, Mle 97 439 D, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 1er échelon, est nommé directeur des études et de la planification ;

Madame Rosine NEBIE/GUISSOU, Mle 97 440 R, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 1er échelon, est nommée directrice des affaires consulaires ;

Madame Yolande KALWOULE, Mle 91 104 U, journaliste, 2e échelon, est nommée directrice de la communication et de la presse ministérielle ;

Monsieur Benjamin NANA, Mle 25 789 M, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 2e échelon, est nommé directeur Afrique, Asie, Océanie, Moyen-Orient ;

Madame Evelyne Marie Augustine ILBOUDO, Mle 29 455 A, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 7a échelon, est nommée chargée de mission au bureau d’études ;

Monsieur Emmanuel OUEDRAOGO, Mle 13 556 M, administrateur civil, 1ère classe, 10e échelon, est nommé directeur des ressources humaines ;

Madame Monique SANOU/OUEDRAOGO, Mle 51 013 A, interpète-traductrice, 5e échelon, est nommée directrice de l’interprétation et de la traduction ;
Monsieur Sibiri Michel OUEDRAOGO, Mle 10 349 A, ministre plénipotentiaire, 2e classe, 9e échelon, est nommé inspecteur technique ;

Monsieur Simplice Honoré GUIBILA, Mle 25 773, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 8e échelon, est nommé directeur des affaires juridiques et du contentieux ;

Madame Tiga Safiétou SAN/YANOGO, Mle 64 955 F, ministre plénipotentiaire, 1ère classe, 9e échelon, est nommée inspecteur technique ;

Madame Solange Eveline K. Rita AGNEKETOM/BOGORE, Mle 51 147, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 5e échelon, est nommée directrice des organisations spécifiques ;

Madame Habibou BICABA/MINOUGOU, Mle 12 276 J, administrateur des services touristiques, 1ère classe, 10e échelon, est nommée directrice du courrier et de la valise diplomatique ;

Monsieur Amidou TOURE, Mle 46 879 M, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 5e échelon, est nommé directeur des organisations africaines ;

Madame Bibata SANOU/ALI, Mle 19 642 G, 1ère classe, 11e échelon, est nommée conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Vienne ;

Madame Clarisse Marie Hortense ZOURE/ZAGRE, Mle 16 843 B, inspecteur divisionnaire des douanes, est nommée conseiller chargé des questions douanières à Bruxelles ;

Monsieur Jamano LOMPO, Mle 16 988 D, ingénieur du développement rural, environnementaliste, 2e classe, 9e échelon, est nommé attaché près l’Ambassade du Burkina Faso à Rome (Italie) ;

Madame Jeanne D’Arc KY/YELEMOU, Mle 24 927 A, inspecteur du Trésor, 1ère classe, 8e échelon, est nommée trésorier près l’Ambassade du Burkina Faso à Rome (Italie) ;

Madame Mariam KABORE/OUEDRAOGO, Mle 51 012 N, interprète-traductrice, 1ère classe, 3e échelon, est nommée attaché près l’Ambassade du Burkina Faso à Washington (USA) ;

Madame Béatrice Françoise Solange YAMEOGO/NONGANA, Mle 25 584 M, traductrice, 1ère classe, 12e échelon, est nommé attachée près l’Ambassade du Burkina Faso à Accra (Ghana) ;

Monsieur Hilaire SOULAMA, Mle 29 317 T, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 11e échelon, est nommé ministre conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Vienne (Autriche) ;

Madame Clarisse MERINDOL/OUBDA, Mle 88 872 G, juriste assistante, est nommée conseiller juridique près l’Ambassade du Burkina Faso à Genève (Suisse) ;

Madame Maïmounata COMPAORE/OUATTARA, Mle 49 032 L, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 4e échelon, est nommée deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Washington (USA) ;

Madame Bernadette Marie Conrad NIKIEMA/TAPSOBA, Mle 92 318 C, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 2e échelon, est nommée deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Accra (Ghana) ;

Monsieur Dieudonné W. Désiré SOUGOURI, Mle 49 035 X, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 4e échelon, est nommé deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Genève (Suisse) ;

Monsieur Sokière HIEN, Mle 32 082 J, inspecteur du Trésor, 1ère classe, 2e échelon, est nommé trésorier près l’Ambassade du Burkina Faso à Vienne (Autriche) ;

Monsieur Pascal BATJOBO, Mle 74 707 G, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 6e échelon, est nommé premier conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Washington (USA) ;

Monsieur Voho GNOUMOU, Mle 32 033 T, inspecteur du Trésor, 1ère classe, 3e échelon, est nommé trésorier près l’Ambassade du Burkina Faso à Tokyo (Japon) ;

Monsieur Adama OUEDRAOGO, Mle 54 650 R, inspecteur du Trésor, 1ère classe, 4e échelon, est nommé trésorier près l’Ambassade du Burkina Faso à Abidjan (Côte d’Ivoire) ;

Madame B. Stella Eldine KABRE/KABORE, Mle 92 322 E, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 2e échelon, est nommée deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Paris (France) ;

Monsieur Erick Abdoul Kader DIATTO, Mle 37 232 S, inspecteur du Trésor, 3e échelon, est nommé trésorier près l’Ambassade du Burkina Faso à New Delhi (Inde) ;

Monsieur Der Laurent DABIRE, Mle 92 319 D, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 2e échelon, est nommé deuxième conseiller près la mission permanente du Burkina Faso à New York ;

Monsieur Blaise Alain BADO, Mle 26 613 E, professeur des lycées et collèges, 2e classe, 7e échelon, est nommé attaché culturel près l’Ambassade du Burkina Faso à la Havane (Cuba) ;

Madame Odile KABORE/TIENDREBEOGO, Mle 39 702 A, inspecteur du Trésor, 1ère classe, 8e échelon, est nommée trésorier près l’Ambassade du Burkina Faso à Bruxelles (Belgique) ;

Madame Ragnaghnewendé Olivia ROUAMBA, Mle 59 722 A, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 2e échelon, est nommée deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Pretoria (République d’Afrique du Sud) ;

Monsieur Daouda OUEDRAOGO, Mle 75 636 G, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 4e échelon, est nommé deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Riyad (Arabie Saoudite).

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME DE L’ETAT

Monsieur Jean-Baptiste YONI, Mle 08 508 A, commissaire de police, 1ère classe, 10e échelon, est nommé chef du département investigations et recherches au sein de l’Agence générale de recrutement de l’Etat ;

Monsieur Ayassya OUEDRAOGO, Mle 00 41 381 U, professeur certifié, 1ère classe, 7e échelon, est nommé administrateur de la composante ‘‘Gouvernance politique’’ au secrétariat permanent de la bonne gouvernance.

Monsieur Emmanuel SORGHO, administrateur civil, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur régional des Cascades (Banfora) ;

Monsieur Théophile TENKODOGO, administrateur civil, 1ère classe, 1er échelon, est nommé directeur régional du Centre-Sud (Manga) ;

Monsieur Ludovic Ismaël Tinga ZAKSONGO, conseiller en gestion des ressources humaines, 1ère classe, 1er échelon, est nommé directeur régional du Centre-ouest (Koudougou) ;

Monsieur Nirbetermalo Ives SOME, conseiller en gestion des ressources humaines, 1ère classe, 1er échelon, est nommé directeur régional du Centre-Nord (Kaya) ;

Monsieur Idrissa SINON, Mle 32 336 C, conseiller en gestion des ressources humaines, 1ère classe, 2e échelon, est nommé directeur régional des Hauts-Bassins (Bobo-Dioulasso) ;

Monsieur Danini François SAWADOGO, Mle 23 574 D, administrateur civil, est nommé directeur régional du Plateau central (Ziniaré) ;

MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION

Sont nommées secrétaires généraux de région les personnes dont les noms suivent :

Monsieur Blaise Corneille OUEDRAOGO, Mle 15 395, administrateur civil, est nommé secrétaire général de la région de la Boucle du Mouhoun (Dédougou) ;

Monsieur Sory OUATTARA, Mle 23 868, administrateur civil, est nommé secrétaire général du Sud-Ouest (Gaoua).

Sont nommées Hauts commissaires de province les personnes dont les noms suivent :

Monsieur Sié Edgar SOU, Mle 28 405, administrateur civil, est nommé haut commissaire de la province des Banwa (Solenzo) ;

Monsieur Alidou OUEDRAOGO, Mle 28 120, administrateur civil, est nommé haut commissaire de la province du Mouhoun (Dédougou) ;

Monsieur Alassane SINARE, Mle 41 154, juriste, est nommé haut commissaire de la province de la Comoé (Banfora) ;

Monsieur Moumouni TRAORE, Mle 17 548, professeur cetifié, est nommé haut commissaire de la province du Sanmatenga (Kaya) ;

Madame Coumba Fatimata TOURE / DIALLO, Mle 23 790, administrateur civil, est nommée haut commissaire de la province du Boulkiemdé (Koudougou) ;

Madame Madeleine BONZI, Mle 12 491, professeur adjoint d’éducation physique et sportive, est nommée haut commissaire de la province du Nahouri (Pô) ;

Monsieur Joanny KABORE, Mle 01 249, inspecteur des postes et télécommunications, est nommé haut commissaire de la province du Zoundwéogo (Manga) ;

Monsieur Mimninga Laurent KONDOMBO, Mle 20 184, conseiller des affaires économiques, est nommé haut commissaire de la province du Ganzourgou (Zorgho) ;

Monsieur Pierre WAONGO, Mle 22 389, journaliste, est nommé haut commissaire de la province de la Kompienga (Pama) ;

Monsieur Ilassé Jean Ernest OUEDRAOGO, Mle 19 905, attaché des affaires économiques, est nommé haut commissaire de la province du Séno (Dori) ;

Monsieur Emile OUEDRAOGO, Mle 13 547, administrateur civil, est nommé haut commissaire de la province du Noumbiel (Batié) ;

Monsieur Armand OUATTARA, Mle 24 131, administrateur civil, est nommé haut commissaire de la province du Ioba (Dano).

Sont nommées secrétaires généraux de province les personnes dont les noms suivent :

Monsieur N. W. Eugène ZONGO, Mle 23 709, administrateur civil, est nommé secrétaire général de la province de la Léraba (Sindou) ;

Monsieur Mohamad MICHARA, Mle 28 143, administrateur civil, est nommé secrétaire général de la province du Namentenga (Boulsa) ;

Madame Téné SIA / KONDE, Mle 10 267, administrateur civil, est nommé secrétaire générale de la province de la Sissili (Léo) ;

Monsieur Amidou SORE, Mle 23 665, administrateur civil, est nommé secrétaire général de la province du Sanguié (Réo) ;

Monsieur Sayouba SAWADOGO, Mle 28 530 N, administrateur civil, est nommé secrétaire général de la province du Nahouri (Pô) ;

Monsieur Zacharia PARE, Mle 28 132, administrateur civil, est nommé secrétaire général de la province du Houet (Bobo-Dioulasso) ;

Madame C. Flore DANGOURI / ILBOUDO, Mle 23 660, administrateur civil, est nommée secrétaire générale de la province du Passoré (Yako) ;

Monsieur Kabou SENI, Mle 23 643, administrateur civil, est nommé secrétaire général de la province du Ioba (Dano) ;

Monsieur Aboubacar TRAORE, Mle 23 633, administrateur civil, est nommé secrétaire général de la province du Poni (Gaoua).

Sont nommées préfets de département les personnes dont les noms suivent :

Monsieur Abdoulaye TRAORE, Mle 91 936 Y, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Boromo (Balé) ;

Monsieur Louis Maxime OUEDRAOGO, Mle 23 575 A, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Poura (Balé) ;

Monsieur Ousmane COMPAORE, Mle 105 179, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Bagassi (Balé) ;

Monsieur Ousmane SALAMBERE, Mle 28 404, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Solenzo (Banwa) ;

Monsieur G. Ibrahim SAWADOGO, Mle 30 778 V, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Tansila (Banwa) ;

Monsieur Adama GANAME, Mle 30 226, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Sami (Banwa) ;

Monsieur Yalla DAHOUROU, Mle 25 669 G, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Barani (Kossi) ;

Monsieur R. Aristide SANDWIDI, Mle 98 015 D, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Bomborokuy (Kossi) ;

Monsieur Alhassane YONI, Mle 91 932 U, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Nouna (Kossi) ;

Monsieur Sibregma YAMEOGO, Mle 50 669 E, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Bourasso (Kossi) ;

Monsieur Yaya SANOU, Mle 28 119, administrateur civil, est nommé préfet du département de Dédougou (Mouhoun) ;

Monsieur Rasmané de Boukari OUEDRAOGO, Mle 33 195, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Kona (Mouhoun) ;

Monsieur Jean Marc PODA, 28 118, administrateur civil, est nommé préfet du département de Banfora (Comoé) ;

Monsieur Abass NIGNAN, Mle 37 859, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Soubakaniédougou (Comoé) ;

Monsieur Gilbert TIENDREBEOGO, Mle 43 804, attaché des affaires sociales, est nommé préfet du département de Ouo (Comoé) ;

Monsieur Antony SOMDA, Mle 42 418, Administrateur d’intendance scolaire et universitaire, est nommé préfet du département de Dakoro (Léraba) ;

Monsieur Sahabani ZEBA, Mle 28 517 A, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Komsilga (Kadiogo) ;

Monsieur Ousmane de Tasséré OUEDRAOGO, Mle 23 610 F, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Tanghin-Dassouri (Kadiogo) ;

Monsieur Emmanuel OUEDRAOGO, Mle 105 200 W, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Bissiga (Boulgou) ;

Monsieur K. Jérémie OUEDRAOGO, Mle 28 124, administrateur civil, est nommé préfet du département de Tenkodogo (Boulgou) ;

Monsieur Germain Marie R. GYENGANI, Mle 22 682 C, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Zabré (Boulgou) ;

Monsieur Mady BELEM, Mle 98 001, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Koupéla (Kouritenga) ;

Monsieur Saïba ZOROME, Mle 91 933, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Bourzanga (Bam) ;

Monsieur Joachim TIENDREBEOGO, Mle 15 379 C, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Rollo (Bam) ;

Monsieur Issa SAWADOGO, Mle 23 585 Y, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Rouko (Bam) ;

Monsieur Moussa DIOMA, Mle 28 512 F, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Tikaré (Bam ;

Monsieur Dimé NEYA, Mle 30 808, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Dargo (Namentenga) ;

Monsieur W. T. Norbert CONGO, Mle 105 180 Z, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Barsalogho (Sanmatenga) ;

Monsieur Mahamadi OUARE, Mle 105 197 U, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Mané (Sanmatenga) ;

Monsieur W. Boureima OUEDRAOGO, Mle 23 595, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Korsimoro (Sanmatenga) ;

Madame Kadidia NIGNAN/YE, Mle 72 284, secrétaire administratif, est nommée préfet du département de Poa (Boulkiemdé) ;

Monsieur Saïdou SAOURA, Mle 97 432, administrateur civil, est nommé préfet du département de Koudougou (Boulkiemdé) ;

Monsieur Ousséni DIALLO, Mle 39 209, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Sourgou (Boulkiemdé) ;
Madame Juliette OUEDRAOGO, Mle 40 686, institutrice certifié, est nommée préfet du département de Pella (Boulkiemdé) ;

Monsieur Hamidou ILBOUDO, Mle 98 005 P, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Didyr (Sanguié) ;

Monsieur Ali OUEDRAOGO, Mle 98 011 W, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Réo (Sanguié) ;

Monsieur Issa ROAMBA, Mle 53 151, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Bakata (Ziro) ;

Monsieur Assimi BORO, Mle 98 003 M, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Kombissiri (Bazèga) ;

Monsieur Yéonviel SOME, 105 206 G, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Bindé (Bazèga) ;

Monsieur Robert ZOUNGRANA, Mle 28 175, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Pô (Nahouri) ;

Monsieur Sibiri YAMEOGO, Mle 40 755, instituteur principal, est nommé préfet du département de Zecco (Nahouri) ;

Monsieur Roger TRAORE, Mle 72 169, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Gogo (Zoundwéogo) ;

Monsieur Boureima BAYILI, Mle 25 248, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Tambaga (Tapoa) ;

Monsieur Jean Claver SORGHO, Mle 38 012, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Foutouri (Komandjari) ;

Monsieur Emmanuel SOMBIE, Mle 38 989, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Kourinion (Kénédougou) ;

Monsieur Nourdine NACRO, Mle 50 419, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Djigouèra (Kénédougou) ;

Monsieur Boubacar DIALLO, Mle 20 709, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Sindou (Kénédougou) ;

Monsieur Jean Augustin YAMEOGO, Mle 02 992, instituteur principal, est nommé préfet du département de Kangala (Kénédougou) ;

Madame Oussiamé SOULAMA/SOULAMA, Mle 68 344, secrétaire administratif, est nommée préfet du département de Houndé (Tuy) ;

Madame Agnès OUEDRAOGO, Mle 23 682, secrétaire administratif, est nommée préfet du département de Founzan (Tuy) ;

Monsieur Jean Etienne KABORE, Mle 44 883, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Koti (Tuy) ;

Monsieur Siméon Laoudjolo TOE, Mle 105 207 E, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Lâ-Todin (Passoré) ;

Monsieur Pousga KABORE, Mle 91 938 L, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Tangaye (Yatenga) ;

Monsieur Adjima Gustave BONKOUNGOU, Mle 45 473, instituteur principal, est nommé préfet du département de Laye (Kourwéogo) ;

Madame Nathalie Patalaye SEDOGO, Mle 21 609, institutrice principale, est nommée préfet du département de Sourgoubila (Kourwéogo) ;

Monsieur Moumouni ADIARI, Mle 52 696 X, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Absouya (Oubritenga) ;

Madame Germaine MALO/TRAORE, 24 143 W, secrétaire administratif, est nommée préfet du département de Nagréongo (Oubritenga) ;

Monsieur Ilyassa GOUBA, Mle 27 122, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Oursi (Oudalan) ;

Monsieur Alidou CONGO, Mle 25 753, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Sampelga (Séno) ;

Monsieur Amadou ABDOULAYE, Mle 50 908, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Bani (Séno) ;

Monsieur B. Saturnin OUEDRAOGO, Mle 23 701, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Pobé-Mengao (Soum) ;

Monsieur Hilaire OUEDRAOGO, Mle 44 295, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Kelbo (Soum) ;

Monsieur Vokohoun YE, Mle 40 215, instituteur principal, est nommé préfet du département de Baraboulé (Soum) ;

Monsieur Bazombié Maïca George BAZIE, Mle 32 902, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Diguel (Soum) ;

Monsieur Saïdou BIKIEGA, Mle 31 232, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Boundoré (Yagha) ;

Monsieur Adama OUEDRAOGO, Mle 33 729, technicien supérieur d’élevage, est nommé préfet du département de Mansila (Yagha) ;

Monsieur Patrice KYELEM, Mle 105 192, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Sebba (Yagha) ;

Monsieur Tolo SANOU, Mle 45 466, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Tiankoura (Bougouriba) ;

Monsieur A. Manguidou OUEDRAOGO, Mle 105 198 H, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Ouessa (Ioba) ;

Monsieur Hamidou SAWADOGO, Mle 25 242, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Zambo (Ioba) ;

Monsieur Zakaria NEYA, 105 195 K, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Legmoin (Noumbiel) ;

Monsieur Y. Abraham SOMDO, Mle 105 205 W, secrétaire administratif, est nommé préfet du département de Batié (Noumbiel) ;

Monsieur Evariste TRAORE, Mle 42 500, instituteur certifié, est nommé préfet du département de Gbomblora (Poni) ;

Monsieur Sidi OUEDRAOGO, Mle 40 285, instituteur principal, est nommé préfet du département de Malba (Poni).

MINISTERE DE LA SECURITE

Monsieur Abdou Karim BELEMVIRE, Mle 16 216 P, commissaire de police, 1ère classe, 3e échelon, est nommé directeur du matériel et du budget ;

Monsieur Jean Bosco KIENOU, Mle 25 763 U, commissaire de police, 1ère classe, 9e échelon, est nommé directeur de la sûreté de l’Etat ;

Monsieur Kimessegnandé Joseph ZABRE, Mle 12 595 W, commissaire de police, 1ère classe, 8e échelon, est nommé directeur régional de la police nationale du Centre (Ouagadougou) ;

Monsieur Tama YARO, Mle 12 811 T, commissaire de police, 1ère classe, 3e échelon, est nommé directeur régional de la police nationale du Sud-Ouest (Gaoua) ;

Monsieur Abdoulaye OUEDRAOGO, Mle 12 597 Y, commissaire de police, 1ère classe, 8e échelon, est nommé directeur régional de la police nationale du Centre-Sud (Manga) ;

Monsieur Marcel PARE, Mle 12 604 Y, commissaire de police, 1ère classe, 5e échelon, est nommé directeur régional de la police des Cascades (Banfora) ;

Monsieur Alain Joachim BONZI, Mle 30 507 M, commissaire principal de police, 1ère classe, 10e échelon, est nommé directeur régional de la police nationale de la Boucle du Mouhoun (Dédougou) ;

Monsieur Yacouba Jean-Yves MANLY, Mle 12 647 J, commissaire de police, 1ère classe, 6e échelon, est nommé directeur régional de la police nationale du Sahel (Dori) ;

Monsieur Touguim Alfred BANCE, Mle 12 652 A, commissaire de police, 1ère classe, 6e échelon, est nommé directeur régional de la police nationale du Centre-Ouest (Koudougou) ;

Monsieur Olo Léoua HIEN, Mle 10 937, commissaire de police, 1ère classe, 10e échelon, est nommé directeur régional de la police nationale du Nord (Ouahigouya).

MINISTERE DE LA CULTURE, DU TOURISME ET DE LA COMMUNICATION

Monsieur François VOKOUMA, Mle 22 143 W, assistant d’art et de communication, 2e classe, 7e échelon, est nommé directeur de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC).

MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE, SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Monsieur Ludovic Innocent BOUDA, Mle 36 591 C, professeur certifié des lycées et collèges, 1ère classe, 7e échelon, est nommé directeur de l’enseignement privé ;

Monsieur Mamoudou Hama DICKO, Mle 57 288 H, maître de conférences, P2, 1er échelon, est nommé directeur général du Centre national des œuvres universitaires (CENOU) ;

Monsieur Ouambi Joseph KOUAMAN, Mle 26 296 R, professeur certifié, 1ère classe, 10e échelon, est nommé secrétaire général du Centre national des œuvres universitaires (CENOU) ;

Monsieur Yelkoun Bienvenu Bonaventure MEDA, Mle 34 622 U, inspecteur de l’enseignement secondaire, P4, 4e échelon, est nommé directeur régional du Centre-Est (Tenkodogo) ;

Monsieur Alphonse KEITA, Mle 31 325 G, inspecteur de l’enseignement secondaire, P4, 1er échelon, est nommé directeur régional de la Boucle du Mouhoun ( Dédougou) ;

Monsieur François OUEDRAOGO, Mle 36 626 N, inspecteur de l’enseignement secondaire, P4, 3e échelon, est nommé directeur régional du Sahel (Dori) ;

Madame Ouamnogma Bernadette YOUGOU / SAWADOGO, Mle 21 707 P, inspecteur de l’enseignement secondaire, P4, 2e échelon, est nommée directrice régionale du Centre-Nord (Kaya) ;

Monsieur Samalme Aristide DABIRE, Mle 36 609 E, inspecteur de l’enseignement secondaire, P4, 3e échelon, est nommé directeur régional des Cascades (Banfora) ;

Monsieur Karim OUEDRAOGO, Mle 26 279 G, inspecteur de l’enseignement secondaire, P4, 1er échelon, est nommé directeur régional de l’Est (Fada N’Gourma).

MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES

Monsieur Kouka François Xavier TIONO, Mle 13 524 K, docteur vétérinaire, 3e classe, 4e échelon, est nommé inspecteur général des services ;

Madame Nathalie KABORE, Mle 26 938 K, ingénieur d’élevage, 1ère classe, 12e échelon, est nommée directrice régionale des ressources animales du Centre-Nord (Kaya) ;

Monsieur Marcel DA, Mle 95 843 E, ingénieur d’élevage, 1ère classe, 2e échelon, est nommé directeur provincial des ressources animales du Boulkiemdé (Koudougou) ;
Monsieur Joseph KABORE, Mle 19 612 Z, technicien supérieur d’élevage, 2e classe, 8e échelon, est nommé directeur provincial des ressources animales du Bazèga (Kombissiri) ;

Monsieur Saïdou BIKIENGA, Mle 23 961 U, technicien supérieur d’élevage spécialisé, 1ère classe, 10e échelon est nommé directeur provincial des ressources animales de Tuy (Houndé) ;

Monsieur Yanlialy Pascal TANKOANO, Mle 11 671 S, technicien supérieur d’élevage, 3e classe, 4e échelon, est nommé directeur provincial des ressources animales de la Komandjari (Gayéri) ;

Monsieur Boureima OUEDRAOGO, Mle 26 202 W, technicien supérieur d’élevage, 1ère classe, 14e échelon est nommé directeur provincial des ressources animales du Passoré (Yako) ;

Monsieur Yacouba Régis Angeles BANCE, Mle 52 114 X, docteur vétérinaire, 1ère classe, 5e échelon, est nommé directeur provincial des ressources animales de la Comoé (Banfora) ;

Monsieur Doumapoulé Dramane BANAON, Mle 26 971 M, technicien supérieur d’élevage, 1ère classe, 14e échelon, est nommé directeur provincial des ressources animales du Kadiogo (Ouagadougou).

MINISTERE DES SPORTS ET DES LOISIRS

Monsieur Palmer Bienenou GNOUMOU, Mle 23 438 H, professeur adjoint d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 9e échelon, est nommé directeur régional des sports et des loisirs du Centre-Ouest (Koudougou) ;

Monsieur Kassoum SAWADOGO, Mle 46 489 N, professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 7e échelon, est nommé directeur régional des sports et des loisirs de la Boucle du Mouhoun (Dédougou) ;

Monsieur Justin KOAMA, Mle 34 246 C, professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 9e échelon, est nommé directeur régional des sports et des loisirs de l’Est (Fada N’Gourma) ;

Monsieur Thomas ZOUNGRANA, Mle 25 809 J, professeur adjoint d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 8e échelon, est nommé directeur régional des sports et des loisirs du Centre-Sud (Manga) ;

Monsieur Tahirou NACRO, Mle 0035 945 B, inspecteur de l’éducation populaire de la jeu



Retour